Les dessous du limogeage de Jeribi et Korchid, selon Kotti

Les dessous du limogeage de Jeribi et Korchid, selon Kotti

par -

Abdelaziz Kotti, député de Nidaa Tounes, aurait sa petite idée sur les motifs du débarquement-surprise des ministres Ghazi Jeribi, qui avait en charge la Justice et Mabrouk Korchid, qui était à la tête des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières. Kotti a déclaré ce mercredi 21 novembre 2018, sur Jawhara FM, que si le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, s’est dressé contre la reconduction de Jeribi ce n’est pas à cause d’une quelconque affaire de corruption, mais parce que l’ex-ministre a refusé de tirer d’affaire Mustapha Khedher, dont le nom est cité dans le dossier de l’appareil sécuritaire secret d’Ennahdha.

Quant à Korchid, en dépit de ses brillants résultats, il aurait payé le prix de ses sorties sur la justice transitionnelle et l’Instance Vérité et Dignité, pilotée par Sihem Ben Sedrine, que le député qualifie «d’institution criminelle» téléguidée par Ennahdha et notamment Rached Ghannouchi.
L’élu en a rajouté une louche en déclarant que l’unique objectif d’Ennahdha est de mettre la main sur le pays à titre de réparation pour les brimades que les islamistes ont subies…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire