Tags Posts tagged with "CRDA"

CRDA

par -

Le commissaire régional au développement agricole (CRDA) à Béja, Ali Melki, a indiqué que les dernières précipitations qui se sont abattues sur la région sont bénéfiques pour toutes les cultures dont notamment les arbres fruitiers et le tournesol.

En effet, d’importantes quantités de pluie, variant entre 10 et 25 mm, ont été enregistrées ces deux derniers jours dans plusieurs régions du gouvernorat.

Ces pluies auront un effet positif sur les oliveraies, les cultures industrielles ainsi que plusieurs arbres fruitiers et n’affecteront pas les grandes cultures, surtout au nord et au centre du gouvernorat, selon Melki.

Toutefois, a-t-il ajouté, ces quantités ne sont pas assez suffisantes pour augmenter le niveau d’eau dans les barrages et alimenter la nappe phréatique.

Durant l’actuelle saison agricole, les quantités de pluie ont connu une baisse de 11% au sud du gouvernorat. Le manque de précipitations a été à l’origine de la détérioration de 12% des surfaces consacrées, cette saison, à la céréaliculture et qui ont atteint 203 mille hectares.

par -

La saison des moissons s’annonce positive, dans environ 90% des grandes cultures, à Béja, selon les prévisions du Commissariat régional au développement agricole.
Les récoltes seront, par ailleurs, faibles, dans 12 % des superficies ensemencées, à cause du déficit pluviométrique enregistré, surtout, à Goubellat, Testour et Téboursouk, estime le directeur général au CRDA, Ali Melki, dans une déclaration à l’agence TAP.
Les périmètres réservés aux grandes cultures, au titre de la campagne 2017-2018, s’étendent sur 202 mille 700 ha, dont 139 mille de céréales.

par -

La saison de cueillette des dattes dans le gouvernorat de Kébili sera bientôt finie, atteignant jusqu’à présent un taux d’avancement de 95%.

Belgacem Ammar, responsable au commissariat régional au développement agricole (CRDA) a indiqué, lors de son passage, jeudi 25 janvier 2018 sur Mosaïque Fm, que la récolte est estimée cette année à 200 mille tonnes dont 186 mille tonnes “Deglet Nour”. Une quantité sera destinée à l’exportation, a-t-il ajouté.

“Malgré le fort potentiel de la région en production des dattes, soit 70% de la production nationale, le gouvernorat de Kébili n’exporte que des quantités réduites. Ceci est du notamment au manque d’unités spécialisées dans le conditionnement et l’exportation de dattes”, a-t-il regretté.

par -

La récolte des olives dans la région de Kairouan sera appréciable, selon les prévisions du Commissariat régional au développement agricole (CRDA), pour la campagne 2017-2018. Elle devra atteindre 117 mille tonnes, contre seulement 68 mille t en 2016-2017 et 50 mille une année auparavant.
La production d’huile est estimée à 25 mille t contre 14 mille t en 2016-2017. Quant à l’huile de table, elle devrait atteindre une production de mille tonnes.
La cueillette des olives devrait démarrer début novembre, nécessitant 950 mille jours de travail. A cette occasion, 130 huileries seront ouvertes.
La région de Kairouan compte 7,6 millions de pieds d’oliviers.

par -

Jusqu’à lundi 4 septembre, 82 % de la récolte des dattes (2017-2018), dans la région de Tozeur, a été vendue sur pied, fait savoir, à l’agence TAP, le commissaire régional au développement agricole (CRDA), Youssef Azzabou.
Le taux des ventes a atteint 95%, dans les nouvelles oasis, et 65%, dans les vieilles, à des prix variant entre 2 et 3 dinars le kilogramme.
Les prévisions du CRDA tablent sur une récolte de 55 à 60 mille tonnes contre 48 mille, durant la campagne précédente.
Une nette amélioration de la qualité des dattes sera enregistrée, cette année, à la faveur de la campagne de couverture des régimes de dattes par les moustiquaires qui a touché 4 millions 100 mille unité sur un total de 10,4 millions, affirme la même source appelant le groupement interprofessionnel des fruits à fournir davantage de moustiquaires pour couvrir tous les besoins des exploitants.

par -

Zaghouan, Le Kef, Bizerte, Ben Arous, Siliana, Kasserine et Kairouan sont les régions qui viennent d’être déclarées sinistrées à cause de la sécheresse qui a affecté les grandes cultures durant l’actuelle saison 16-2017. Le gouvernorat qui a été le plus touché est celui du Kef, avec 100% des grandes cultures déclarées sinistrées.
Les zones sinistrées, reconnues en vertu du décret du 29 août 2017, feront l’objet de l’intervention du fonds national de garantie (FNG) qui prendra en charge les intérêts résultant du rééchelonnement des crédits contractés par les agriculteurs.

Les agriculteurs issus des zones sinistrées munis d’un certificat délivré par le commissariat régional au développement agricole (CRDA) concerné et confirmant le dégât dû à la sécheresse bénéficient de ce rééchelonnement, qui s’effectue au cas par cas et ne couvre pas les agriculteurs se trouvant dans les périmètres irrigués.
Selon le même décret, les communes et les délégations du gouvernorat de Zaghouan ont été touchées à des degrés divers allant de 4 à 100%. Parmi les régions les plus affectées figure également le gouvernorat du Kef.
La récolte de céréales en Tunisie pour la saison agricole 2016-2017 s’élève à environ 17,86 millions de quintaux, soit une hausse de 33% par rapport à la campagne 2016.

par -
D’après les données communiquées par le commissariat régional du développement agricole (CRDA) de Tozeur

D’après les données communiquées par le commissariat régional du développement agricole (CRDA) de Tozeur, depuis le début du mois de juin 2014, une série de mesures ont été prises pour protéger les palmiers contre les maladies et empêcher le commerce des plants de contrebande.

C’est dans ce contexte que près de 10 stations de détection de l’apparition et de la propagation des acariens des palmiers ont été installées, dans les différentes oasis, et des échantillons ont été prélevés pour analyse, en vue de les exploiter pour annoncer la date du démarrage des soins.

par -
Selon le département de la production animale du Commissariat régional

Selon le département de la production animale du Commissariat régional du développement agricole (CRDA) de la Manouba , deux cas de fièvre aphteuse ont été découverts chez le cheptel bovin à Tebourba.

Des échantillons de sang ont été envoyés à l’Institut de recherches vétérinaires de la Rabta pour confirmer l’existence de cas de contamination.

FOCUS 🔍

L’Union Internationale de Banques (UIB) vient de franchir le cap symbolique d’un Milliard de Dinars de Capitalisation boursière, soit l’équivalent de 1% du PIB...

Le meilleur des RS

Ancien DG de l’ONTT, Wahid Ibrahim en a certainement gardé cette capacité à brosser d’un «coup de gueule» qui ne dit que gentiment son...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Au terme d'un mandat de cinq années aux performances économiques remarquables, saluées par les plus grandes organisations internationales dont la Banque Mondiale et FMI,...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'ancien sélectionneur du Portugal Paulo Bento a été nommé à la tête de la Corée du Sud pour les quatre prochaines années, a annoncé vendredi...