Tags Posts tagged with "Al Jazeera"

Al Jazeera

par -

Le journaliste français Nicolas Beau n’a pas raté Lotfi Brahem, ce dernier non plus ne l’a pas raté. Liberté de ton fraichement retrouvé, l’ex-ministre de l’Intérieur fait face à l’accusation, et pas avec des gants. Au sujet des bruits autour d’une tentative de coup d’Etat, lâchés par le journaliste, Brahem réplique, sur Mosaïque FM ce jeudi 14 juin 2018, que Beau a une sombre histoire noire et que sa plume a été à l’origine de tragédies dans plusieurs pays.

Il a ajouté que le journaliste a débarqué sur le sol tunisien depuis un mois et demi, et qu’il a rencontré notamment des journalistes et des acteurs du secteur médiatique.
Ce journaliste a lancé des rumeurs (…), je n’ai rien à voir avec ces bruits, je n’ai rencontré aucun responsable émirati“, a-t-il déclaré. Aucun ministre ne sort du territoire tunisien sans y avoir été autorisé formellement, a-t-il indiqué.

Brahem a par ailleurs affirmé que ce missile balancé par Beau a nui au tourisme tunisien, et que des réservations à l’étranger ont été annulées.

Enfin il a confié qu’il a déposé une plainte contre le journaliste Français, Al Jazeera et toutes les personnes mouillées dans la propagation de cette rumeur.

par -

L’ancien président de la République, Moncef Marzouki, est revenu à ses amours : Al Jazeera. Et dans un exercice qu’il affectionne particulièrement : Les récits et témoignages. Dans l’émission “Shahed Ala Asr” et dans ce qu’il convient d’appeler un feuilleton, très diversement apprécié du reste, Marzouki s’est épanché, pour la 26ème fois. Cette fois il a jeté son dévolu sur le fameux “Livre noir”, qui avait défrayé la chronique en décembre 2013, terrorisé les journalistes, avant de se dégonfler comme une baudruche…

«Le Livre noir a été conçu dans l’optique de transmettre à l’Assemblée nationale constituante les documents prouvant la corruption dans le secteur des médias sous le régime de Ben Ali», a indiqué Marzouki, pour commencer. Après il assène ceci, à la stupeur générale : ce document, “fabriqué” par le service de la communication de la présidence de la République, a été diffusé à son insu, et il n’a pas atteint ses objectifs, reconnait l’ancien locataire du palais de Carthage. «Nous nous attendions à ce que l’Assemblée mette en place un dispositif juridique pour structurer le secteur des médias, et lutter contre la corruption, mais il n’en fut rien», ajoute-t-il…

L’ancien président a affirmé qu’une enquête avait été diligentée suite à la fuite et que le coupable avait été démasqué et sanctionné, administrativement…

par -

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a gracié mercredi les deux journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera, dont un Canadien, emprisonnés après avoir été accusés d’avoir soutenu les Frères musulmans, une affaire qui avait soulevé un tollé à l’étranger.

Cette décision intervient quelques heures avant le départ du président Sissi, très critiqué par les ONG de défense des droits de l’Homme, pour New York où il doit assister à l’Assemblée générale de l’ONU.

Le Canadien Mohamed Fahmy et l’Egyptien Baher Mohamed avaient été condamnés fin août, en compagnie de l’Australien Peter Greste qui travaillait également pour Al-Jazeera, à trois ans de prison par un tribunal du Caire pour avoir “diffusé de fausses informations” et travaillé sans les autorisations nécessaires.

par -
Suite aux dernières déclarations  jugées hostiles à l’égard des tunisiens

Suite aux dernières déclarations jugées hostiles à l’égard des tunisiens, annoncées récemment par le présentateur Ahmed Mansour dans son émission « Chahed Ala Al Asr », une dizaine de journalistes tunisiens qui travaillent dans la chaine Al Jazzera ont protesté devant l’administration générale de la chaine. Des hommes de médias célèbres comme Mohamed Krichene, Habib Ghribi Leila Chayeb et Isam Chawali , ont signé une pétition réclamant des excuses officielles pour l’atteinte à l’image du peuple tunisien.

Il convient de signaler, que le présentateur de l’émission prétend que la Tunisie a investi pendant une trentaine d’années dans le tourisme sexuel , et que la politique du président Habib Bourguiba est archaïque.

C’est dans ce contexte, que l’administration de la chaine Al Jazzeera a présenté ses excuses, tout en confirmant que le présentateur de la dite émission s’excusera pour ses déclarations hostiles.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Sonelgaz va s'exporter encore plus d’électricité. Selon Mohamed Arkab, P-dg de la société, "un accord avait été signé entre son groupe, l'Office marocain de...

Reseaux Sociaux

SPORT

Novak Djokovic profite de sa 4ème victoire à Wimbledon pour bondir de 11 places au classement ATP, faisant son retour lundi au 10ème rang,...