10 C
Tunisie
jeudi 3 décembre 2020
Accueil La UNE Textile : Les entreprises s'orientent vers des produits chimiques plus sûrs

Textile : Les entreprises s’orientent vers des produits chimiques plus sûrs

Des entreprises tunisiennes du textile, en particulier, de la filière du finissage, ont bénéficié de formations pour muter vers l’utilisation de produits chimiques plus sûrs et beaucoup plus respectueux de l’environnement.

- Publicité-

Ces formations sont organisées dans le cadre du programme Switchmed, une initiative financée par l’Union européenne et mise en œuvre par l’ONUDI, visant à réaliser une économie circulaire en Tunisie, au Maroc et en Egypte et d’autres pays de la Méditerranée, en changeant la façon dont les biens et services sont produits et consommés.

En Tunisie, trois sessions de formation ont été lancées, depuis juin 2020, au profit d’une dizaine d’entreprises du finissage pour les initier au protocole ZDHC (Zero Discharge of Hazardous Chemicals) ou Zéro rejet de produits chimiques dangereux, un protocole qui permet le changement des produits chimiques déjà utilisés par d’autres plus sûrs.

« Il s’agit de la deuxième composante de Switchmed, qui est l’introduction d’un protocole pour les produits chimiques plus sûrs utilisés dans le textile et le changement de ceux déjà utilisés vers des produits moins impactant de l’environnement « , a déclaré à TAP, Antonio Trimarchi, consultant Switchmed auprès de l’ONUDI.

Il a ajouté qu’un troisième protocole concernant le traitement des eaux usées sera aussi adopté. Il permettra de savoir, à partir des eaux usées, le taux de pollution généré par l’entreprise et savoir si  l’utilisation des produits chimiques est compatible avec le protocole ZDHC.

Selon Trimarchi, les entreprises tunisiennes gagneraient à adopter ce protocole de zéro rejet de produits chimiques dangereux, dit ZDHC.  » Parce que c’est un protocole très intéressant et très demandé par les donneurs d’ordre en Europe et  si les entreprises tunisiennes veulent reconquérir et récupérer des quotas de marché sur l’Europe, il faut qu’elles adoptent de l’innovation, y compris l’innovation environnementale qui est très importante « , a expliqué le responsable.

Textile : La Tunisie exporte moins en volume

Les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont enregistré en volume (prix constant) une baisse à l’export de l’ordre de 3,4% et à l’import de l’ordre de 5,1%, au cours du premier trimestre de l’année 2019 par rapport à la même période de l’année écoulée, selon les derniers chiffres de l’Institut national de la statistique (INS).

Au niveau des prix, ils ont augmenté respectivement de 20,5% pour les exportations et de 20,4% pour les importations, souligne l’INS dans un bilan sur le commerce extérieur à prix constant au titre du mois de mars 2019.

En valeurs courantes, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont atteint les valeurs de 11846,4 MD en exportations et 15819,6 MD en importations, durant le premier trimestre de 2019, enregistrant, ainsi, une hausse de 16,3% à l’export et de 14,3% à l’import, et ce, par rapport à la même période de l’année 2018.

Pour ce qui est de l’évolution du commerce extérieur hors énergie, les prix ont augmenté à l’export de 20,6% et à l’import de 19,7% et ce par rapport au premier trimestre de l’année dernière.

En effet, les prix de l’énergie ont enregistré des hausses de l’ordre de 17,7% à l’export et de 24,8% à l’import, durant le premier trimestre de l’année courante.
La même source révèle que les exportations en volume ont baissé de 2,5 % dans le secteur du textile/habillement et cuir et de 3,6% dans le secteur des industries mécaniques et électriques.

Cette baisse a également été observée dans le secteur de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire (19,6%).

Par ailleurs, les exportations du secteur de l’énergie ont augmenté en volume de l’ordre 11,6% et celle des mines phosphates et dérivés de l’ordre de 23,9%.
S’agissant des importations, l’évolution en volume a été marquée par une baisse au niveau de la majorité des secteurs, essentiellement, le secteur des mines phosphates et dérivés de l’ordre (32,9%) et le secteur de l’énergie (11,3%).

 Le secteur du textile et de l’habillement en Tunisie compte 1 695 entreprises employant 10 personnes et plus, dont 1 410 produisent totalement pour l’exportation, selon invest in Tunisia.tn. A fin 2015, le nombre d´entreprises étrangères s´est élevé à 1142 unités employant plus de 125 274 personnes.
On rappelle que la Tunisie figure parmi les premiers fournisseurs mondiaux en habillement. Elle est le 9ème fournisseur de l´Europe et le 2éme fournisseur de la France dans ce domaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,511FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,382SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles