AccueilMondeTrump menace les "amis" de Téhéran et serre davantage en novembre

Trump menace les « amis » de Téhéran et serre davantage en novembre

Le président américain, Donald Trump, ne se contente pas de faire vivre l’enfer aux Iraniens en rétablissant les sanctions qu’on espérait enterrer, il menace maintenant les pays qui soulagent l’Iran en commerçant avec lui. Ce mardi 07 août 2018, l’imprévisible Trump a émis une mise en garde en direction de ceux qui le défieraient en continuant d’échanger avec Téhéran, rapporte l’AFP. Il est sur l’affaire depuis quelques mois, et n’a manifestement pas l’intention d’arrêter…

- Publicité-

Ces sanctions, que le locataire de la Maison Blanche qualifie lui-même de  mesures les « plus dures jamais » imposées, ont été décidées unilatéralement, après le retrait en mai dernier, tout aussi unilatéral, de Washington de l’accord sur le nucléaire iranien paraphé en 2015 avec les grandes puissances, les USA en tête après d’âpres négociations conduites par Barack Obama.

Le président iranien, Hassan Rohani, a manifesté lundi soir sa colère et parle d’une « guerre psychologique« , tout en fermant la porte à tout dialogue sur un nouvel accord, ce qu’exige l’administration Trump. La Russie est également très remontée contre Trump et affirme qu’elle ferait « tout le nécessaire » pour la survie de l’accord nucléaire. « La communauté internationale ne doit pas accepter que des réussites importantes d’une diplomatie multilatérale soient sacrifiées par les ambitions américaines concernant un règlement de comptes avec l’Iran« , a lâché Moscou.
Même tonalité chez les Européens, qui avaient affirmé depuis le début de l’offensive de Trump qu’ils allaient « protéger les opérateurs économiques européens engagés dans des affaires légitimes avec l’Iran« . D’ailleurs un arsenal législatif sera activé ce mardi, pourtant l’allemand Daimler a flanché devant la menace américaine et a décidé de tout stopper en Iran.

Trump a promis de remettre un gros coup en novembre et a réaffirmé que « Quiconque faisant des affaires avec l’Iran ne fera PAS d’affaires avec les Etats-Unis. Je demande la PAIX MONDIALE, rien de moins« , a-t-il ajouté.
A noter que les sanctions comprennent des freins sur les transactions financières et les importations de matières premières, ainsi que des mesures rudes sur les achats dans l’automobile et l’aviation commerciale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,919SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles