AccueilLa UNERené Trabelsi a la solution pour caser les chômeurs

René Trabelsi a la solution pour caser les chômeurs

Depuis des années, la Tunisie porte un intérêt très particulier à la formation hôtelière et touristique qui représente un secteur économique porteur et à fort potentiel, dont l’objectif est de créer des postes d’emploi au profit des jeunes chômeurs tunisiens. D’ailleurs, le ministre du Tourisme, René Trabelsi, a fait savoir ce jeudi 31 janvier 2019 que la formation dans le secteur touristique permettra de réduire le taux de chômage dans le pays, précisant qu’il y a de nombreux postes d’emplois vacants et que de gros besoins en main d’œuvre ont été recensés.

- Publicité-

Lors d’une conférence de presse tenue ce matin à Djerba, Trabelsi a appelé les jeunes chômeurs à rejoindre les centres de formation afin d’intégrer facilement le marché de l’emploi dans le secteur en question.

Il, a en effet, affirmé qu’un accord sera conclu aujourd’hui entre un institut français spécialisé dans la formation en tourisme et le centre de formation professionnelle et du tourisme à l’île de Djerba, précisant qu’il s’agit d’un accord modèle et que plusieurs expériences similaires concerneront bientôt tous les gouvernorats de la République.

Le ministre n’a pas manqué de rappeler qu’il faut développer le secteur du tourisme, l’artisanat afin de remédier aux  problèmes dont souffre le secteur, essentiellement le manque de main d’œuvre qualifiée.

BCT : 6300 emplois démolis dans le tourisme

Selon des données rapportées en 2017 par l’Observatoire tunisien de l’économie (OTE), en se basant sur des statistiques officielles de la Banque centrale de Tunisie (BCT), le secteur du tourisme a détruit 6300 emplois, en cumulé, sur la période 2008-2016.

L’Observatoire montre comment la création d’emplois dans le secteur du tourisme est exposée aux fluctuations de la demande extérieure provenant des marchés cibles historiques (principalement européens). La phase de destruction d’emplois a été déclenchée par la crise de 2009 (crise des supprimes) et s’est aggravée après la révolution de 2011 jusqu’en 2012 avec une perte cumulée de 21.000 emplois sur 3 ans.

En effet, entre 2013 et 2014, le secteur du tourisme a créé quasiment 20.000 emplois, permettant ainsi de combler les destructions d’emplois subies depuis 2009. En 2015, année des attentats terroristes dans les lieux touristiques (Sousse, Musée du Bardo) , le secteur du tourisme a détruit plus de 21.000 emplois, effaçant ainsi la reprise des deux années précédentes, détaille l’observatoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles