6 C
Tunisie
mardi 19 janvier 2021
Accueil La UNE Le commerce extérieur baisse, et les taxes suivent

Le commerce extérieur baisse, et les taxes suivent

Jusqu’à août 2020 (des chiffres en retard d’un mois), le trésor de l’Etat tunisien n’a pu récolter que 16,704 Milliards DT en impôts et taxes, réduisant ses ressources propres de 10,9 % en glissement annuel. En impôts directs, les rentrées s’étaient limitées à 7,543 Milliards DT, en baisse de 8,3 % en glissement annuel, à cause notamment du manque à gagner de 594,1 MDT par rapport à août 2019. Une baisse de 25 % qui s’explique par l’effet du confinement de la 1ère vague du Covid-19 sur la Tunisie. Les baisses ont été par la suite plus importantes en impôts et taxes indirects. Des taxes, notamment liées au commerce extérieur, lui aussi, lié au confinement suite aux restrictions imposées par les principaux marchés tunisiens, à l’export comme à l’importation.

- Publicité-

 53,8 MDT de gagnés en commerce, 594 MDT perdus en impôts

Pour rappel, les résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants (Les prix courants sont les prix tels qu’ils sont indiqués à une période donnée, ils sont dits en valeur nominale. Les prix constants sont les prix en valeur réelle c’est-à-dire corrigés de la variation des prix) durant le mois d’août 2020 montrent que les exportations ont baissé avec un taux de 10,1% en glissement annuel, et déjà de 13% en juillet). Cette diminution a touché principalement le secteur de l’énergie de 66,1%, celui des mines, phosphates et dérivés de 62,5% et le secteur des industries mécaniques et électriques de 3%. Pour l’énergie, il est à noter, comme l’a fait la société Sotrapil dans ses derniers indicateurs pour le 3ème trimestre 2020, « la baisse de la consommation nationale en carburant routier comme conséquence de la propagation de la pandémie Covid-19. Baisse aussi et pour les mêmes raisons, de l’activité du pipeline Jet A1, dont l’activité est totalement corrélée au niveau d’activité de l’aéroport Tunis- Carthage ».

Les importations ont également enregistré un repli  de 7,5% par rapport au même mois de l’année 2019 (-17,7% en juillet). Cette baisse est due essentiellement à la régression observée  au niveau des achats des produits énergétiques (-39,6%), des produits miniers et phosphatés (-48,8%), des biens d’équipement (-8,8%), des matières premières et demi-produits (-4,7%) et des biens de consommation (-2,3%).

Outre le fait que la baisse des importations ne soit pas toujours un bon indicateur, notamment lorsqu’il s’agit des biens d’équipement, des matières premières et demi-produits et dont toute baisse se traduira par une baisse de la production et des exportations, ces baisses ont aussi eu un impact négatif et plus direct sur les recettes de l’Etat, qui se nourrissent aussi et surtout d’impôts et taxes, avec une pression fiscale prévue à 25,4 % pour l’exercice 2020.

De fait donc, les impôts et taxes récoltés par le trésor tunisien, ou ce qu’on appelle les impôts indirects, ont diminué de 12,2 % en août dernier. Ils sont passés de 10,431 Milliards DT en août 2019 à seulement 9,161 Milliards DT. Le plus gros du manque à gagner a été enregistré sur la TVA dont le montant des 8 premiers mois de l’année a baissé de 16 %. De leur côté, les droits de douane  ont régressé de -11,7% (4,2 Milliards DT contre 5,07 Milliards DT). Le montant récolté au titre du droit de consommation a baissé de 3,7 % (1,749 contre 1,815 Milliards DT).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,822FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles