Tags Posts tagged with "Leila Chettaoui"

Leila Chettaoui

par -

Leila Chettaoui, députée du bloc “Coalition nationale”, a finalement déballé ce dont toute la scène politique locale bruissait ces derniers temps et qui était qualifié par certains de secret de Polichinelle : Le nouveau bloc parlementaire sera bien aux côtés du chef du gouvernement, Youssef Chahed, s’il décide de participer aux joutes électorales de 2019. L’élue, démissionnaire du bloc Nidaa Tounes puis Machrou Tounes, a déclaré ceci sur Mosaïque FM ce vendredi 21 septembre 2019 : «Quand on parle de Youssef Chahed et de son parcours, on constate qu’il a été capable de faire face à plusieurs obstacles. Il a également été capable de bâtir la confiance entre lui et le peuple tunisien. Youssef Chahed est jeune et est idéalement placé pour sauver le pays en 2019. En tant qu’élus du bloc de la coalition nationale, nous apporterons tout notre appui au chef du gouvernement, dans l’intérêt de la Tunisie, s’il décide de se porter candidat à la présidentielle de 2019». C’est on ne peut plus clair !

A mesure qu’approche ce rendez-vous qui fait déjà couler beaucoup de salive, et qui fait même perdre le Nord à beaucoup, à commencer par le parti – jusqu’à quand ? – de Chahed, Nidaa Tounes, les manifestations de soutien de ce type vont se multiplier, venant de directions très inattendues et qui créeront stupeur et tremblements. Le chef du gouvernement pourra difficilement résister au chant des sirènes, si sa décision de briguer le fauteuil de son mentor, Béji Caïd Essebsi, n’était pas encore prise…

par -

Leila Chettaoui, députée de Machrou Tounes, arrivé troisième aux législatives partielles d’Allemagne, a fait savoir hier mercredi 20 décembre 2017 sur Jawhara Fm que sa formation va introduire un recours pour obtenir l’annulation de l’élection de Yassine Ayari. «J’ai eu un entretien avec le secrétaire général du parti tout à l’heure. Il m’a affirmé qu’il aura à disposition tous les éléments nécessaires pour déposer ce recours. C’est tout à fait normal, puisque Yassine Ayari est impliqué dans des affaires en rapport avec la sûreté nationale», a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que le député fraichement élu est connu pour son appui au terrorisme. «Tout le monde a vu ses photos avec le drapeau noir. Ces statuts faisant l’apologie de Daech existent également. Nous n’avons rien inventé. Ses actes tombent sous le coup de la loi anti-terroriste. En tout cas, nous allons faire ce qu’il faut pour que la justice se saisisse de cette affaire».

A noter que le réseau Mourakiboun a également a fait état d’une pléthore d’irrégularités dans cette élection, notamment la distribution d’argent dans les bureaux de vote…

par -

La députée Leila Chettaoui a publié sur sa page la copie d’une question écrite adressée au nouveau ministre des Finances, lui demandant des informations sur le montant des dédommagements financiers accordés aux bénéficiaires du fonds de dédommagement des amnistiés. Il est vrai qu’il y a à boire et à manger dans ce fonds, tout comme sur les amnistiés dont on a retrouvé grand nombre parmi les différents groupes terroristes qui ont perpétré des attaques en Tunisie.

Il est cependant tout aussi important de rappeler à la députée qu’elle s’était illustrée par de tonitruantes déclarations sur le dossier des Tunisiens qui ont voyagé en Syrie et autres, pour faire le «Djihad», ainsi que les filières qui étaient spécialisées dans ce genre d’affaires terroristes. Le dossier n’est pas clos et la commission d’enquête parlementaire n’a toujours pas livré ses conclusions. Aucun rapport aussi sur le voyage d’une délégation parlementaire tunisienne en Syrie où elle était présente. L’affaire aurait-elle été enterrée ou étouffée ? Ce qui est sûr c’est que la députée a depuis changé de monture !

par -

Intervenant sur les ondes de Shems fm, Leila Chettaoui, députée de Nidaa Tounes, a qualifié le directeur exécutif du parti, Hafedh Caïd Essebsi, de cheval de Troie.

Suite aux déclarations du député Taïeb Madani l’accusant d’avoir été à l’origine des enregistrements fuités du parti, Leila Chettaoui a affirmé que Nidaa Tounes est mort.

Elle a affirmé qu’une mafia formée par des hommes d’affaires en relation avec des parties étrangères a mis la main sur le parti dans le but d’accéder au pouvoir.

La députée a aussi affirmé que Hafedh Caïd Essebsi est entouré par des opportunistes, parmi eux des hommes d’affaires ayant des liens avec l’étranger et qui cherchent à soigner leurs propres intérêts.

Leila Chettaoui a ajouté que la direction de Nidaa Tounes a écarté plusieurs de ses compétences qui avaient refusé de se soumettre.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

À la faveur d’un relâchement des tensions dans la Corne de l’Afrique, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi à l’unanimité...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'arbitre Oussema Razgallah dirigera le match en retard entre l'ES Metlaoui et l'Espérance Sportive de Tunis comptant pour la deuxième journée du championnat de...