Selma Elloumi lance un appel à l’unité

Selma Elloumi lance un appel à l’unité

On l’attendait dans un communiqué officiel, publié par voie de presse, elle préfère les réseaux sociaux pour s’exprimer sur la crise qui secoue Nidaa Tounes et l’oppose au chef du gouvernement. Selma Rekik est ministre du tourisme, issu du parti Nidaa Tounes et son nom a plus d’une fois été cité pour remplacer même Hafedh Caïed Essebssi à la tête du parti. Dans un Post sur sa page officielle, elle prend une certaine distance par rapport à la position tranchante de Hafedh Caïed Essebssi, mais reste au milieu.

«Dans ce contexte délicat, marqué par une montée brusque des tensions et une division accrue du pole démocratique et national, et de par ma responsabilité partisane et nationale je ne peux qu’exprimer ma profonde inquiétude pour le présent et l’avenir de mon pays. L’heure est à l’unité et non à plus de division.

Les défis sont immenses, économiques et sociaux, mais surtout politiques. Les erreurs se multiplient dans chaque partie qui estime qu’elle détient à elle seule les clés de la solution. Pourtant le début de la solution me parait simple, possible et urgent : Une démarche unitaire, une ouverture de tous sur chacun et de chacun sur tous.

L’attentisme et le statuquo ne font que plonger le pays dans la crise et les tunisiens dans le désespoir. Toutes les familles «nidaïstes» là où elles se trouvent et quelles que soient leur position aujourd’hui, elles ont le devoir de penser avec tous et d’être à l’écoute. Notre division, prépare notre défaite, notre union nous sauvera. Arrêtons la guerre fratricide, ouvrons le débat, même contradictoire et construisons la plateforme de nos convergences. Selma Elloumi Rekik ».

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire