AccueilActualitésLes tunisiens et les français discutent des opportunités de partenariat économique

Les tunisiens et les français discutent des opportunités de partenariat économique

Les opportunités de partenariat économique post-COVID et les pistes possibles pour une coopération tripartite Tunisie-France-Afrique, ont été au cœur des discussions, hier lundi, à Paris, entre la délégation du patronat tunisien (UTICA) et leurs homologues du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), en présence du Chef du gouvernement, Hichem Mechichi et de la délégation qui l’accompagne en France.

- Publicité-

Lors de cette rencontre, le président de l’UTICA, Samir Majoul a indiqué que la Tunisie œuvre à développer son climat des affaires et son attractivité, en tant que destination pour l’investissement, mettant en exergue la coopération en cours, entre le gouvernement et la centrale patronale sur nombre de dossiers vitaux susceptibles de dynamiser l’économie et d’accroître sa valeur ajoutée.

Majoul a, par ailleurs, affirmé que plusieurs secteurs à l’instar des technologies de l’information, des énergies renouvelables, du textile et du textile technique, offrent aujourd’hui, de grandes opportunités de coopération, et ouvrent des possibilités de partenariat tripartite vers les marchés voisins et africains.

La délégation patronale a également, tenu à souligner que malgré les difficultés actuelles, la Tunisie reste une destination compétitive pour l’investissement, étant donné la haute compétitivité de plusieurs secteurs économiques, la qualité des compétences humaines et les possibilités d’ouverture qu’elle permet sur l’Afrique.

Certains investisseurs français installés ont Tunisie ont, à cette occasion, exposé les difficultés auxquelles ils sont confrontés, évoquant la nécessité d’une action commune pour les surmonter.

Les répercussions de la pandémie sur les entreprises ont aussi, constitué une préoccupation commune des patronats tunisien et français qui ont souligné l’importance de conjuguer les efforts vers l‘identification des opportunités de coopération post-COVID.

A ce propos, le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux a mis l’accent sur la conjoncture difficile que traversent toutes les économies du monde en raison des répercussions de la pandémie, affirmant la disposition des entreprises françaises à renforcer leur présence en Tunisie.

Les participants à cette rencontre ont aussi, abordé le volet économique du Sommet de la Francophonie qui se tiendra en novembre 2021 à Djerba.

Notons, que cette rencontre a été précédée d’une première réunion entre les deux patronats, qui avait porté sur l’avenir du partenariat économique dans plusieurs secteurs dont les énergies renouvelables, l’agroalimentaire, le textile et les composants automobiles.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,455SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles