La Tunisie est concernée par le programme de coopération “Sud III”

La Tunisie est concernée par le programme de coopération “Sud III”

par -

Le Conseil de l’Europe et l’Union européenne lanceront le «Programme Sud III: Assurer la durabilité de la gouvernance démocratique et des droits de l’homme dans le sud de la Méditerranée». Ce programme s’appuiera sur les résultats des deux programmes précédents et aura pour nouvel objectif de lutter contre la violence à l’égard des femmes.

Le Programme Sud III (2018-2020), doté d’un budget de 3 millions d’euros, est financé à 90% par l’Union européenne et à 10% par le Conseil de l’Europe, ce dernier étant l’organisation chargée de sa mise en œuvre.

La cérémonie de lancement sera ouverte par Verena Taylor, Directrice du Bureau de la Direction Générale des Programmes du Conseil de l’Europe, Katrin Kivi, Représentante permanente de l’Estonie auprès du Conseil de l’Europe et Présidente du Groupe de Rapporteurs des Relations Extérieures du Comité des Ministres ; et Michael Köhler, Directeur du Voisinage méridional, de la Direction générale du voisinage et des négociations d’élargissement, Commission européenne. Mohamed Trabelsi, Consul de Tunisie et Khalid Afkir, Consul Général du Maroc, feront également des remarques liminaires.

Le Programme Sud III est ouvert à la Tunisie, l’Algérie, la Libye, au Maroc, à l’Egypte, à la Jordanie, au Liban, à la Palestine et à Israël. La coopération est motivée par la demande et répond aux besoins locaux et régionaux.

La coopération s’appuiera sur les réalisations du Programme Sud II (2015-2017) qui a accompagné les bénéficiaires dans la création progressive d’un espace juridique commun par le développement de nouvelles lois et de structures de gouvernance démocratiques, renforçant les capacités institutionnelles des organismes nationaux et encourageant la coopération régionale, interparlementaire et intergouvernementale.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire