16 C
Tunisie
mercredi 3 mars 2021
Accueil Actualités Le FMI appelle à des réformes pour réduire le déficit budgétaire...

Le FMI appelle à des réformes pour réduire le déficit budgétaire de la Tunisie

Il est estimé que l’économie tunisienne s’est contractée de 8,2 % en 2020, entraînant une augmentation de la pauvreté et du chômage, a déclaré le Fonds monétaire international.

- Publicité-

Le déficit budgétaire du pays se serait également creusé pour atteindre 11,5 % du PIB en raison de la baisse des recettes, de l’augmentation de la masse salariale et des transferts aux entreprises publiques, selon le dernier rapport du bailleur de fonds relatif à la Tunisie.

Bien que le FMI s’attende à ce que la croissance du PIB tunisien rebondisse à 3,8 % cette année, alors que les effets de la crise économique provoquée par la pandémie commencent à s’atténuer, il a déclaré que des risques considérables de baisse subsistent en raison de l’incertitude pesant sur la durée et l’intensité de la pandémie et le calendrier des vaccinations.

« La Tunisie est actuellement confrontée au double défi de sauver des vies et des moyens de subsistance jusqu’à ce que la pandémie s’atténue, tout en commençant à ramener les déséquilibres budgétaires et extérieurs sur une trajectoire durable », selon la déclaration d’un membre du personnel du FMI à la suite d’une mission de consultation à distance au titre de l’article IV.

« Il est essentiel d’accorder une priorité stricte aux dépenses de santé et de protection sociale, tout en exerçant un contrôle sur la masse salariale, les subventions énergétiques mal ciblées et les transferts aux entreprises publiques ».

Le Fonds s’attend à ce que le déficit budgétaire de la Tunisie se réduise à 6,6 % de son PIB cette année, sur la base de son budget 2021. Les services du FMI ont encouragé le gouvernement à continuer à renforcer les filets de sécurité sociale et à accroître les investissements publics.

L’économie tunisienne, qui dépend largement du tourisme, a été touchée par la crise du Covid-19. Moody’s s’attend à ce que son PIB se soit contracté de 6,5 % en 2020 et prévoit une croissance de 4 % cette année alors qu’elle se remet du choc de la pandémie. L’agence de notation prévoit une croissance moyenne de 2 à 3 % par an par la suite.

En avril, le FMI a approuvé un prêt d’urgence de 745 millions de dollars pour la Tunisie afin d’aider le pays à atténuer l’impact de la crise du Covid-19 sur son économie.

Il avait ajouté qu’un plan de réforme crédible, soutenu par la société tunisienne et les partenaires internationaux de développement, est essentiel pour aider à atteindre une croissance durable et inclusive à moyen terme. Ces réformes devraient porter sur la masse salariale de la fonction publique tunisienne, « actuellement parmi les plus élevées au monde », sur les réformes des subventions, sur le rôle des entreprises publiques dans l’économie, sur le secteur informel, sur l’équité fiscale, sur les réformes anti-corruption et sur l’environnement des affaires, selon le communiqué.

Le FMI a également demandé à la Banque centrale de Tunisie d’éviter tout financement monétaire futur du gouvernement car cela risque de neutraliser  les gains réalisés en termes de réduction de l’inflation et pourrait affaiblir le taux de change du pays et ses réserves de devises étrangères, ce qui saperait la stabilité financière. Il  a ajouté que la politique monétaire devrait continuer à mettre l’accent sur l’inflation en pilotant les taux directeurs et en préservant la flexibilité du taux de change.

« L’augmentation du potentiel et d’une croissance inclusive nécessitera davantage d’initiative et de concurrence de la part du secteur privé, notamment en supprimant les monopoles et autres distorsions », a déclaré le FMI, saluant l’objectif du gouvernement de couvrir au moins 30 % des besoins énergétiques de la nation grâce aux énergies renouvelables d’ici 2030.

1 COMMENTAIRE

  1. c’est un message clair et net du FMI pas de nouveaux tant vous n’appliquez pas les réformes exigées et en premier lieu la réduction du déficit budgétaire Messieurs les gouvernants dites la vérité au peuple et appliquez les exigences du FMI SINON RIEN .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles