Tags Posts tagged with "ISIE"

ISIE

par -

Nabil Bafoun, membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a annoncé mercredi 21 février 2018, sur Express fm que, le nombre des listes déposées pour les municipales a atteint jusqu’à présent 1039 listes et il pourrait s’approcher, dans les dernières heures qui nous séparent de la fermeture des portes des bureaux de réception des candidatures, au nombre des listes déposées pour les législatives de 2014 où on a enregistré le dépôt de 1393 listes.

Selon lui, parmi les 1039 listes déposées, 365 sont des listes de partis politiques, 349 sont des listes indépendantes et 25 sont des listes de coalitions.

Egalement et d’après lui, le gouvernorat de Monastir a enregistré le plus grand nombre de dépôts de listes candidates suivi du gouvernorat de Nabeul avec respectivement 93 et 61 listes déposées, et trois communes à savoir celle de Hbebsa du gouvernorat de Siliana, celle de Kasserine Ville et celle de Matmata du gouvernorat de Gabès, n’ont enregistré jusqu’à présent aucun dépôt de candidatures de listes.

Il est à noter que demain à 18 heures seront fermées les portes des bureaux de réception des candidatures pour les municipales de 2018.

par -

Dans le cadre du suivi de l’ensemble du processus électoral pour les élections municipales  2018, l’Association Tunisienne pour l’Intégrité et la Démocratie des Elections “ATIDE” a observé le premier jour du processus de dépôt des candidatures dans tous les centres alloués à cet effet par l’ISIE. Les Atidiens et Atidiennes observeront le dépôt des candidatures pendant toute la période et ce, de 8:00 à 18h00.  Pour cette première journée, l’ATIDE a déployé 60  observateurs et observatrices accrédité(e)s.

Au cours de cette 1ère journée, 261 listes ont été acceptées, dont 40% de listes indépendantes et aucune liste commune. La procédure de dépôt s’est déroulée dans de bonnes conditions, sans incidents notoires. Nos observateurs et observatrices nous ont transmis les observations suivantes :

  • Le fait que nos observateurs et observatrices aient été confiné(e)s aux  gradins des salles de sport et dans des lieux éloignés de la zone d’acceptation des candidatures les a empêchés de suivre la procédure de manière adéquate, ce qui peut être considéré comme une entrave au travail des organisations de la société civile et à une violation du principe de transparence (Jendouba, Sfax, Monastir et Tunis 2).
  • Absence de signalisation et de panneaux indiquant l’emplacement des centres de dépôt des candidatures (Bizerte, Le Kef).
  • Mauvaise organisation dans certains centres provoquant une situation quelque peu chaotique  (Sfax 1 et Médenine).
  • Lenteur dans le traitement des dossiers et la délivrance des reçus, atteignant dans certains cas plus de quatre heures pour un même dossier (Tunisie 1).

L’ATIDE exhorte l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) de faciliter le travail des observateurs et observatrices en leur allouant de meilleurs espaces et en leur permettant de se déplacer dans le centre, afin de pouvoir accomplir au mieux leur mission d’observation.

L’ATIDE recommande par ailleurs de renforcer l’encadrement et la supervision de ses agents en vue d’accélérer l’acceptation des dossiers de candidature et la diffusion des statistiques quotidiennes, afin d’augmenter la transparence du processus.

par -

L’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE) commence la réception des candidatures pour les élections municipales pendant l’horaire administratif à partir de 8h, ce jeudi 15 février. L’opération se poursuit jusqu’au jeudi 22 février 2018, à 18h, dans les bureaux centraux pour l’enregistrement des candidatures, nous apprend Mosaïque fm.

par -

Les fonctionnaires de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) qui avaient durci leur mouvement de protestation en entament dimanche une grève de la faim au siège de l’instance, à Tunis, ont annoncé lundi dans un communiqué avoir levé leur sit-in après un accord conclu avec le président de l’instance.
“Nous avons pris la décision de lever le sit-in après une directive adressée par le président de l’ISIE à l’exécutif pour entamer les procédures de régularisation des fonctionnaires conformément à l’article 123 du statut, aux décisions du conseil de l’ISIE et des points de l’accord conclu lors d’une séance de négociations avec l’UGTT”, précise le communiqué.
Les grévistes indiquent que “la décision de mettre fin au sit-in malgré la satisfaction partielle des revendications est motivée par la volonté de faire prévaloir l’intérêt supérieur du pays qui exige la conjugaison de tous les efforts pour réunir les conditions de succès à la plus importante échéance après la révolution (élections municipales, prévues en mai prochain)”.
Les agents et cadres de l’ISIE avaient lancé le 30 janvier un sit-in au siège de l’instance avant de le suspendre pour quatre jours afin de permettre au conseil de l’ISIE d’examiner les revendications des grévistes et signer un accord avec l’UGTT concluant une séance de négociation tenue le 1 février 2018 entre les membres du conseil de l’instance et des représentants de la centrale syndicale.
Mais une vingtaine de fonctionnaires de l’Instance ont entamé dimanche une grève de la faim pour protester contre “l’indifférence” de l’administration vis-à-vis de leurs “droits légitimes”, selon le secrétaire général du syndicat de base, Zouhair Kratli.
“Le mouvement de protestation a été lancé en l’absence d’accord portant sur la titularisation des agents et le revirement sur l’annulation du licenciement de trois d’entre eux”, a précisé à l’agence TAP, Kratli, affirmant que les agents comptent poursuivre leur mouvement pour revendiquer leurs droits et notamment, l’activation de l’article 123, du statut de l’instance qui prévoit l’intégration de tous les agents en service lors de la promulgation de ce statut.
“Ce texte a été publié au mois d’août 2016, et depuis cette date, nous n’avons pas cesser de revendiquer la titularisation, en portant le brassard rouge et organisant une grève d’un seul jour, mais suite au licenciement de trois agents, nous avons entamé un sit-in ouvert, lequel a été suspendu dans l’espoir de parvenir à un accord entre le conseil de l’instance et le syndicat. Le problème n’ayant pas été résolu, le sit-in a repris le 7 février courant”, a-t-il indiqué.
“Nous appelons à tenir une réunion entre les représentants de l’UGTT et l’instance pour aboutir à un accord”, a-t-il ajouté, estimant que la poursuite du sit-in et de la grève de la faim, entraîne la fermeture de l’administration centrale de l’ISIE, ce qui est de nature à entraver le processus électoral, alors que le dépôt des candidatures pour les élections municipales devrait commencer le jeudi 15 février 2017.

par -

Les agents et cadres de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE) rattachés à la direction centrale et toutes ses annexes, ont décidé de reprendre leur sit-in après la fin de la séance nocturne de mercredi, pour protester contre “l’indifférence de l’ISIE” à l’égard de leurs “revendications légitimes”.

“Le sit-in se poursuivra jusqu’à la satisfaction de nos revendications légales et légitimes énoncées par la loi et nous allons durcir notre mouvement de protestation dans les prochains jours”, a averti le personnel de l’ISIE observant le sit-in dans un communiqué rendu public mercredi, dont l’agence TAP a reçu une copie.

Les cadres et agents de l’ISIE ont rappelé que le premier sit-in, lancé le 30 janvier dernier au siège central, a été levé “provisoirement” après des tentatives intensives de l’UGTT “pour trouver des solutions et ne pas entraver le processus des élections municipales”, prévues le 6 mai prochain.

par -

L’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) a achevé la mise en place des instances et bureaux régionaux et l’élaboration d’un programme de recyclage d’un nombre important de ses membres et agents, en préparation des prochaines élections municipales, a annoncé lundi le porte-parole du conseil de l’Instance, Anis Jarboui.
Joint par téléphone, il a expliqué que l’ISIE a décidé de déployer 108 agents dans les 27 bureaux régionaux, 244 agents dans les administrations régionales en plus de 391 coordinateurs locaux et 780 agents chargés de la réception des candidatures.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Jarboui a ajouté que, dans le cadre des préparatifs aux élections municipales prévues pour le 6 mai 2018, l’ISIE signera des contrats de collaboration avec plus de 2045 agents spécialisés dans la supervision de la campagne électorale. L’Instance a, en outre, prévu le déploiement, le jour du scrutin, de plus de 52 000 agents contractuels dans des postes de membres, chefs de centres et de bureaux de vote, a-t-il ajouté.
L’Instance va, bientôt, procéder à la formation et au recyclage de ses membres et agents dans les spécialités requises, dit-il.

par -

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a publié une décision n°2018-2 complétant et amendant une décision en date du 8 septembre 2014 relative aux procédures de vote et de dépouillement.
Les amendements portent sur 21 articles. Il s’agit notamment de l’ajout de la mention “municipale et régionale” et d’alinéas qui concernent les opérations de vote et le droit de vote aux prochaines élections municipales décidées pour le 6 mai 2018.
Sur le vote des militaires et des sécuritaires prévu le 29 avril 2018, l’ISIE prévoit la modification de la décision n°80 en date du 1er septembre 2014. Les amendements portent notamment sur les procédures de vote pour les militaires et les forces de sécurité intérieure, le dépouillement des voix et la collecte de leurs avis à la sortie des bureaux de vote.

par -

Le député de Nidaa Tounès pour les Tunisiens à l’étranger, Riadh Jaïdane, a indiqué, lors de son passage, ce matin du mardi 26 décembre 2017 sur Express Fm, que les élections législatives partielles en Allemagne ont constitué une « véritable mascarade ».

Il a ajouté que de nombreuses violations ont marqué le scrutin en question dans sa globalité tout en précisant que les résultats du recours introduit par la liste de Nidaa des Tunisiens à l’étranger contre la liste « El Amal » de Yassine Ayari seront proclamés, vendredi 29 décembre 2017.

Et d’ajouter qu’il déposera une plainte, aujourd’hui, contre l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), pour protester contre toutes les décisions prises par le président de l’Instance par intérim, Anouar Ben Hassan et qu’il a qualifiées de nulles et illégales ».

par -

L’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) a annoncé, lundi 18 décembre 2017, que les élections municipales auront lieu le 6 mai 2018.

L’ISIE a indiqué également que les inscriptions vont s’ouvrir entre le 19 décembre 2017 et le 6 janvier 2018.

Les sécuritaires et les militaires voteront le 29 avril 2018. Les résultats définitifs seront proclamés par l’ISIE au plus tard le 13 juin 2018 après l’examen des recours.
Selon le calendrier des élections municipales, l’enregistrement des électeurs démarrera le 19 décembre et se poursuivra jusqu’au 6 janvier 2018. Les listes des électeurs seront affichées les 11 et 12 janvier 2018.
Le dépôt des recours contre les listes des électeurs est prévu du 13 au 15 janvier 2018, l’annonce des décisions y afférentes ne dépassera pas le 18 janvier prochain. L’ISIE se chargera ensuite de l’annonce de la liste définitive des électeurs après examen des recours dans un délai ne devant pas dépasser le 7 février 2018.

par -

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a décidé de dépêcher une équipe de travail en Allemagne en prévision des élections législatives partielles, a indiqué Mohamed Mnasri, président de l’Instance, dans une déclaration relayée par la TAP.

Composée de quatre personnes, cette équipe aura pour mission de superviser le processus électoral dans ce pays (organisation, vote et dépouillement), a précisé Mnasri à la TAP ajoutant que groupe pourrait aider, l’Instance supérieure indépendante pour les élections, section Allemagne, en cas de besoin.

L’équipe en question regroupe deux membres chargés des affaires juridiques, un membre chargé de l’informatique et un autre chargé de suivi. Selon le calendrier établi par l’ISIE, la campagne électorale aura lieu du 23 novembre au 13 décembre. Le 14 décembre est décrété, jour du silence électoral.

Le silence électoral se poursuivra du 14 décembre jusqu’à la fermeture du dernier bureau de vote de la circonscription d’Allemagne.

Vingt-six listes sont en lice pour les élections législatives partielles pour la circonscription d’Allemagne. Les législatives interviennent à la suite de la démission du député Hatem Ferjani de l’Assemblée des représentants du peuple après sa nomination au poste de secrétaire d’État aux Affaires étrangères chargé de la diplomatie économique.

par -

Najla Brahem, Riadh Bouhouchi et Anouar Ben Hassan quittent l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), à la suite du tirage au sort qui a eu lieu jeudi pour le renouvellement du tiers des membres de l’ISIE.
Le tirage au sort intervient en application des articles 126 et 148 de la Constitution de 2014 et de l’article 32 de la loi organique portant création de l’ISIE qui prévoit que ” le tiers du conseil de l’Instance est renouvelé tous les deux ans “.
Le tirage au sort a porté sur 6 membres de l’ISIE dont 3 de l’ancienne composition et 3 de la nouvelle.
Cette démarche intervient en application de l’avis consultatif du Tribunal administratif.
Le tirage au sort pour le renouvellement du tiers des membres de l’ISIE a concerné Riadh Bouhouchi, Anouar Ben Hassan et Nabil Baffoun de l’ancienne composition de l’Instance et Najla Brahem, Farouk Bouaskar et Anis Jarboui de la nouvelle composition.
Selon le président de l’ISIE, Mohamed Tlili Mansri, le tirage au sort a écarté deux membres de l’ancienne composition de l’ISIE, à savoir Anouar Ben Hassan et Riadh Bouhouchi et un membre de la nouvelle composition à savoir Najla Brahem.
La liste des membres sortants sera envoyée à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), avant d’entamer l’élection des nouveaux membres dans les mêmes spécialités des membres sortants, a expliqué Mansri qui a été exclu du tirage au sort, conformément aux dispositions de la loi.
” Le dossier du renouvellement du deuxième tiers des membres de l’ISIE est désormais clos “, a-t-il déclaré Mansri.

par -

Le président de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE), Mohamed Tlili Manseri, a assuré, lundi, lors de son audition à l’ARP, que la somme de 59 142 MD a été consacrée au budget de l’ISIE pour l’exercice 2018, contre la somme de 44 241 MD en 2017, soit une augmentation de 33,7%, rapporte Shems fm.

par -

Les députés du Front Populaire et de Machrou Tounes ont émis des réserves sur l’élection du nouveau président de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE) Mohamed Tlili Mansri lors de la plénière de l’ARP tenue mardi.

Ils ont exprimé leur mécontentement pour l’accord des présidents des blocs parlementaires et de la commission de tri au sujet du vote à deux reprises de la député Leila Aouled Ali, de leur décision de former une commission pour enquêter sur d’autres fraudes au vote et d’avoir approuvé le résultat du vote après avoir conclu que seule Leila Aouled Ali a voté deux fois.

“Le Front National se dégage des décisions de la réunion des présidents des blocs parlementaires et de la commission de tri qui ont approuvé les résultats du scrutin malgré l’existence de fraudes électorales”, a souligné Chafik Ayadi, député du FP.

Il a émis des doutes sur le vote, affirmant que le Front Populaire avait demandé d’organiser un autre vote qui ne soit pas entaché d’infractions.

De son côté Hassouna Nasfi de Machrou Tounes, a déclaré à l’agence TAP que les membres de son groupe parlementaire sont mécontents de l’opération d’élection du nouveau président de l’ISI, estimant que la réserve sur le vote de Leila Aouled Ali “est légitime”.

“La réserve de notre bloc ne se limite pas à la fraude électorale mais porte aussi sur le fait que les débats et le consensus sur le président de l’ISIE n’étaient élargis et circonscrit aux mouvements Ennahdha et Nidaa Tounes ainsi que l’ULP sans consultation avec les autres composantes du parlement”, a-t-il fait valoir.

Pour sa part, le député Mohamed Saidane (Nidaa Tounes), dont la présence au sein de la commission de tri avait été critiquée, a estimé dans une déclaration à l’agence TAP que sa participation à la commission “est légale” après avoir remplacé la députée Ons Hattab à la demande officielle de Nidaa Touns.

L’Assemblée des représentants du peuple, réunie mardi en plénière, est finalement parvenue à élire le président de l’ISIE en départageant les candidats en lice après avoir échoué, à quatre reprises, à réunir une majorité absolue (109 voix) autour d’un candidat, rappelle-t-on.

Mohamed Tlili Mansri a, ainsi, été élu président de l’ISIE avec 115 voix. Najla Brahem a recueilli 49 voix et Anis Jarboui 5 voix, alors que Farouk Bouasker Anouar Ben Hassan qui a, jusqu’ici, assuré l’intérim de la présidence de l’ISIE, n’ont obtenu aucune voix.

La plénière s’est poursuivie de 11h00 à 17h00 pour manque de quorum. Le nombre de députés ayant voté a totalisé 170 sur 2017 députés au parlement.

Le bureau de l’ARP s’est réuni entretemps avec les présidents des groupes parlementaires et la commission de tri pour statuer sur le vote, à deux reprises, de la députée Leila Ouled Ali, et décider de créer une commission pour s’assurer si d’autres députés avaient aussi enfreint les procédures du scrutin.

Celle-ci a conclu que la députée Ouled Ali était la seule à avoir voté à deux reprises, avant l’approbation par l’ARP du résultat du vote.

par -

Mohamed Tlili Mansri, qui vient d’être élu nouveau président de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE) lors du vote mardi de la plénière de l’ARP avec 115 voix, est né le 30 mars 1974 dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.

Avocat de métier inscrit depuis le 4 janvier 1999, il avait enseigné pendant dix ans à la faculté de droit de Sousse, à l’institut international de transport et des services de communications à Sousse, à l’institut supérieur des études technologique de Sidi Bouzid ainsi qu’à l’institut supérieur des métiers dans le même gouvernorat.

Mansri est détenteur de la maitrise en droit de la faculté de droit de Sousse en 1996, du diplôme des études approfondies en droit d’affaires dans la même faculté en 1998 et il est enregistré pour une thèse de doctorat en droit des affaires.

Il avait fait partie de la commission annexe des élections de Sidi Bouzi lors des élections de l’assemblée constituante en 2011 chargé des affaires juridiques ainsi que lors des élections législatives et présidentielles de 2014 et coordinateur régional de contrôle des activités de la campagne électorale.

Le nouveau président de l’ISIE était membre de l’Instance depuis le 10 février 2017, du corps des avocats. Il est marié et père de trois enfants.

par -

Prévue, mardi à 9h00, la séance plénière de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) consacrée à l’élection d’un président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a été retardée, faute de quorum.
Le président du Parlement, Mohamed Ennaceur, a été contraint de lever la plénière à laquelle ont pris part 38 députés seulement.
Dans une déclaration à la TAP, le député du groupe Nidaa Tounes, Taieb Madani a justifié ce retard par le retrait de deux candidats à la présidence de l’ISIE.

par -

Manifestement le retour de l’Union patriotique libre (UPL), de Slim Riahi, au bercail – le Pacte de Carthage – est aussi l’avènement d’un nouveau trio dans la direction des affaires du pays, avec Nidaa Tounes et Ennahdha. Certains diraient Troïka, un nom bien connu sous nos cieux. En tout cas la première conséquence directe et immédiate de ce rapprochement est le choix commun de la personne à la tête l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE). Selon Shems FM, cette personne ne serait autre que Mohamed Tlili Manseri…

