AccueilActualitésMoncef Marzouki prend la défense de Julian Assange

Moncef Marzouki prend la défense de Julian Assange

Dans une interview avec la rédaction italienne de l’agence Pressenza, l’ancien président de la République tunisienne, Moncef Marzouki, a été invité à commenter le cas du fondateur de Wikileaks   Julian Assange, en  prévision de  la décision du tribunal qui sera  rendue le 4 janvier 2021.

- Publicité-

Rappelant qu’il avait invité Assange dans son pays lorsqu’il était président, Marzouki l’a décrit comme « un homme qui a accompli son devoir, son devoir de citoyen et de militant des droits de l’homme ». Il a ajouté : « J’ai pris une position claire dès le début lorsque j’étais président de la Tunisie et jusqu’à aujourd’hui, que le cas d’Assange est une violation claire des droits de l’homme ».

« L’affaire n’a rien à voir avec l’espionnage. Il s’agit d’un processus politique visant à intimider des personnes comme Assange, qui défendent la libre circulation de l’information », a ajouté  Marzouki.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,438SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles