AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLe PDL sollicitera un soutien politique pour un "front national"

Le PDL sollicitera un soutien politique pour un « front national »

la présidente du Parti Destourien Libre (PDL) a annoncé que son parti sollicitera le soutien de la société civile, des organisations nationales et des personnalités politiques nationales intègres pour la formation d’un front national civil à même de sauver l’Etat civil et « lutter férocement contre le projet des frères » qui s’attaque à l’économie nationale et à l’unité nationale.

Le PDL a organisé dimanche une conférence à Monastir sur le parcours militant de Hedi Nouira, en commémoration du 27e anniversaire de sa disparition.

La rencontre a été l’occasion, aussi, de débattre du budget de l’Etat 2020.

Le combat aujourd’hui en Tunisie n’est pas d’ordre idéologique. Il s’agit de choisir à défendre « un Etat libre, indépendant et souverain, l’Islam est sa religion, l’arabe sa langue et la République son régime » (article 1 de la Constitution), ou de s’aligner à la politique des axes et à des agendas étrangers.

L’organisation des « Frères » ne croit ni en l’indépendance des Etats ni à leur caractère civil. Elle incite à la violence et gère la différence par les assassinats, estime-elle.

Abir Moussi a affirmé que le PDL qui rejette la logique des allégeances appelle à l’application de la loi pour protéger la société critiquant ceux qui l’accusent d’entretenir un discours violent et d’exclusion.
Elle a souligné que le parti n’accordera pas sa confiance au gouvernement d’Elyes Fakhfakh et campera dans l’opposition. Le PDL est prêt au cas où des élections anticipées s’imposent.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -