Les vérités du SE sur le déficit commercial, +2 Milliards DT en...

Les vérités du SE sur le déficit commercial, +2 Milliards DT en 8 mois

par -

Le déficit commercial, encore lui, et manifestement pour longtemps vu que tout ce qui a été fait jusqu’ici pour le corriger un tant soit peu est tombé à plat. Pire : il s’est accéléré cette année, presque 2,100 Milliards de dinars de plus au terme des 8 premiers mois de 2018, a indiqué le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Hichem Ben Ahmed, ce jeudi 13 septembre 2018 sur Express FM. Toutefois il a tenu à souligner que ce déficit n’est pas du à l’importation de produits inutiles.

En haut du tableau il y a le déficit énergétique, qui pèse 74% dans le déficit commercial, et la tendance n’est pas près de s’inverser à cause de la montée du prix du baril du pétrole à l’international et de la fonte du dinar. Le déficit des céréales et du sucre n’est pas négligeable non plus, 16% du déficit commercial.

Maintenant les solutions pour tenter de limiter la casse. Le secrétaire d’Etat a évoqué les projets dans les énergies renouvelables pour soulager les caisses publiques, sur les rails également un autre programme de rationalisation des importations. «Nous avons réduit nos importations en produits de consommation, mais il ne faut pas oublier que la Tunisie n’a pas de matières premières. Raison pour laquelle il y a eu un achat massif de ces matières de la part des industriels afin de les stocker du fait de la dépréciation du dinar. Nous savions, depuis 5 mois, que cette ruée allait gonfler directement le volume des exportations. Les acheteurs l’ont fait dans une logique d’anticipation d’un glissement plus prononcé du dinar, ce qui a fait monter en flèche les importations», indique Ben Ahmed.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire