Tags Posts tagged with "selma elloumi"

selma elloumi

par -

L’ONTT se restructure et disparaîtra même prochainement. L’information a été confirmée à Africanmanager, par la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Rékik.

L’Office s’occupe actuellement de la promotion et de la communication, de l’investissement, de l’inspection et de la formation. Dans le cadre de la restructuration et en concrétisation des recommandations de l’étude «Roland Berger» après mise à jour, “il y aura création d’une agence de formation aux métiers du tourisme avec la mise à niveau des 8 centres de formation en partenariat avec des institutions internationales et européenne du domaine.

Une autre agence sera dédiée à la promotion et la communication qui aura pour rôle de reconstruire l’image de la Tunisie et avec laquelle on ira vers la décentralisation avec un nouveau découpage territorial pour que des régions comme Djerba puissent se vendre seules, sans pour autant arriver jusqu’à l’autonomie financière par région, en matière de promotion.

La dernière agence sera consacrée à l’investissement et développement du produit. Toutes ces agences spécialisées seront étatiques ou publiques. Seule l’inspection restera rattachée au ministère de tutelle.

L’office du tourisme, devenu obsolète et inefficace, sera ainsi fractionné en trois agences selon les métiers”.

 

par -

La ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi a récemment reçu une délégation française d’hommes d’affaires, de responsables syndicaux, de journalistes et des représentants de la société civile française venus en Tunisie pour exprimer leur solidarité et leur soutien à la Tunisie, rapporte Radiomed.

Les personnalités françaises, qui représentaient entres autre les principales formations syndicales françaises et des responsables de plusieurs associations ont annoncé nombre de projets de développement notamment dans les régions intérieures, a ajouté la même source.

par -

La ministre du Tourisme et de l’artisanat, Selma Elloumi, a qualifié, jeudi, la situation du palais présidentiel confisqué d’El Houidh à Utique (gouvernorat de Bizerte) de ” catastrophique “.
Accompagnée du secrétaire d’Etat chargé des domaines de l’Etat et des affaires foncières, Mabrouk Korchid, Elloumi, qui a visité le palais, a souligné l’impératif de réaménager ce palais, dans les plus brefs délais, afin de le ré-exploiter.
De son côté, Korchid a indiqué que ce palais fait partie des fonds confisqués, devant être réaménagés et transformés en projets rentables.
Ainsi, il a fait savoir que son département coordonnera avec la présidence de la République et la présidence du gouvernement pour étudier les idées de projets qui permettront de redonner vie à ce palais.

par -

Le port de Sidi Bousaid sera totalement rénové, a lancé la ministre du Tourisme, Selma Elloumi, mardi, dans un appel aux investisseurs présents à la Conférence internationale de l’investissement, ajoutant que plusieurs ports de pêche seront transformés en ports de plaisance, tel le cas du port de Djerba.
Elle a rappelé, dans le même cadre, que deux nouveaux ports de plaisance ont été créés, durant les deux années 2015 et 2016, ceux de Bizerte et de Gammarth.
” Nous accordons aujourd’hui un intérêt particulier au tourisme de plaisance et de croisières, c’est pour cela qu’une unité spéciale dédiée à ce genre d’activités a été créée au sein du ministère “, a-t-elle ajouté.
Evoquant les grandes lignes de la stratégie lancée par le ministère du Tourisme, en vue d’assurer la relance du secteur, Elloumi a fait savoir que son département s’est lancé dans plusieurs chantiers, en l’occurrence la rénovation des centres de formation touristique et la refonte du cursus pédagogique, et aussi la mise en place d’un cadre juridique opportun.
Les réformes entamées par le ministère portent également, sur la promotion de l’image de la Tunisie comme destination de choix, pour tous les touristes.
” Loin du balnéaire, qui demeure sans doute une spécificité pour le site tunisien, avec des côtes s’étalant sur une distance de 1200 km, il faut mettre en valeur les autres atouts de notre pays sur une large échelle. La Tunisie, qui compte plus de 40 mille sites historiques et archéologiques et plus de 60 îles, est en mesure d’offrir à ses visiteurs des séjours inoubliables “, a souligné la première responsable du tourisme tunisien, révélant que certaines régions et sites restent méconnus des touristes alors qu’ils sont uniques de par le monde, tel que Tataouine, ou Tabarka.
Elloumi a signalé, en outre, que les hôteliers auront, bientôt, la possibilité de vendre de l’immobilier touristique, avec une limitation à 30% de la capacité totale de l’hôtel.
Par ailleurs, elle a annoncé que son département a démarré le chantier du E-visa, ce qui facilitera davantage l’octroi de visa à distance, notamment pour les touristes ne disposant pas d’ambassade tunisienne dans leur pays, ce qui permettra, par conséquent, de renforcer le nombre des entrées touristiques.
Le directeur exécutif de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), Carlos Vogeler, a félicité la Tunisie pour l’ensemble de ses réformes, notamment en ce qu concerne le visa électronique, précisant qu’une telle réalisation est le fruit d’une volonté politique de redresser le secteur.
Il a, par ailleurs, préconisé de chercher à conquérir de nouveaux marchés, tels que le marché chinois, suggérant d’organiser, en partenariat avec d’autres pays maghrébins, des packages de multi-destinations, notament pour les marchés lointains.

par -

Selma Elloumi, ministre du Tourisme, a visité, dimanche 13 novembre 2016, le poste frontalier de Ghar Dimaoui relevant du gouvernorat de Jendouba, nous apprend un communiqué du département du Tourisme. Cette visite avait pour objectif de prendre connaissance des dispositions récemment prises et visant l’amélioration des conditions de transit des Algériens et l’avancement des travaux de ce point de passage, a ajouté la même source.

par -

La dirigeante de Nidaa Tounes, Selma Elloumi, a présidé dimanche, à Mornag, un meeting régional du mouvement, pour les gouvernorats de Ben Arous, Nabeul, Bizerte, Zaghouan, et Tunis, au cours duquel, elle a souligné la nécessité de rassembler l’ensemble des nidaistes, estimant que la persistance des différends ne sert l’intérêt de personne.
Elle a affirmé dans une déclaration à l’Agence TAP, que “la tenue d’un congrès pour élire une nouvelle direction du parti, demeure la seule option pour en terminer avec les divisions”.
De son côté, le coordinateur régional de Nidaa Tounes à Ben Arous, Louay Trabelsi a indiqué que 6 meeting régionaux du parti se tiennent simultanément, en ce dimanche, dans le but de rassembler les nidaistes et de resserrer leurs rangs.
Le coordinateur régional du parti à Bizerte, Mondher Bayrem, a quant à lui expliqué que ces meetings interviennent, suite à une initiative des coordinateur régionaux, pour tenter de rapprocher les vues et exhorter les dirigeants du Nidaa à privilégier la voie du consensus, tenir une réunion du comité politique élargie et préparer à un congrès électif.

par -

Le ministère du Tourisme peine toujours à remettre le Tourisme sur les rails…

Suite aux rumeurs selon lesquelles des touristes russes auraient annulé leur séjour à Djerba-Zarzis pour cause de manque de sécurité, quelque 48 journalistes de la presse audiovisuelle, écrite et de la presse en ligne sont arrivés, lundi 13 juin 2016, à l’Île pour une visite d’inspection et de vérification.

La ministre du tourisme Salma Elloumi a tenu de rassurer les journalistes russes, invités à l’île de Djerba, de la situation sécuritaire en Tunisie, expliquant que les rumeurs selon lesquelles les touristes auraient annulé leur séjour en Tunisie, il ne s’agit en réalité que de quelques « rares annulation sans grande importance ».

Dans ce sillage, la ministre a indiqué que le ministère des Affaires étrangères a pris contact avec des parties russes, qui avaient mis en gardes leurs ressortissants des menaces terroristes potentielles dans certaines régions de Djerba-Zarzis, pour les convaincre et les rassurer de la situation sécuritaire dans le pays.

 

par -

Le PDG de l’office national du thermalisme et d’hydrothérapie , Rzig Ouslati,  a présenté au ministre du tourisme, Salma Elloumi,  lors de l’inauguration, mardi 24 mai 2016,  du salon international du tourisme à Sousse, les projets en cours d’étude ou de réalisation à l’instar de la création d’un centre de thermalisme à Hammam Bent Jedidi et un centre de tourisme thermal et écologique à Hammam Mallègue, au Kef, le village de Beni Mtir .

La région de  Sidi Abdelhamid à Sousse sera toutefois doté du plus grand centre thermal.

Ces nouveaux projets devront générer environ 8 mille emplois directs et indirects moyennant des investissements globaux de l’ordre de 600 millions de dinars.

par -

Des indicateurs positifs sont enregistrés pour l’actuelle saison touristique, en dépit d’une nette baisse des réservations précoces «early booking», a affirmé jeudi, la ministre du tourisme Selma Elloumi. Toutefois, l’espoir est de mise pour ce qui est des réservations de la dernière minute (late booking), a-t-elle dit, en marge d’une visite de travail effectués à Nabeul dans le cadre du suivi des préparatifs pour la nouvelle saison
touristique. Elle a ajouté que des groupes touristiques sont attendus en provenance non seulement de Russie mais également, de plusieurs autres pays dont l’Algérie.
“La Tunisie demeure une destination appréciée et les grands tours-opérateurs ont beaucoup perdu quant ils ne l’ont pas intégrée dans leur booking et ont annulé les réservations sur cette destination”.
Ces tours-opérateurs souhaitent revenir mais l’intégration de la destination tunisienne demeure tributaire de la garantie de la sécurité, a-t-elle dit précisant qu’aucun changement n’a été enregistré dans les positions des pays qui interdisent la destination tunisienne.
La ministre a souligné que les grands tours opérateurs à l’instar de Thomas Cook sont incapables d’assurer leurs voyageurs, indiquant que des négociations sont en cours avec l’Union européenne pour qu’elle finance en partie les opérations d’assurance des touristes visitant la Tunisie. D’après elle, la réussite de la saison touristique nécessite la conjugaison des efforts de tous les intervenants notamment les autorités locales et régionales et la garantie de la sécurité et de la propreté.

TAP

par -

“La Tunisie est une destination très importante et nous œuvrerons à y augmenter le nombre de touristes”, a souligné vendredi, le Président directeur général (PDG) du groupe allemand DER Touristik,
l’un des principaux opérateurs dans le secteur touristique en Europe.
DER Touristik regroupe 14 tours opérateurs répartis sur le monde entier et a un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros. Dans une déclaration à la presse, à l’issue de son entretien avec le chef du gouvernement, Habib Essid et la ministre du tourisme et de l’artisanat, Selma Elloumi à la Kasbah, Hartmann a indiqué que l’accent a été mis au cours de cet entretien, sur la nécessité de déployer tous les moyens, pour renforcer le nombre de touristes en Tunisie notamment à travers l’amélioration de la stratégie de communication, la garantie de la sécurité et la multiplication des vols aériens vers la Tunisie.
Le responsable a relevé que le secteur touristique en Tunisie a connu plusieurs changements après la révolution, soulignant l’importance d’améliorer la stratégie de communication pour mieux informer les touristes sur la situation dans le pays.

TAP

par -

Le budget du ministère du tourisme et de l’artisanat est estimé à 154,884 Millions de dinars (MD) pour l’exercice 2016, contre 164,673 MD en 2015.
Le ministère a alloué une enveloppe de 94,4 MD pour la consolidation de la commercialisation et la  promotion dans le secteur touristique en 2016, contre 100 MD au cours de 2016.
Cette enveloppe est répartie entre l’office national du tourisme tunisien (ONTT) à raison de 67,16 MD et  l’office national de l’artisanat (ONA) à hauteur de 6,6 MD.
Le ministère a octroyé également 10 MD au fonds de protection des zones touristiques et 10 MD à celui du développement de la compétitivité dans le secteur touristique.
Les principaux projets inscrits dans le cadre du financement public concernent également le marketing et la diffusion (52 MD), le programme d’appui de l’État aux promoteurs du secteur touristique (8,5 MD), les projets d’infrastructure touristique (4 MD) et ceux de promotion du secteur de l’artisanat (6,6 MD).
La ministre du tourisme Selma Elloumi a précisé, au cours d’une séance d’audition organisée, lundi, à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), que son département a mis en place une stratégie  quinquennale (2016/2020) pour le développement du secteur.
Cette stratégie vise la diversification du produit touristique et artisanal, l’amélioration de la qualité des services, le développement du système de formation à travers la restructuration des centres de formation relevant du ministère, l’amélioration des méthodes de formation et le suivi du programme de mise à niveau  de l’hôtellerie.
Il s’agit également de renforcer l’image du secteur, d’intensifier la publicité, d’exécuter la stratégie du tourisme numérique, de développer les liaisons aériennes, d’impulser le tourisme intérieur, de mettre en place les règles d’une nouvelle gouvernance et de développer les législations en vigueur.
La ministre a fait savoir, par ailleurs, qu’une stratégie portant sur le secteur de l’artisanat a été élaborée par son département et sera soumise au gouvernement.
Cette stratégie comporte plusieurs mesures visant le développement du cadre réglementaire et législatif, l’examen de la situation des dettes du secteur, la création d’une structure qui se chargera des partenariats entre les secteurs public et privé et œuvrera à mettre les matières premières à la disposition des artisans.
La formation des ressources humaines spécialisées, l’élaboration d’une étude d’évaluation du secteur, l’incitation à l’investissement et le lancement d’une banque de données sur les niches d’investissement dans ce secteur, ont également leur place dans cette stratégie.
Selon Elloumi, le ministère s’attèlera à encourager les artisans à s’inscrire au registre tunisien officiel des artisans, à créer une norme de qualité nationale distinguant les produits de l’artisanat tunisien, en plus de la conquête de marchés extérieurs pour l’écoulement de ces produits.
La ministre a indiqué que le nombre de touristes en Tunisie a régressé de 26,6% jusqu’à fin octobre 2015, en comparaison avec la même période de l’année écoulée pour s’élever à 4,700 millions. Les recettes ont, quant  à elles, baissé de près de 33% se montant à 2087,4 millions de dinars.
En revanche, le nombre de touristes algériens a évolué d’environ 16%, alors que ce taux était de 6,7% pour  ce qui est des tunisiens à l’étranger, face à une régression de 50% des touristes européens.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux