20 C
Tunisie
jeudi 22 octobre 2020
Accueil Actualités L'investissement espagnol a fondu, ce projet peut changer la donne

L’investissement espagnol a fondu, ce projet peut changer la donne

Le Centre espagnol pour le développement technologique et industriel s’intéresse au développement d’un programme R&D, entre l’Espagne et la Tunisie, qui reposerait sur le financement commun des entités (universités, entreprises…) respectives des deux pays engagées dans des projets mixtes innovateurs et collaboratifs, a indiqué, vendredi, le représentant du CDTI, José Manuel Duran Cuevas.
Il a affirmé, lors de l’Assemblée générale ordinaire de la Chambre tuniso-espagnole de commerce et d’industrie, tenue vendredi à Tunis, qu’en l’absence d’un accord dans ce domaine avec les autorités tunisiennes, le CDTI a lancé unilatéralement le Programme  » Projets bilatéraux de certification unilatéral « .

- Publicité-

Ce programme finance les entités espagnoles engagées dans des projets de recherche et développement, en coopération technologique avec des entités tunisiennes. «  C’est de la R&D qui vise à appliquer, sur le terrain, les résultats des recherches menées dans les laboratoires, pour améliorer les conditions de vie des sociétés « .
 » Ce programme s’intéresse à plusieurs domaines, notamment l’agriculture, la technologie et l’énergie. A ce titre, le CDTI a déjà financé une entreprise espagnole opérant à Jendouba, sur un projet d’amélioration de la production des tomates, tout en optimisant la gestion des eaux d’irrigation, en collaboration avec l’Université de Jendouba. Le coût de ce projet s’élève à peu près à 250 mille euros, dont 70% sont supportés par la partie espagnole et 30% par la partie tunisienne « .
 » D’autres projets ont été identifiés dans les domaines agricole et énergétique, et seront annoncés, une fois approuvés « , a-t-il encore ajouté.

De son côté, l’ambassadeur de l’Espagne à Tunis, Guillermo Ardizone Garcia, a souligné l’importance du potentiel de coopération économique entre les deux pays, rappelant que  » l’année 2018 a connu une croissance de 57,5% des exportations tunisiennes vers l’Espagne s’établissant à 2 milliards de dinars, et de 16% des exportations de l’Espagne vers la Tunisie (2,7 milliards de dinars). En 2018 l’Espagne s’est positionnée comme le 4ème client et le 6ème fournisseur de la Tunisie« .
L’ambassadeur qui a, cependant, évoqué un repli des exportations et des importations espagnoles avec la Tunisie, durant le premier trimestre de 2019, a formulé l’espoir que la situation s’améliore durant le reste de l’année. « Les derniers chiffres montrent que le flux d’investissement espagnol en Tunisie, de janvier à septembre 2018, a été de l’ordre de 20,25 millions de dinars, soit une régression de 73,9% par rapport à 2017, avec 380 emplois créés (- 36% par rapport à 2017. Il est nécessaire d’avoir une vue d’ensemble sur les problèmes que rencontrent les entreprises espagnoles en Tunisie et d’améliorer le climat des affaires pour pouvoir relancer l’investissement« .
Et de préciser que «  l’Espagne a été le cinquième investisseur de la Tunisie en 2017, avec un stock d’investissement s’élevant à 1370 millions de dinars – compte non tenu du secteur énergétique – et 5788 emplois créés « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,330SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles