AccueilAfriqueSous la pression, Netanyahu annule l'accord sur les migrants africains

Sous la pression, Netanyahu annule l’accord sur les migrants africains

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a regretté mardi l’annulation de l’accord qu’elle avait signé la veille avec Israël et qui était destiné à apporter des solutions pour les Erythréens et les Soudanais vivant actuellement en Israël.

- Publicité-

Selon le HCR, l’accord, conclu le 2 avril et annulé le lendemain par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, était le résultat de discussions sur une longue période.

Il reflétait « un effort commun pour trouver une solution qui octroie une protection internationale aux personnes arrivant en Israël fuyant la guerre ou la persécution, tout en répondant aux préoccupations des communautés d’accueil israéliennes », a souligné l’agence onusienne dans un communiqué de presse.

Le HCR estime toujours qu’un « accord gagnant-gagnant », bénéficiant tant à Israël et qu’aux personnes ayant besoin d’asile, est dans l’intérêt de tous.

L’agence encourage le gouvernement israélien à examiner la question davantage, et se tient prête à apporter son aide.

Le HCR a souligné que la promotion de réponses communes et le partage des responsabilités entre les pays en matière d’asile font depuis des décennies partie de son travail et de son plaidoyer.

Avec plus de 65 millions de personnes déplacées de force dans le monde, dont un tiers sont des réfugiés, le besoin n’a jamais été aussi grand, a conclu le HCR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,727FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,477SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles