Le Qatar défie l’Arabie saoudite : Nous aurons ces missiles russes

Le Qatar défie l’Arabie saoudite : Nous aurons ces missiles russes

par -

Le “petit” émirat du Qatar tient tête à son imposante et encombrante voisine, et non moins ennemie, l’Arabie saoudite. En réponse à ce qu’il considère comme une ingérence dans les affaires intérieures de son pays, le ministre des Affaires étrangères du Qatar a rétorqué de manière cinglante que Ryadh n’avait pas un droit de regard sur les achats d’armes de Doha et qu’il est toujours question de se payer les fameux missiles russes S-400.

Ce n’est pas l’affaire de l’Arabie saoudite“, a lâché cheikh Mohammed ben Abdelrrahmane Al-Thani au cours d’une conférence de presse à Doha, aux côtés de son homologue russe Sergueï Lavrov.
En ce qui concerne les achats d’armes de la Russie (…) Nous pensons que ce n’est ni l’affaire de l’Arabie saoudite ni celle d’aucun autre pays“, a indiqué le chef de la diplomatie qatarie, rapporte l’AFP. “C’est une décision souveraine du Qatar“, a-t-il martelé.

A noter que ce sujet explosif a été déterré l’année dernière, ce qui a ulcéré l’Arabie saoudite, qui n’aimerait pas voir ces engins se rapprocher d’elle. Elle a même menacé les Qataris de représailles militaires s’ils persistaient dans leur projet de faire affaire avec Moscou. Mais manifestement cette menace ne fait pas trembler le moins du monde le Qatar. De toute façon l’Arabie saoudite a coupé toute relation avec ce dernier depuis 2017, au motif qu’il finançait des réseaux islamistes extrémistes, mais ces sanctions n’ont nullement affecté l’économie qatarie ou empêché les autorités de se balader aux quatre coins du monde et d’y investir…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire