19 C
Tunisie
jeudi 29 octobre 2020
Accueil Actualités Les indicateurs de la corruption en Tunisie sont en hausse

Les indicateurs de la corruption en Tunisie sont en hausse

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib, a estimé, lundi, que les indicateurs de la corruption connaissent une hausse en Tunisie, cinq ans après la révolution.
Pour lui, le pays est, aujourd’hui, confronté aux mêmes signes précurseurs de la révolution de janvier 2011, si l’on tient compte du fait que la révolution a éclaté en réaction à la prolifération du phénomène de la corruption. Il a ajouté, dans une déclaration à la TAP, avoir demandé, lors d’une séance d’audition devant la Commission parlementaire de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et du contrôle de gestion des biens publics « un soutien politique, moral et matériel pour l’Instance de lutte contre la corruption ».
L’Instance, a-t-il précisé, a besoin d’un soutien matériel d’une valeur de 6 millions 500 mille dinars au titre de l’année 2016 afin de se procurer un minimum d’équipements et de couvrir les dépenses nécessaires pour remplir sa mission.
Il a, par ailleurs, fait part de l’intention de l’Instance de mener des campagnes avec la société civile pour mettre en place un plan national de lutte contre la corruption avec la participation de toutes les parties concernées, y compris l’Assemblée des représentants du peuple.
De leur côté, les députés se sont engagés à appuyer l’Instance pour accélérer l’adoption des lois relatives à la création de l’Instance et à la lutte contre l’enrichissement illicite et les conflits d’intérêt.

- Publicité-

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,333SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles