Un rapport mondial magnifie l’oeuvre de S. Elloumi et le boulot de...

Un rapport mondial magnifie l’oeuvre de S. Elloumi et le boulot de R. Trabelsi

par -

Le Forum économique mondial a publié son rapport sur la compétitivité des voyages et du tourisme 2019. La Tunisie occupe la deuxième place dans la région du Maghreb et la 3ème en Afrique du Nord.

Dans le classement général de l’Indice de compétitivité des voyages et du tourisme (TTCI), la Tunisie s’est placée au 85e rang avec un score de 3,6. Elle a gagné deux places par rapport à 2017, où son score était de 2,4. C’est Selma Elloumi, l’ex-ministre du Tourisme et candidate à la présidentielle du 15 septembre 2019 et l’actuel patron du département, le très dynamique et fertile René Trabelsi, qui seront contents !

L’Espagne, la France et l’Allemagne ont toutes pris la 1ère place avec une note de 5,4.

Le Maroc a été le meilleur marqueur en Afrique du Nord en matière de priorisation des voyages et du tourisme (T & T). Le royaume s’est classé au 26ème rang mondial grâce à la priorité accordée par le gouvernement à la T & T (30ème), à la disponibilité des données (16ème) et à une efficacité supérieure à la moyenne régionale en matière de marketing touristique (41ème).

Il en va de même pour les ressources naturelles, où le Maroc a également été le meilleur marqueur. Le pays s’est classé au «63ème mondial grâce à la mesure dans laquelle les atouts naturels sont une raison pour les arrivées de touristes (52ème) et la demande numérique (27ème)».

Dans la section analyse régionale, le rapport TTCI a indiqué que «la région (MENA) est en proie aux tensions géopolitiques, à l’instabilité et aux conflits».

«Les problèmes de sécurité expliquent également pourquoi les membres de la région MENA sont parmi les plus restrictifs en matière d’ouverture internationale», explique le rapport, excluant uniquement le Qatar, Oman et le Maroc pour leurs importantes améliorations.

Le rapport TTCI indiquait que bien que “les quatre membres de la sous-région de l’Afrique du Nord aient augmenté leurs scores TTCI par rapport à 2017, le Maroc démontre la plus lente amélioration de la performance de TTCI en Afrique du Nord“.

Le rapport a révélé que l’Égypte (65ème) était le meilleur buteur de la sous-région et sa plus grande économie de T & T. Le pays est également le marqueur le plus amélioré de la région MENA.

Le Maroc, de son côté, est très proche de l’Égypte en ce qui concerne la compétitivité globale. Le royaume revendique les meilleurs scores TTCI de la région MENA sur les ressources naturelles (63ème), le meilleur environnement favorable en Afrique du Nord (71ème), les infrastructures (69ème) et les infrastructures de services touristiques (78ème).

L’édition 2019 du rapport sur la compétitivité des voyages et du tourisme mesure la compétitivité de 140 économies dans le secteur T & T et mesure compétitivité d’un pays.

Le TTCI 2019 évalue les 140 économies de quatre sous-indices: environnement propice, politique de transport et de transformation et conditions propices, infrastructure et ressources naturelles et culturelles.

Chaque sous-indice est composé de 14 piliers et de 90 indicateurs individuels, répartis entre les différents piliers.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire