Tags Posts tagged with "déficit énergétique,"

déficit énergétique,

par -

Le processus de transition énergétique déjà engagé en Tunisie vise, outre le renforcement de l’efficacité énergétique et la réduction du déficit, à engager une stratégie énergétique décentralisée et réduire la part énergétique dans les revenus des ménages, en vue d’établir un plan d’action pour réduire la précarité énergétique“, a affirmé, mercredi, à Tunis, le directeur général de l’ANME, Hamdi Harrouch.
S’exprimant lors du 3e symposium du Forum international de l’énergie et du Fonds OPEP pour le développement international (OFID), Harrouch a souligné que “la précarité énergétique désigne l’état de précarité de personnes, familles ou collectivités n’ayant pas un accès normal à l’énergie, mais elle couvre également, la situation où la part des dépenses de l’énergie dans les revenus des ménages, dépasse les niveaux acceptables
Toujours selon lui, “cette rencontre favorisera un échange d’expériences et de bonnes pratiques et permettra de développer des synergies, en matière de lutte contre la précarité énergétique, d’autant plus qu’elle réunit les principaux acteurs de la question énergétique à l’échelle régionale et internationale“.

Il a par ailleurs souligné que “la Tunisie s’est engagée, depuis trois décennies, sur la voie d’une politique de maitrise de l’énergie et que les programmes engagés dans ce sens ont permis de réduire le taux de croissance de la consommation d’énergie de plus de 42% et de diminuer substantiellement l’intensité énergétique de 22% sur la période 1990-2016“.
Toutefois, “en dépit des efforts consentis en matière d’énergie, la situation énergétique s’est caractérisée ces dernières années par un déficit croissant de la balance énergétique qui a été multipliée par trois entre 2010 et 2016, représentant 45% de la demande énergétique, une augmentation de la facture énergétique et une dépendance accrue à l’égard des énergies fossiles“, a-t-il encore précisé.
Et d’ajouter “entre 2010 et 2016, un rétrécissement annuel de 6% des ressources énergétiques a été enregistré contre une augmentation annuelle de la demande énergétique de 2%, durant la même période ce qui a creusé davantage le déficit énergétique du pays“.
Harrouch a, à ce titre, rappelé que “pour faire face à cette situation, un débat national sur l’énergie a été engagé entre juin 2013 et avril 2014, lequel a mis en évidence la nécessité d’une transition énergétique qui repose sur la mise en œuvre d’une stratégie de maitrise de l’énergie, basée sur l’utilisation rationnelle de l’énergie et le développement des énergies renouvelables“.
Et de poursuivre “les objectifs étant une réduction de la demande de l’énergie primaire de 30% et une augmentation de la part des énergies renouvelables dans la production de l’électricité pour qu’elle atteigne 30% à l’horizon 2030. Il est prévu que le Fonds de transition énergétique créé en 2014 et la Loi relative à la production de l’électricité à partir d’énergies renouvelables adoptée en 2015 deviennent opérationnels au cours de l’année 2017“.

par -

Le président de la Chambre de Commerce Tuniso-Britannique, Mehdi Ben Abdallah, a déclaré que l’activité pétrolière et gazière est toujours dans l’impasse, à un moment où le déficit énergétique ne cesse de s’aggraver.
Lors d’un petit déjeuner débat organisé ce jeudi 24 novembre sur « La Stratégie énergétique de Tunisie 2020 », il a ajouté que les travaux d’exploration connaissent une chute remarquable du fait de la perturbation qu’a subie cette activité ces dernières années. « Or sans exploration, il n’y a aucune chance de découverte et de reconstitution, au moins partielle, des réserves », a-t-il signalé.
Toujours selon lui, l’environnement sécuritaire, les troubles sociaux et les obstacles à une gestion efficiente des accords en vigueur, sans oublier le gel de l’octroi de certains permis, sont les causes principales de cette contreperformance.

par -
Le déficit énergétique de la Tunisie est en hausse de 176% en 2012

Le déficit énergétique de la Tunisie est en hausse de 176% en 2012, et s’est situé à 1,6 millions de Tep contre 600 milles Tep en 2010, soit le taux le plus élevé.

La subvention de l’Etat a atteint 2700millions de dinars en 2012, ce qui correspond à une progression de 400% en 2010, soit 550 millions de dinars.

W.T

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

L'armée algérienne a annoncé avoir tué deux islamistes armés lors d'une opération à l'ouest d'Alger, portant à 62 le nombre de "terroristes" tués depuis...

Reseaux Sociaux