A noter que l’élection se fera ce mardi 14 novembre 2017, à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). Les autres candidats à la présidence de l’ISIE sont : Farouk Bou Asker, Najla Ibrahim, Anis Jarbouii, Anouer Ben Hssan et Nabil Azizi. Manseri devra récolter 109 voix pour s’imposer, ce qui devrait être, arithmétiquement, une formalité s’il fait le plein chez le trio Nidaa-Ennahdha-UPL.

par -

Le nouveau président de l’Instance Supérieure Indépendante des Élections (ISIE), aura lieu ce mardi 14 novembre 2017 à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Il est à rappeler que le membre de l’instance, Nabil Baffoun, a déclaré, hier, lundi, que si le président de l’instance n’est pas élu dans un délai de dix jours, les élections municipales ne pourront pas avoir lieu, comme prévu, le 25 mars 2018.

Six candidats se sont, jusque-là présentés à la présidence de l’ISIE. Il s’agit de Farouk Bouasker, Nejla Brahem, Anis Jarboui, Anouar Ben Hassan, Nabil Azizi et Mohamed Tlili Mansri.

par -

Plus de trois candidats se présenteront à la présidence de l’instance électorale, selon Adel Brinsi, membre de l’ISIE chargé de la communication. Il convient de rappeler que le dépôt des candidatures prend fin ce samedi à 12H00.
Réunis vendredi soir, les membres du Conseil de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) ne sont pas parvenus à un consensus sur les candidatures à la présidence de l’instance, a-t-il regretté. Il a affirmé que les membres de l’ISIE sont prêts à accepter et à traiter avec le candidat qui sera choisi par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) lors de la plénière programmée pour mardi 14 novembre.
Au cas où le président de l’instance est élu, l’instance effectuera, sans plus attendre, un tirage au sort pour le renouvellement du tiers de ses membres, conformément à l’avis consultatif du Tribunal administratif. Il s’agit, a-t-il relevé, d’une issue juridique à la crise que connait l’instance depuis quelques temps.
Adel Brinsi a révélé à l’agence TAP que son nom figure parmi les candidats à la présidence de l’instance, se refusant de dévoiler le nom des autres postulants.

par -

A la reprise vendredi après-midi des travaux de la séance plénière de l’Assemblée des représentants du peuple, le président du Parlement, Mohamed Ennaceur, a annoncé le report de l’élection du président de l’ISIE au lundi 30 octobre 2017.
A l’issue du vote du premier tour ce matin, deux candidats étaient qualifiés au second tour : Najla Brahim et Mohamed Tlili Mansri. Aucun des six candidats n’a obtenu le nombre de voix requis, soit 109 voix.
Plus tôt dans la journée, le président de l’ARP, Mohamed Ennaceur, a annoncé que Nabil Laazizi et Farouk bou Asker ont obtenu chacun 0 voix, Anis Jarboui et Nabil Baffoun ont obtenu 2 voix chacun, Najla Brahim 48 voix et Mohamed Tlili Mansri 95 voix.

par -

La plénière de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) consacrée à l’élection d’un nouveau président de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) aura lieu ce vendredi 27 octobre 2017 au Bardo.

Lors de son intervention ce vendredi sur Express Fm, Habib Khedher, adjoint du président de l’ARP chargé des relations avec les instances constitutionnelles, a confirmé, l’existence d’un consensus entre Ennahdha et Nida pour l’élection du président de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), un consensus qui engloberait même cinq blocs parlementaires.

Il a ajouté que cette situation favoriserait l’élection du président de l’Instance dès le premier tour, sans vouloir, toutefois, se prononcer sur le nom du candidat à cette présidence, sachant que la candidate, Nejla Brahem est citée avec insistance pour ce poste.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Cinquante-cinq personnes ont été tuées cette semaine dans des violences intercommunautaires entre jeunes chrétiens et musulmans dans le nord du Nigeria, a déclaré le...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats et classement à l'issue de 4e journée de la Ligue 2 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche: POULE A Dimanche A Oued Ellil : AS Oued...