AccueilLa UNEL’huile d’olive tunisienne toujours au firmament mondial

L’huile d’olive tunisienne toujours au firmament mondial

Malgré les remous politiques et la baisse des prix de l’huile d’olive cette année, les oléiculteurs du plus grand pays producteur hors Union Européenne, la Tunisie, ont remporté une moisson record de 12 Gold Awards et de 9 Silver Awards à l’édition 2020 du NYIOOOC  ( New York World Oil  Competition ), le plus grand et le plus prestigieux concours de qualité d’huile d’olive au monde. Ils rejoignent ainsi la liste d’élite sur le Index officiel des meilleures huiles d’olive au monde, le site Web populaire où chaque année des millions de visiteurs explorent des huiles de la plus haute qualité.

- Publicité-

Cette année, les participants tunisiens ont été récompensés par 21 prix, soit quatre de plus que le précédent record établi lors de l’édition de l’année dernière du concours.
« Je suis très fier », a déclaré Karim Fitouri, fondateur et propriétaire d’Olivko, à propos des trois Gold Awards que sa société a reçus. « Cela confirme que les choses que je fais sont correctes », a-t-il ajouté cité par « Olive Oil Times », le site de référence en la matière. Olivvko a remporté l’Or pour son délicat Wild Cultivar, son délicat Chemlali et son Chetoui moyen, tous trois biologiques.

Le récipiendaire, dont la ferme se trouve dans la vallée de Dougga, dans la région de Beja au Nord-ouest de la Tunisie, a précisé que les facteurs clés de son succès sont son attention aux détails, sa réflexion à long terme et sa passion pour l’huile d’olive. Cependant, il a déclaré que le travail acharné est de loin le plus grand facteur déterminant de la réussite de cette année.
« Il efface toute la fatigue et récompense le dur labeur que j’ai accompli pendant la saison des récoltes pour produire une huile d’olive de si grande qualité », a-t-il dit.

Le culte du travail acharné

L’entreprise Al Rajhi El Ferjani Food Industry Company a également fait partie des grands gagnants tunisiens, remportant un Or pour son délicat Chetoui et un Argent pour sa variété Chetoui moyen.

Atef Ferjani, le directeur exécutif de l’entreprise, a déclaré qu’il était très heureux du résultat et que les deux prix sont une grande reconnaissance du travail acharné de son équipe au cours de cette année exceptionnelle pour eux.

« Je suis très fier et reconnaissant que nous ayons remporté ces prix prestigieux », a-t-il dit. « Pour nous, c’est un grand défi que nous avons relevé. La marque Carthagène Olivos est comme notre fils aîné et nous sommes fiers qu’elle ait remporté sa première victoire lors de sa première compétition mondiale ».

Pour lui, ces récompenses couronnent ce qui a déjà été une très bonne campagne agricole pour lui et son équipe, qui a commencé par l’installation d’un nouveau moulin.

« Pour nous, 2019 a été une année exceptionnelle », a-t-il déclaré. « Nous avons terminé l’installation de l’usine d’extraction d’huile d’olive en octobre 2019 ; les cuves ont été installées en novembre, avec un mois de retard sur la récolte en Tunisie ».

« Mais ce retard nous a donné plus de confiance dans le fait que même avec un démarrage tardif, nous pourrions atteindre nos objectifs », a-t-il ajouté.

Huiles monovariétales

Un autre grand gagnant du NYIOOC 2020 a été la société française HDPM, qui produit sa marque d’huile d’olive Parcelle 26 en Tunisie.

L’entreprise a remporté trois Gold Awards lors de la compétition de cette année, améliorant ainsi ses performances de l’année précédente, où elle avait gagné deux Golds et un Silver. Les prix ont été décernés à deux huiles monovariétales Arbequina de taille moyenne et à un mélange Arbequina de taille moyenne.

« Cette année, Parcelle 26 a franchi une étape importante en installant son nouveau moulin à olives sur la ferme », a déclaré Mouna Berdi, responsable du développement commercial de l’entreprise. « C’était vraiment un défi pour nous et nous pensons que cela va ouvrir de nouveaux horizons et nous permettre de donner aux consommateurs le meilleur produit possible ».

Elle a souligné que s’il y avait un secret à leur réussite, ce serait le mot contrôle, de la nouaison à la récolte et jusqu’au moment de la mise en bouteille. « Ce n’est pas une tâche facile de faire de l’huile d’olive de qualité supérieure », a -t-elle reconnu. « Chaque année, il y a quelques surprises ».

Autre oléiculteur primé, le Domaine Adonis qui a couronné une année réussie avec deux Silver Awards.

L’entreprise produit de l’huile d’olive extra vierge à partir d’olives Koroneiki en utilisant des méthodes de récolte traditionnelles et la saison 2019/2020 a été fortuite pour l’entreprise, a déclaré le propriétaire Salah Ben Ayed à Olive Oil Times.
« 2019 a été une année exceptionnelle pour notre domaine en dehors d’un manque de main d’œuvre dû à une récolte record en Tunisie. Notre défi était de produire pour notre première année une huile d’excellente qualité avec notre propre moulin à huile à deux phases », a-t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,722FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,480SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles