Tags Posts tagged with "Volkswagen "

Volkswagen 

par -

La profession de concessionnaire automobile est désormais courue par tous les grands groupes de Tunisie. Le dernier en date, en course pour une concession, est le groupe Badr de la famille d’Abdessalem Ben Ayed. Tous ceux qui avaient été brimés par l’ancien chef d’Etat, Zine El Abidine Ben Ali qui régentait tout le secteur, avaient fini par prendre leur revanche, soit en reprenant les concessions confisquées auprès des familles de l’ancien clan, soit en décrochant de nouvelles cartes. Ils se sont ainsi rabattus sur les Chinoises qui font leur entrée, sans pour autant arriver à s’affirmer sur le marché.

Cette même profession, qui travaille depuis quelques années dans une absence totale de visibilité d’un ministre du Commerce qui ne sait plus où donner de la tête, entre une profession qui représente un lourd chiffre d’affaires, un très grand nombre d’emplois et une masse tout aussi importante de fiscalité, directe et indirecte, et l’obligation budgétaire de colmater les brèches de la balance commerciale. Entre promesses données et décisions de son chef de gouvernement, Zied Laadhari est certainement à plaindre, mais pas plus que les concessionnaires qui ne connaissent jusqu’ici pas le volume de leurs quotas respectifs, ni quand l’administration pourrait arrêter leurs importations, laissant leurs bateaux en rade, comme cela est déjà arrivé pour plusieurs d’entre eux.

En attendant, le secteur continue de tourner et les ventes de véhicules ne cessent d’augmenter. Chez les VP (Voitures particulières), c’est Renault dont le concessionnaire a été exfiltré du nouveau bureau de la Chambre syndicale, qui augmente ses ventes de 12,1 % et occupe la tête du peloton des meilleures ventes. Il est suivi par Hyundai dont les ventes ont bondi de 43 %. Volkswagen arrive en 3ème place.

Pour les véhicules utilitaires, c’est Isuzu qui chapeaute le peloton des meilleures ventes, avec 3.500 véhicules immatriculés, un nombre en baisse de 16 %. Derrière, c’est Citroën qui gagne 1,7 % en ventes, Fiat qui garde une PDM de 7,1 % et Tata, du même groupe Mabrouk, qui monte à la 4ème place des meilleures ventes.

Un classement par concessionnaire laisse voir une remontée spectaculaire de la société Afrique Auto (Isuzu, Opel et Chevrolet) de la famille Atrous, qui s’adjuge une PDM de 15,5 % de tout le marché automobile tunisien. Elle est suivie par Artes (Renault et Dacia), la concession du groupe de Moncef Mzabi, écarté du nouveau bureau de la chambre syndicale des concessionnaires et constructeurs automobiles. Ennakl (Volkswagen, Audi, Seat, Skoda et Porsche) qui préside désormais cette structure patronale, occupe la 3ème place des ventes malgré son portefeuille de 5 marques. Avec sa seule marque aux chevrons, Aures occupe la 4ème place des meilleures ventes.

Au total, il s’est vendu en Tunisie, en 1ère immatriculation jusqu’au mois de juin 2017, quelque 33.157 véhicules contre 29.924 en pareille période de 2016, soit une hausse de 10,8 %, malgré toute la polémique nationale autour des voitures et leur poids dans le commerce extérieur tunisien et leur effet, dit néfaste, sur le déficit de la balance commerciale tunisienne.

Il n’en demeure pas moins vrai que, grâce à la relative liberté d’importation par les concessionnaires et l’ouverture de plus en plus de concessions automobiles, le marché parallèle recule. Rien que pour les 6 mois de l’exercice 2017, les re-immatriculations (importation en dehors du circuit organisé des concessionnaires et en dehors des charges fiscales et douanières, pour changement d’immatriculation) ont baissé de 30,9 %.

par -

Volkswagen a décidé de plafonner les rémunérations de ses dirigeants. Le constructeur souhaite ainsi calmer des esprits échauffés par le maintien du versement primes alors que le constructeur subissait des pertes sans précédent à la suite du scandale de manipulation des tests d’émissions polluantes

Selon l’agence internationale Reuters, la rémunération totale du président du directoire sera plafonnée à 10 millions d’euros et celle des autres dirigeants à 5,5 millions, précisent les nouvelles dispositions adoptées vendredi par le conseil de surveillance.

Les actionnaires et le public en général avaient tiré à boulets rouges sur VW car ses dirigeants n’avaient accepté que contraints et forcés une réduction de leurs bonus d’environ 30%. Ces bonus étaient calculés en partie sur la performance des deux années antérieures.

VW n’a pas donné de comparatif détaillé entre les rémunérations à venir et celles de l’an passé, se contentant de dire que “la rémunération théorique maximale diminuera de 40% au plus”.

Le constructeur doit publier les salaires de ses dirigeants de 2016 le 14 mars, en même temps que ses résultats annuels.

L’ex-président du directoire Martin Winterkorn avait perçu 7,3 millions d’euros en 2015, dont les deux tiers en primes, et Volkswagen veut déplacer le curseur vers la partie fixe du salaire, a indiqué la même source.

par -

Le constructeur allemand Volkswagen, qui a été pris la main dans le sac dans une vaste affaire de falsification des émissions polluantes – ‘dieselgate’ – a préféré aller tout de suite au tapis pour s’épargner un long combat judiciaire contre les autorités américaines, où il aurait laissé beaucoup de plumes. Volkswagen a reconnu hier mercredi 11 janvier avoir avoir fraudé et a accepté de mettre la main à la poche pour régler plus de 4 milliards d’euros de pénalités supplémentaires, rien qu’aux USA. C’est le prix à payer pour échapper à un procès fleuve au terme duquel l’amende aurait pu être beaucoup plus salée, sans parler des retombées négatives pour l’image du fabricant allemand, déjà ternie par cette triche.

Cette somme colossale vient se greffer aux 16 milliards et demi d’euros pour indemniser les automobilistes et concessionnaires américains. Pour rappel, ce scandale avait concerné 11 millions de voitures dans le monde, dont 600 000 aux Etats-Unis.

Toutefois la ministre américaine de la Justice, Loretta Lynch, avertit : “Cette annonce ne signifie pas que notre enquête est terminée. Nous continuerons à examiner la façon dont Volkswagen a essayé de berner les consommateurs et le gouvernement. Nous poursuivrons les individus responsables de cette conspiration.” Sale temps pour Volskwagen, qui est loin d’en avoir fini avec les ennuis, surtout si les autres pays se mettent en tête de suivre l’exemple américain, très juteux!

par -

Le FBI a arrêté, samedi denier,  un responsable de Volkswagen accusé de complicité d’escroquerie aux Etats-Unis, rapporte le site « Zonebourse ».

Volkswagen avait reconnu en septembre 2015 avoir installé un logiciel permettant de fausser les tests d’émission sur 475.000 voitures américaines dotées d’un moteur diesel 2,0 litres.

Toujours selon la même source, l’action Volkswagen gagne 4,39% à Francfort vers 10h05 GMT, en tête du DAX, en attendant cet accord et après avoir annoncé des résultats commerciaux positifs en fin d’année et fait preuve d’optimisme pour cette année.

par -

Lors d’une récente conférence de presse, tenue au siège de l’entreprise Volkswagen à Wolfsburg, Herbert Diess, PDG du constructeur allemand, a annoncé que la firme a décidé de supprimer environ 30.000 emplois dans le monde d’ici 2020, nous apprend, ce vendredi, le site « 20minutes.fr».

Les deux tiers des suppressions de postes auront lieu en Allemagne et seront essentiellement réalisées via des départs à la retraite. Le reste des coupes sera effectué en Amérique du Nord et au Brésil, indique la même source.

par -

Le constructeur allemand Volkswagen a signé un protocole d’accord avec la Chine portant sur un partenariat à long terme en vue de produire des véhicules électriques et hybrides, a relevé, ce mercredi 7 septembre 2016, plusieurs supports médiatiques français.

A rappeler que la firme Volkswagen a, à maintes reprises, annoncé que dans le cadre de sa nouvelle stratégie à l’horizon 2025, elle compte lancer 30 modèles de voitures électriques.

 

par -

Volkswagen présente une toute nouvelle génération du Crafter, son grand utilitaire qui n’est désormais plus construit en collaboration avec Mercedes. Et qui peut adopter des options dignes d’une berline haut de gamme, rapporte le site « turbo.fr »

Le Volkswagen Crafter représente le plus gros modèle dans la gamme d’utilitaires du constructeur allemand. Jusqu’à présent, ce Crafter était conçu en collaboration avec Mercedes et restait un proche cousin du Sprinter.

Mais pour la nouvelle génération du Crafter, Volkswagen a décidé de gérer son développement de manière indépendante. Exit donc la collaboration avec Mercedes-Benz.

D’après la même source, le nouveau Crafter adopte un style sans surprise mais c’est plutôt son contenu technologique qui surprend en lisant sa fiche technique. L’engin peut en effet s’équiper d’options comme le régulateur adaptatif, un système de compensation en cas de fort vent latéral ou encore une aide aux créneaux. Il pourra se commander en traction, en propulsion ou en quatre roues motrices.

Les clients pourront également choisir entre trois longueurs de châssis ainsi que trois hauteurs. Il sera construit en Pologne et offrira 4 moteurs diesel dont les puissances iront de 102 à 177 chevaux.

par -

“Dieselgate” ou pas, Volkswagen est le premier constructeur auto mondial. Le groupe auto allemand a écoulé 5,12 millions de véhicules de ses douze marques sur les six premiers mois de 2016 (+1,5%) , rapporte le site français « challenge ».

Le Japon n’en a vendu pour sa part que 4,99 millions sous les marques Toyota, Lexus (haut de gamme), Daihatsu (mini-véhicules) et Hino (poids lourds, -0,6%). La firme japonaise, détentrice du titre en 2008, 2009, 2010, puis de 2012 à l’an passé, a donc cédé la palme à son vieux rival germanique.

L’américain General Motors (GM), numéro un jusqu’en 2007,  se classe troisième avec 4,76 millions d’unités. Nissan ayant annoncé 2,74 millions de véhicules vendus sur le  premier semestre et Renault 1,57 million, l’Alliance occupe le quatrième rang à 4,31 millions.

par -

Le constructeur automobile Volkswagen est menacé de devoir payer également en Allemagne une forte  amende après l’ouverture d’une nouvelle enquête par la justice au sujet de ses voitures diesel aux moteurs truqués, rapportent samedi des médias allemands. “Nous avons engagé une procédure pouvant conduire à une amende”, a déclaré le procureur de Brunswick, Klaus Ziehe, au quotidien Süddeutsche Zeitung et aux chaînes de télévision publique NDR et WDR. Cette juridiction est compétente pour les enquêtes contre VW en Allemagne, dont le siège de Wolfsbourg (nord) se situe à proximité.

Les enquêteurs veulent vérifier si la direction de l’entreprise n’a pas manqué à ses devoirs de surveillance et de supervision en n’empêchant pas que le groupe truque les logiciels de onze millions de ses véhicules diesel pour afficher des normes de gaz d’échappement inférieures à la réalité.

Si ce soupçon se vérifie, la législation allemande prévoit dans ce cas des amendes “à hauteur de l’avantage économique retiré” par le constructeur de la vente des véhicules faussés et en y ajoutant les pénalités pour infraction à la législation. Selon Süddeutsche Zeitung, l’amende pourrait se chiffrer en “centaines de millions d’euros”. Elle s’ajouterait aux 10 milliards de dollars que Volkswagen prévoit déjà de débourser pour indemniser les propriétaires de quelque 480.000 voitures aux Etats-Unis.

Cette dernière procédure judiciaire est la cinquième ouverte à ce jour par le parquet de Brunswick concernant Volkswagen. Les autres sont liées entre autres à d’éventuelles responsabilités individuelles au sein de la direction du constructeur.

VW a indiqué pour sa part n’avoir pas encore été informé de l’enquête et ne pouvoir commenter à ce stade.

par -
Le conseil d’administration de la société Ennakl Automobiles

La société « Ennakl Automobiles» est une société anonyme créée le 6 février 1965 par un groupement d’entreprises publiques avec un capital de 100 000 Dinars qui en est actuellement à 30 MDT. Elle a été privatisée au courant de l’année 2007. En 2010, elle est  introduite en bourse pour une portion de 40 % de son capital. Elle est cotée sur deux bourses différentes à savoir la Bourse des valeurs mobilières de Tunis à hauteur de 30 % du capital et la Bourse de Casablanca à hauteur de 10 % du capital.

L’objet principal de la société est la commercialisation du matériel de transport, des pièces de rechange, le service après-vente et tout ce qui se rapporte à ce domaine. Ennakl est l’un des rares concessionnaires multimarques, bien que concessionnaire exclusif de toutes les marques du constructeur allemand Volkswagen, dont VW, Audi, Porsche, Seat et Skoda en 2015. Cette année a justement été marquée, outre le début de la commercialisation de Skoda, par le fait qu’Ennakl conserve sa première place d’importateur leader du marché d’automobiles avec 15.7% de parts de marché et par les célébrations du 50ème anniversaire.

A la fin de cet exercice 2015, Ennakl a augmenté ses revenus qui passent de 279,7 MDT à 316,7 MDT avec une marge brute qui croît de plus de 21,8 MDT d’une année (2014) à l’autre (2015).  Le résultat d’exploitation d’Ennakl grimpe ainsi de plus de 12 MDT. On y remarquera les importants 9,4 MDT que constituent les produits de placement qui ont été presque multipliés par trois. C’est tout cela qui ajoute plus de 11 MDT au résultat net d’Ennakl qui se situait, à fin 2015, à plus de 33,1 MDT contre 22 MDT une année plutôt. Cette bonne santé financière de l’entreprise que dirige Brahim Debache, laissait une trésorerie de fin d’exercice excédante de plus de 71,5 MDT contre 53 MDT à fin 2014.

Avec la société «Car Gros », Ennakl c’est aussi un groupe. Ses états financiers consolidés présentaient à fin 2015, un total net de bilan consolidé de 254 706 063 TND, un total de capitaux propres consolidés de 123 895 051 TND et un résultat net consolidé bénéficiaire de plus de 36,492 MDT. En consolidé, les produits d’exploitation ont dépassé les 350,8 MDT en face de 309 MDT de charges d’exploitation, d’où un résultat net de plus de 36,5 MDT contre 31,1 MDT, un exercice plus tôt.

par -

Selon des chiffres de l’éditeur informatique tunisien Targa, la marque allemande Volkswagen figure au top 10 des meilleures ventes automobile d’occasion. Avec 5.389 véhicules d’occasion écoulés, la marque allemande dépasse la marque aux chevrons Citroën dont 3.955 véhicules d’occasion ont pu être écoulés sur le marché tunisien de l’occasion.   Ce marché où même des marques prestigieuses, comme la BMW, font courir les acheteurs d’occasion

Ventes du marché d’occasion en 2015, selon Targa
 x

par -

La fraude sur la falsification des systèmes de contrôle de pollution des véhicules diesel aux États-Unis prend des proportions importantes : 11 millions de ses voitures dans le monde étaient équipées du logiciel de trucage découvert.

Les investisseurs prennent peur autour de l’affaire Volkswagen : le titre reperdait plus de 15 % en fin de matinée, ce qui conduit à une chute de près de 30 % de son cours à la Bourse de Francfort en trois jours. Cette accélération due de la baisse intervient après que le constructeur allemand Volkswagen a indiqué que 11 millions de ses voitures dans le monde étaient équipées du logiciel de trucage découvert aux États-Unis il y a quelques jours, et ce concernant plusieurs marques du groupe, dont Audi, Skoda, Seat et Porsche.

A ce niveau c’est plus de 22 milliards d’euros qui sont partis en fumée, ce qui signifie que le marché redoute déjà bien plus de dégâts que le seul montant de l’amende aux États-Unis estimé à 18 milliards de dollars (16 milliards d’euros). Au cours actuel, la capitalisation boursière du groupe est en effet tombée à 50 milliards d’euros, en retenant que les actions ordinaires.

En plus de l’amende que le groupe encoure aux États-Unis, rapporte le quotidien français Le figaro, les investisseurs envisagent d’autres coûts induits au moins aussi importants. Parmi ceux-ci figurent les frais de mise à niveau des véhicules défaillants, voir le coût de remplacement et la perte de valeur du véhicule auprès des propriétaires. Sans parler des risque en termes d’image, voire même de poursuites pénales pour les dirigeants du groupe fraudeur.

La crise menace également de s’étendre en Europe. En effet, selon l’ONG qui a contribué à révéler le scandale aux États-Unis, l’International Council on Clean Transportation, il n’est en effet «pas exclu» que Volkswagen ait eu recours aux mêmes techniques de dissimulation en Europe.

par -
Ennakl automobiles a réalisé d’excellentes performances au mois de mai 2014. Ainsi la société a immatriculé 1087 véhicules pour le seul mois de mai (19% du marché total) soit une progression en volume de 49% par rapport à mai 2013.

Ennakl automobiles a réalisé d’excellentes performances au mois de mai 2014. Ainsi la société a immatriculé 1087 véhicules pour le seul mois de mai (19% du marché total) soit une progression en volume de 49% par rapport à mai 2013.

En tête arrive la marque Volkswagen, leader de son marché avec 14,43% de parts de marché.

Sur le marché des véhicules particuliers premium, Audi devance ses principaux concurrents avec 60 unités immatriculées pour le mois de mai 2014. Quant à la marque Seat, elle se place 8ème du marché des voitures particulières.

Au cumul des 5 mois de l’année 2014, Ennakl Automobiles occupe la 2ème position du marché total avec 13,8% de parts de marché soit une progression en volume de 20% par rapport à la même période 2013. La marque Volkswagen est 2ème du marché avec 9,56% de parts de marché

Au cumul de mai 2014, Audi est également 2ème du marché prémium. Seat réalise une progression en volume de 70% par apport à la même période 2013 et occupe la 9ème position du marché des véhicules particuliers. Volkswagen entend continuer sa progression pour les mois à venir notamment avec le lancement d’un nouveau modèle de la Marque.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux