AccueilLa UNELaroussi, l’autre Mzabi qui monte en voitures

Laroussi, l’autre Mzabi qui monte en voitures

Cousin germain de la famille des Mzabi (Mzoughi, Moncef et Sadok) qui sont généralement connus dans l’industrie, l’hôtellerie, l’électronique & électroménager, les finances et la concession des voitures notamment, Laroussi Mzabi est désormais sur les pas de ses cousins, et prend de plus en plus de visibilité sur le marché, même s’il évite l’exposition et les médias.

L’homme d’affaires est le CEO de la société « Atlas Auto » et de « Asian Auto ». Deux entreprises spécialisées dans la concession des véhicules asiatiques et notamment chinoises. Plus connue qu’Asian Auto qui représente la marque chinoise GAC, la société Atlas Auto a été fondée en 2011 et introduit deux années plus tard la marque Foton de camions, « premier partenaire stratégique de Mercedes-Benz dans les véhicules utilitaires et industriels », pouvait-on lire sur le site de l’entreprise.

–          Un peu plus de mille immatriculations en 7 mois

Les voitures de la marque GAC, devaient être assemblées par la société « Sotufem », filiale du groupe de Fethi Mzabi, originellement spécialisée dans les appareils électroménagers, mais le projet semble avoir été pour le moment abandonné, les coûts de transport des pays asiatiques, dont la Chine, étant devenu exorbitants.

Atlas Auto est par ailleurs classé en bas du tableau des meilleurs concessionnaires de voitures pour les 6 premiers mois de 2022 selon les chiffres de l’ATTT, avec 967 unités Haval vendues en 2022, et 9èmes meilleures ventes, en hausse de plus de 240 % par rapport à 2021, loin devant d’autres marques, asiatiques et européennes. En plus de cette marque qui se permet de faire sponsoring d’une tenniswoman tunisienne connue, il y a les 68 ventes de Greatwall dont les immatriculations marquaient le pas par rapport aux 322 véhicules immatriculées en 2021. Foton n’apparaît pas encore sur les chiffres de l’ATTT, où figurent seulement deux immatriculations. Pour ses trois cartes, ce nouvel acteur de la concession automobile totalisait 1037 véhicules immatriculés en sept mois, même s’ils  ne représentaient tous qu’une PdM d’à peine 2 % d’un marché très éclaté, mais où les européennes perdent chaque jour plus de leur suprématie.

–          Un homme d’affaires qui ne met pas tous ses œufs dans le même panier

L’homme d’affaires n’est cependant pas connu que dans le secteur de la concession des voitures. Il est aussi propriétaire de la société « Chimique de Tunisie », une Sarl de 175 mille DT au capital, et qui propose des produits de peinture et de vernis.

Mais aussi de la société d’exploitation des eaux minérales de marque Sabrine, entrée en production en 1991. Sur le Net, car l’homme est rétif à la communication, on pouvait lire que cette société « fut la première eau minérale tunisienne à être conditionnée en bouteilles P.V.C qui fut lui-même remplacé pour la première fois en Tunisie par le P.E.T en 1998 ».

Laroussi Mzabi est aussi à la tête de pas moins de quatre autres entreprises. On cite à ce propos « Embaplast , société de fabrication de préformes et de bouchons, Transatlas qui gère une flotte de transport de marchandises pour son compte et le compte d’autrui, la société « SABA » qui s’adonne à la commercialisation et la distribution de l’eau minérale, sans compter la représentation de marques internationales dans le secteur des boissons non alcoolisées (JUS, BAF, Soft Drinks…).

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,019SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -