AccueilActualitésLes volumes d’échanges renouent avec ceux d'avant Covid

Les volumes d’échanges renouent avec ceux d’avant Covid

En mars, les volumes des échanges (prix constants) affichaient des niveaux rattrapant ceux observés avant la pandémie. Selon les données publiées par l’Institut national de la statistique (INS), les exportations en volume ont marqué un fort rebond de 16,8%, par rapport au mois de février 2021, alors que les importations ont progressé seulement de 2,9%.

- Publicité-

Le taux de couverture gagne ainsi 9,6 points pour s’établir à 80,9% pour le mois de mars, précise la même source.

L’INS précise que ses données tiennent compte des effets de la saisonnalité, des jours ouvrables et ceux dus aux événements particuliers du calendrier qu’ils soient fixes, telles que les fêtes nationales, ou mobiles, tels que le ramadan ou les fêtes religieuses.

Les prix demeurent sur une pente positive avec des taux modérés, 1,9% pour les produits importés et 0,7% pour les produits exportés, et ce, après une nouvelle baisse en fin d’année dernière expliquée principalement par la chute du prix de l’énergie en période de résurgence du Covid-19.

L’augmentation des volumes des exportations est principalement due au fort rebond des ventes du secteur énergétique (+329,6%), ainsi que la hausse sensible des exportations du secteur des industries électriques (+19,5%).

Seules les exportations du secteur textile/habillement ont affiché une légère baisse de 0,2%, par rapport au mois de février.

Concernant les importations en volumes, elles se sont accrues de 2,9% en mars, principalement en raison d’une augmentation des achats de matières première et demi-produit (+12,6%).

Également, après des baisses successives, pendant deux mois, les importations de biens de consommation ont augmenté de 11,6 %, alors que les volumes d’achats en produits alimentaires et énergie ont baissé respectivement de 14,4% et 25,9%.

Hors énergie, les volumes des échanges ont dépassé en mars leurs niveaux d’avant les restrictions sanitaires (c’est-à-dire ceux de février 2020).

Les exportations ont progressé de 10,9% et les importations de 6,7% en variation mensuelle. Les prix (hors énergie) ont enregistré, en mars, une hausse de 0,1% à l’export et 1,1% à l’import, ce qui a entraîné une baisse en termes d’échange hors énergie d’un point pour se situer à 96,4%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,722FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,479SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles