Tags Posts tagged with "achats"

achats

par -

La société Tawasol Group Holding (TGH) a tenu le jeudi 30 novembre 2017, une communication financière animée par son Directeur Général, M. Mohamed Amine Chabchoub. La réunion avec les analystes financiers et les médias de la place a porté sur l’activité de la société Palma, filiale du groupe TGH, au 30 juin dernier et ses perspectives de 2018.
La direction générale de PALMA a mis en place une “feuille de route” qui se base principalement sur l’investissement dans les équipements d’optimisation énergétique, dans l’achat d’une ligne de laquage verticale, dans un four de fusion et un four de maintien et, enfin, dans un four de nitruration. Côté chiffres, la société prévoit en 2018 la réalisation d’un chiffre d’affaires de 51 millions de dinars, un résultat brut d’exploitation (RBE) de 8 millions, un résultat d’exploitation de 6,4 millions et un résultat net bénéficiaire de l’ordre de 2,7 millions de dinars.

par -

La société PARTNER INVESTMENT, filiale à hauteur de 100% de POULINA GROUP HOLDING, a déclaré avoir acquis 10 100 actions PGH le 21 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,883 dinars, soit un montant de 99 826,920 dinars, cédé 10 170 actions PGH le 24 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,790 dinars, soit un montant de 99 564,300 dinars, cédé 80 600 actions PGH le 28 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,720 dinars représentant la somme de 783 432,000 dinars.
Parallèlement, la Société NUTRIMIX, filiale de PGH à hauteur de 99,95% (pourcentage d’intérêt au 30 juin 2017), a déclaré avoir acquis 105 803 actions PGH, soit 0,1% du capital réparti comme suit : 14 646 actions le 24 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,791 dinars, soit un montant de 143 397,720 dinars ; 5 739 actions le 27 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,754 dinars pour un montant total de 55 978,020 dinars ; 85 418 actions le 28 novembre 2017 au prix moyen pondéré de 9,720 dinars pour un montant total de 830 237,940 dinars.

par -

Tenant compte de latries de liquidité des sociétés de leasing, la société «Nordic Machinery» a entamé des discussions avec le groupe Volvo et une banque suédoise pour voir la possibilité de mettre en place une ligne de crédit suédoise en faveur des sociétés de leasing tunisiennes, leur permettant de financer l’acquisition de biens d’équipement suédois. L’entreprise est ainsi arrivée à retenir le principe d’une ligne de crédit de 20 millions d’Euros à consommer en 2018. Une première opération de 4 millions d’Euros sur cinq ans à un taux fixe de 2,5% avec l’une des sociétés de leasing, est actuellement sur le point d’être lancée.
Une fois le processus lancé, l’idée est de mettre en place une ligne de crédit annuelle, de sorte que l’encours global au bout de quelques années aurait atteint plusieurs dizaines de millions d’Euros. Les financements extérieurs, y compris les lignes de financement lié, ont habituellement été couvertes contre le risque de change par la société Tunis Ré qui gère ladite couverture pour le compte de l’Etat. Nordic Machinery a cependant été surprise de voir le ministère des finances (MF) et Tunis-Ré refuser d’accorder la couverture contre le risque de change arguant du fait que ladite ligne serait une ligne de crédit acheteur. En effet, les sociétés de leasing n’achètent rien pour leur propre compte, et sont en fait des sociétés où le financement est tout à fait comparables aux banques. La Tunisie est aussi habituée à de tels financements liés, réservés au financement des biens du pays donateurs, comme par les lignes italienne, française, suédoise…etc. Une telle ligne est évidemment un financement lié réservé au financement des biens du pays donateur.
Il est évident qu’en l’absence de la couverture de risque de change, la ligne de crédit envisagée tombe à l’eau… et les sociétés de leasing tunisiennes continueront à se refinancer en dinars tunisiens en lançant des emprunts obligataires en dinars tunisiens. Dommage.

par -

Le président de la Chambre syndicale nationale des promoteurs immobiliers (CSNPI), Fahmi Chaâbane, a affirmé ce mercredi 11 octobre 2017 à Africanmanager que la taxe de 19% prévue dans la loi de finances pour l’année 2018 et à laquelle seront soumis tous les promoteurs immobiliers est rejetée par les professionnels du secteur.

Il a affirmé que cette mesure va peser très lourd sur la situation financière des promoteurs et qu’elle va décourager davantage les Tunisiens pour l’acquisition de logements, surtout avec la dégradation du pouvoir d’achat des citoyens.

Le meilleur des RS

Ancien responsable à différents postes en matière de communication, enseignant en journalisme et journaliste, Fethi Houidi est ce matin d’humeur massacrante. Beaucoup le comprendraient...

INTERVIEW

Elyes Jouini est une tête bien connue en Tunisie. C’est un mathématicien, universitaire franco-tunisien membre de l'Institut universitaire de France et Prix du meilleur jeune économiste de...

AFRIQUE

L'armée égyptienne a accusé mardi le général à la retraite Sami Anan d'avoir annoncé sa candidature à l'élection présidentielle illégalement, affirmant qu'il avait commis...

Reseaux Sociaux

SPORT

Hamdi Nagguez, le défenseur de l’Etoile sportive du Sahel, a achevé son transfert à Zamalek, mettant fin aux spéculations entourant son recrutement par le...