Tags Posts tagged with "SIPHAT"

SIPHAT

par -
A la Siphat

La Siphat vient de publier ses indicateurs d’activités relatifs au troisième trimestre 2016. Le chiffre d’affaires  au troisième trimestre  2016 ( 8,741 MDT) a enregistré une baisse par rapport à celui de la même période de 2015 ( 9,704 MDT) soit une variation de – 10%. Le chiffre d’affaires aux neuf premiers mois de 2016 ( 27,642 MDT) a enregistré une baisse par rapport à celui de la même période de 2015 ( 30,524 MDT) avec une variation de -9%.

La valeur de la production est passée de 29,035 MDT au cours des neuf premiers mois de 2015 à 24,195 MDT pour la même période de  2016 soit une baisse de – 17%.

L’endettement est passé de 29,5 MDT au 30 Septembre 2015 à  30,9  MDT pour la même période de 2016 enregistrant ainsi une hausse de 4,7 %. Ce niveau d’endettement s’explique essentiellement par:
– Un compte courant actionnaires ouvert au nom de la  PCT, provient de l’opération de réduction du capital opérée au cours de l’exercice 2001 suite à l’introduction en bourse de la société de 6 MDT.
– Un crédit mobilisable de 6 MDT contracté au quatrième trimestre 2009 ( révisé en 2011 à 5 MDT) pour la constitution des stocks de sécurité de trois mois  de
matières premières et ACE et d’un mois de produits finis exigés par la circulaire du Ministère de la Santé  Publique  N °78  du 29 août 2008.

par -
En application des résolutions approuvées par l’Assemblée Générale Ordinaire tenue le 23 septembre 2014

Mohamed Zmantar (un médecin de Sousse, où il tient aussi un cabinet d’analyses), qui détenait directement et de concert avec Mme Lamia Zmantar 179 075 actions et droits de vote représentant 9,95% du capital de la Siphat, a déclaré avoir franchi à la hausse, le 09 Août 2016, le seuil de 10% du capital suite à l’acquisition en bourse de 1 200 actions et droits de vote, représentant 0,07% du capital de la société. Les Zmantar ont déclaré que les objectifs visés dans les douze mois à venir sont de poursuivre l’acquisition de nouvelles actions ou de nouveaux droits de vote et de demander la nomination de Mohamed Zmantar comme administrateur de la société,

 

par -
A la Siphat

Le ministère de la Santé a annoncé jeudi 30 juin 2016 la nomination de Mohamed Chaouki Ben Hammouda au poste de PDG de la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT).

Le poste de PDG de la SIPHAT était assuré depuis avril dernier par un directeur financier nommé par le Conseil d’Administration de la société.

Pionnière de l’Industrie Pharmaceutique en Tunisie, la SIPHAT assure le développement, la fabrication et la commercialisation des médicaments à usage humain, sous différentes formes.

par -
En application des résolutions approuvées par l’Assemblée Générale Ordinaire tenue le 23 septembre 2014

Le chiffre d’affaires total des laboratoires pharmaceutiques Adwiya s’établit à 89,02 MDT pour l’année 2015 contre 86,2 MDT en 2014, soit une croissance de 3,25% l’équivalent de 2,8 MDT. Cette croissance provient essentiellement des ventes des produits génériques et des ventes à l’export. Le chiffre d’affaires de la gamme « génériques » a enregistré une augmentation de 4% à fin décembre 2015. Le chiffre d’affaires à l’export a enregistré une augmentation de 179% par rapport à celui réalisé en 2014. La production en unités en 2015 a baissé de 6% par rapport à l’année 2014, impactée essentiellement par la baisse de la production du modèle hospitalier et façonnage.

Au niveau des investissements, la société a dépensé, au cours de l’année 2015, la somme de 9,1 MDT employée essentiellement pour le renouvellement de l’outil industriel, et des travaux d’extension pour le nouveau projet. Courant le quatrième trimestre 2015, la société a contracté un crédit leasing de 73 MDT qui a servi pour le renouvellement du matériel roulant. L’effectif total au 31/12/2015 est de 516 employés.

Chez la Siphat, le chiffre d’affaires au cours de l’exercice 2015 ( 44,454 MDT) a enregistré une hausse par rapport à celui de la même période de 2014 ( 41,2 MDT) avec une variation de + 8%, et ce suite à l’augmentation du chiffre d’affaires des formes liquides Hospitalier de + 52%. La valeur de la production est passée de 37,805 MDT au cours de l’exercice de 2014 à 41,095 MDT pour la même période de 2015, soit une augmentation de + 8,7%

par -
A la Siphat

Les états financier de la société Siphat (Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie) au 31 décembre 2014, laissaient voir un total net bilan de 54,713 MDT et un résultat net déficitaire d’un peu plus de 7,414 MDT. Elle aura ainsi, presque multiplié par sept ses pertes de 2013 qui n’étaient alors que de 1,375 MDT. Les ventes et le total des produits d’exploitation de Siphat n’ont pourtant pas trop baissé, passant de 45,1 MDT en 2013  à 41,1 MDT à fin 2014.

Dans la revue des faits marquant de l’exercice, la société qui a pour objet la fabrication de produits pharmaceutiques à usage humain, a indiqué que «la Siphat détient une participation dans le capital de société SAIPH d’une valeur de 3 625 975 DT. Les états financiers de cette dernière arrêtés au 31 décembre 2013 ont enregistré des retraitements engendrant des pertes additionnelles de 24,6 millions de dinars. Ils ont été établis en octobre 2014. Cette date est postérieure à l’approbation des états financiers de la SIPHAT de l’exercice 2013. En conséquence aux retraitements des états financiers de SAIPH, la SIPHAT a enregistré une provision pour dépréciation des titres de participation d’une valeur de 2 345 868 DT. Ce changement d’estimation est dû ainsi à un facteur exogène à la SIPHAT. Il a été enregistré sur la base et des états financiers retraités de SAIPH et de son business plan ».

par -
Le PDG de la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT)

Le PDG de la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT), Béchir Tarhouni, ferait l’objet d’accusations en rapport avec des infractions financières et administratives qui auraient valu à la société des pertes de plus de 2 millions de dinars. D’après le journal Achourouk, l’avocat Mohamed Hedi Abidi aurait porté plainte contre Tarhouni pour infraction aux procédures judiciaires et violation des procédures administratives, rapporte Jawhara fm.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux