AccueilActualitésLe bon plan de Hafedh Zouari pour une sortie de crise: Dissoudre...

Le bon plan de Hafedh Zouari pour une sortie de crise: Dissoudre l’ARP d’un commun accord!

Interrogé par Africanmanager sur la crise institutionnelle entre les trois présidences, celle de la République, celle de l’ARP et celle du gouvernement, le député Hafedh Zouari du parti « Al Badil » a estimé que « c’est une guerre d’égos, de chacun qui se dit être le bon Dieu, et de chacun qui veut gouverner en lieu et place de l’autre. Une guerre qui n’est pas dans l’intérêt du peuple, que tout un chacun utilise pour briser l’autre. Et on le voit chaque fois dans les rassemblements, qui de cent mille personnes, qui 20 mille et qui de 10 mille ». Et le député de se poser la question de savoir combien a coûté chacun de ces rassemblements en démonstrations de forces, « rien qu’en casse-croûtes » dit-il sur un ton moqueur.

- Publicité-

Sur la solution pour une sortie de crise, Hafedh Zouari a estimé que « la situation à l’ARP n’est pas bonne. Elle l’est encore moins à la présidence du gouvernement, car elle est responsable du gouvernement du pays. Même chose pour la présidence de la République ». Et de proposer que « s’ils veulent dissoudre l’ARP, refaire le gouvernement, ils peuvent faire simple : s’asseoir autour d’une table, sages et moins sages, décider d’un commun accord de refaire le code électoral, mettre en place le tribunal constitutionnel, laisser le gouvernement travailler pour ce qui reste de l’année selon une feuille de route bien précise et commune, pour restaurer ce qui reste de l’image du pays, mobiliser les ressources en crédits nécessaires pour le pays, et s’entendre ensuite sur une date commune pour des élections législatives anticipées ». Selon lui, « essayer de changer les choses par la gabegie  ne mène nulle part ». Et de rappeler que « j’ai toujours été pour la dissolution de l’ARP. Aujourd’hui, je dis qu’elle  doit être dissoute par un accord commun, sans populisme, sans diabolisation les uns des autres, et en tenant seulement en compte l’intérêt commun du peuple ».

1 COMMENTAIRE

  1. Je l’ai proposé depuis plus d’une année, le Président de la république est resté inerte malgré le danger qui a couru derrière lui. La dissolution de l’assemblée n’est pas dans l’intéret des partis islamiques et de kleb Tounes car ils vont se trouver dehors en chomage. C’est la seule solution qui pourra sortir le pays de ce tunnel noir. Donc, ils n’accepterait jamais cette solution, ce sont des opportunistes et ont peur de la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,675FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,455SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles