Le film sur nos personnalités prêtes à aider Israël passera (Vidéo)

Le film sur nos personnalités prêtes à aider Israël passera (Vidéo)

par -

Le succès de la caméra cachée “Shalom” est déjà assurée, et pour cause elle traite un sujet brûlant et sulfureux : Israël. Ou plus précisément le rapport qu’ont nos personnalités (politiques, sportives, culturelles) avec cet Etat qui enflamme souvent les esprits en Tunisie. la chaine Attessia s’est mise en tête de monter une caméra cachée pour savoir ce que les personnalités pensent réellement d’Israël, au-delà des condamnations de circonstance et autres violentes diatribes qu’il est bon de déballer sur la place publique, pour faire bonne figure devant les citoyens. Le résultat de cette vidéo, une véritable enquête en fait, est détonnant, explosif. A tel point que la société qui produit l’émission, «Caméléon», de Walid Zribi, subit des pressions folles de toutes parts pour ne pas passer le film. Shems FM a balancé hier vendredi 18 mai les noms des personnalités piégées, et leurs positions. On a appris ce samedi que Attessia aurait finalement reculé et que c’est la chaîne Tounesna qui a récupéré le brûlot, qu’elle diffusera demain dimanche 20 mai.

Dans le court extrait qu’on a vu, on a fait croire à ces personnalités qu’Israël avait besoin d’un coup de main pour glaner des informations en Tunisie, en échange d’une somme d’argent. Certains ont plongé pieds joints et n’ont montré aucune difficulté à travailler avec les faux agents israéliens. Le député Ammar Amroussia lui a dit “niet“, tout en déclarant qu’il soumettra cette proposition au Front populaire. Abderraouf Ayadi lui a déclaré qu’il n’y voit aucun inconvénient. Mondher Guefrech non plus ne semblait pas gêné par cette affaire. Ahlem Kamarji est même allée jusqu’à lâcher un «que vive Israël en paix» devant les faux agents. Quant à Bahri Jelassi, dont les frasques et débordements de langage ont fait la réputation, il a admis sans la moindre hésitation qu’il fait des affaires avec l’Etat hébreux.
On a vu aussi les anciens ministres Abid Brik et Mohamed Ben Salem, Slim Chiboub. Mokhtar Tlili a été épinglé également dans une étrange posture : Il a fait une accolade à l’un des faux agents du Mossad…

Après ça on comprend pourquoi ils ont fait des pieds et des mains pour que le film ne passe pas…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire