16 C
Tunisie
mercredi 3 mars 2021
Accueil La UNE Tunisair : Elle l’a effectivement fait ! Mais comment ?

Tunisair : Elle l’a effectivement fait ! Mais comment ?

Sa nomination avait étonné plus d’un, d’autant qu’elle acceptait les conditions salariales locales, quittait la commodité d’une confortable situation professionnelle dans au moins deux secteurs d’activité aux USA, et quittait même la direction de son entreprise en Amérique.

- Publicité-

Parfois par misogynie, parois par jalousie, elle avait été attaquée et descendue en flammes, surtout lorsqu’on la voit dans une vidéo, inédite, d’un PDG-femme qui poussait un coup de gueule devant un parterre composé d’hommes. Ses détracteurs n’en croiront pas ensuite leurs yeux lorsqu’ils apprennent que « la bonne femme », avait réussi à remettre en piste des avions cloués sur le tarmac, et assuré le retour du Catering. Africanmanager en a eu l’assurance, elle l’a fait. Son challenge, elle l’avait gagné, par la volonté de l’intérieur de l’entreprise qui montre qu’elle peut compter d’abord sur elle-même. Par l’enthousiasme et l’assurance insufflée à ses équipes. Mais, aussi, par une politique de management, par étapes, dont l’objectif est de faire démarrer la roue par petits coups et compter sur l’énergie cinétique du premier démarrage à froid, pour faire redémarrer toute la machine, en attendant l’aide de l’Etat.

–          Cinq avions en 5 jours

Le 8 janvier 2021 à 8 heures du matin, Tunisair comptait quatre avions disponibles. Le 23 janvier de cette année aussi, et jusqu’à 10 heures 30 minutes, selon une source officielle au ministère  du Transport,  Tunisair en comptait cinq  de plus. Ce sont là des chiffres officiels, non pas de chez Tunisair, mais de chez le ministère même du Transport, tutelle directe de toutes les entreprises du groupe Tunisair.

Cela signifie qu’en l’espace de 15 jours, la compagnie nationale tunisienne de transport aérien avait pu passer de 4 à 9 avions disponibles, c’est-à-dire remettre en piste cinq avions qui étaient immobilisés sur le tarmac de l’aéroport de Tunis Carthage. La « petite », comme l’avait appelée dédaigneusement Noureddine Tabboubi sur une radio privée et après s’être « abaissé » à décrocher le téléphone où elle avait osé l’appeler, l’avait fait.

Tout cela, selon nos sources, et elles sont sûres, a été fait sans recours à des fonds matériels, ni de chez Tunisair, ni de sa filiale technique. Les hauts cadres de cette filiale passaient en effet par une mauvaise période, et certains étaient même passés devant le pôle judiciaire financier suite à tout ce qui avait été révélé par la Cour des Comptes. Une mauvaise période, qui avait découragé  toutes les bonnes volontés, et rendu l’entreprise rétive à toute décision pour la maintenance et l’entretien  de la flotte de Tunisair.

Placée à la tête de la maison mère, Olfa Hamdi qui avait commencé par reprendre le poste de président des conseils d’administration de toutes les filiales, dans le souci d’harmoniser les stratégies et les programmes d’action, entre maison-mère et filiales, n’avait fait que les réunir, leur insuffler de la confiance, leur certifiant qu’elle assumera elle seule la responsabilité de tout ce qu’ils décideront pour le bien de l’entreprise. Et cela avait suffi à des cadres qui ne demandaient que de sauver leur gagne-pain.

–          Elle a bien un comité international de conseil

Olfa Hamdi avait  aussi suscité la dérision  lorsqu’elle avait indiqué qu’elle s’était assurée le concours d’un comité international de conseil au PDG de Tunisair. 

Quelques jours après pourtant, elle publiait, par le nom, les membres de ce comité. Petite indication, ledit comité travaille gratos, et elle a pu le rassembler et s’assurer son adhésion, à travers son carnet d’adresses personnel et les amitiés qu’elle a pu nouer  à la faveur de son parcours professionnel personnel. Il s’agit du Général Mohamed Nejib Jelassi, ancien chef d’état-major de l’Armée de l’air tunisienne, de Messieurs Adel Trabelsi, expert en finance islamique et ancien expert en gestion de patrimoine et en investissement au sein de Dallah Al Barakah Holding, Sami Zitouni, ancien directeur général de Nouvelair, Don Carty, ancien PDG de AMR Corporation, l’entreprise mère de American Airlines (flotte composée de plus de 900 appareils). Mmes Heather Peterson, ancien Vice-Président des opérations internationales et relations gouvernementales de Boeing qui est une amie personnelle et Leila Ben Hassine, ancienne directrice de l’office national du tourisme pour le Royaume Uni et l’Irlande. Mais aussi de Luc Bruneau, CFA – auditeur, professeur à HEC Montréal et ancien directeur financier de grands groupes en Algérie, Mitchell Weisberg, ancien membre de l’équipe Kaplan Norton, expert en stratégie des Fortune 500 compagnies, et Stuart Oran, ancien directeur des opérations internationales de United Airlines (flotte composée de 815 appareils).

Ce comité stratégique de conseillers indépendants, formé de leaders de l’industrie aéronautique nationale et mondiale, n’est pas payé, pas structuré dans l’entreprise et aura pour mission de conseiller la PDG dans son objectif d’implémenter le plan de relance de Tunisair. Qui dit mieux ?

–          Elle avait bien donné de sa poche pour le Catering

Pour le Catering, où les images d’Olfa Hamdi avait, parfois, étonné, et horrifié tous ceux qui croyaient cela impossible et croyaient ferme que Tunisair, c’était déjà fini, la toute nouvelle PDG de Tunisair était elle-même horrifiée de devoir faire assurer des vols, sans aucune collation, contrairement à toute la concurrence, même locale. Et c’est ce sentiment de devoir faire bouger les choses, d’abord de l’intérieur avant de demander de l’aide, comme elle s’y était engagée avec le ministre du Transport qui l’avait recrutée, qui l’avait emmenée au siège de la société de Catering. Là, elle découvrira une entreprise à bout de souffle, y compris financier pour manque de commandes, sauf d’un autre transporteur local. Face aux employés, elle demande combien coûterait un petit déjeuner pour un vol. Deux cents dinars, lui répond-on. Et c’est en effet dans un élan … allez, disons-le, de nationalisme et quelque part de colère aussi, qu’elle met la main à la poche et donne au financier 200 DT, comme pour dire qu’une telle somme ne pouvait arrêter un service aussi essentiel pour Tunisair. Enthousiasmés, nous disent nos sources, et certainement piqués au vif, les employés se remettent au travail. Suivent, ensuite, l’appui de plus d’un industriel tunisien dans le secteur de l’agroalimentaire, qui mettent à disposition du Catering des articles théoriquement destinés à la dégustation ou au marketing. Et tout cet effort, qui aidera à refaire démarrer la roue dans l’entreprise. Par ses contacts, la PDG de Tunisair arrivera par la suite à dénicher quelques contrats de Catering, chez d’autres entreprises privées tunisiennes.

22 Commentaires

  1. ANDRE GIDE disait » il n y a pas de problème, il n y a que des solutions… »

    Elle y est de plain-pied. Son charme, sa sincérité, son savoir-faire, plaident

    en sa faveur. Bonne chance et bonne continuation.

  2. Elle l a fait par amour a son pays,esperant qu on la laisse travailler!!!!!! Experience à l appui je suis passé par la BON COURAGE.

  3. Je n’ai pas la facilité à médire mais cela va de soit de penser du mal d’elle d’autant plus qu’elle est menteuse voire mythomane. (Preuves à l’appui) !
    Maintenant, 5 avions en 5 jours 🙂 bla bla bla
    D’abord quand vous annoncez au début un mensonge sur votre héroïne et dire qu’elle avait une situation de rêve aux USA alors qu’elle a demandé l’aide de l’état américain pour son seul salarié ?!!!! Personne ne vous croira. Votre en-réputation tombe à l’eau et vous serez classé Pro nahda, menteur et surtout vous trahissez votre pays.
    Bon alors continuez à lécher les culs et à mentir aux gens et à poussez vers les sommants les moins que rien qui vous causeront une perte abyssale !

    • Intervenir pour médire à tel point, nous vous sentons minable par la sorte. Avez vous apporté une quelconque preuve? Le bla bla s’applique plutot à vous le « mort » pas petit yahia.
      Chapeau bas pour notre OLFA, fier de vous même si je ne suis pas Tunisien. Les chiens aboient et la caravane passe. Que Dieu aide notre OLFA

  4. Laissez la travailler, jeune , enthousiaste, cultivée , vous allez vous appercevoir, tôt ou tard, que
    « la petite » a fait ce que les « les grands » n’ ont pas pu réaliser.
    Bon courage Madame que dieu vous aide à surmenter les difficultés

  5. C’est ce qu’on appel travailler serieusement.
    Pas besoin d’etre ingenieur en aeronotique ou pilote de l’air pour gerer une compagnie aérienne. Avoir les competences en com. et en management et beaucoupe de serieux et volonté sont suffisants pour faire relancer une compagnie en faillite.
    Bravo madame et bon vent!

  6. Bravo Bravo Bravo
    Bon courage madame que dieu vous aide à donner le plus à cette boîte et au pays
    Personnellement je suis fierte de vous enfin une jeune femme tunisienne est en train de faire son travail avec un grand amour et plaisir
    Bonne continuation

  7. Bon courage et bonne continuation chère Madame HAMDI…..Il faut persévérer et ne pas lâcher ou céder aux esprits malsains. Vous êtes la « belle GAZELLE » du sud au secours de la « Gazelle de Tunisie : Tunis Air « .
    Je suis comme beaucoup d’autres certain que vous allez bien réussir votre mission. Nous sommes très
    fiers de ce que vous êtes déjà arrivée à réaliser dès la prise de vos fonctions : remise en marche de 5 avions longtemps en panne….décollage forcé et difficile mais augurant d´un succès certain « SAIDATI »أنت مشكوره وطنيه و
     » غيوره على و طنك تونس و سيكون الله في عونك و إن  » العمل عباده

  8. Les réparations des avions suivent un calendrier bien précis de la part des constructeurs, préparées des mois à l’avance . Le hangar de Tunisair technics ne peut comporter que deux avions pour réparations . Tunisair a continué son activité sans PDG pendant 6 mois .

    • Encourager c’est donner de la force alors pourquoi dire des mots méchant quand on sait qu’elle ne le fait pas pour toute seule mais pour sauver des familles du chômage et l’honneur d’un pays . jeune dame ne craignez points et ne doutez point de votre vision.la foi déplace des montages.

  9. c’est une femme courageuse et patriote elle a sacrifié sa brillante carrière à l’étranger et les millions des dollars pour sauver son pays et ses compatriotes d’un désastre annoncé et la compagnie Tunis Air n’est qu’un exemple parmi des milliers j’espère qu’elle réussi dans sa nouvelle responsabilité et que le syndicat UGTT laisse travailler pour redresser cette compagnie vielle de plus de 70 ans .

  10. Stop aux mensonges ⛔⛔⛔⛔⛔⛔⛔
    Madame le PDG répète que grâce à elle 4 avions ont pu être réparés en une semaine! Il n’en est rien de cela d’après nos collègues de Tunisair Technics:
    – Le 1er avion était en visite programmée (A Check) avec des réparations associées. Sa date de sortie était planifiée pour cette semaine et respectée
    -Le 2 ème avion était immobilisé en attente de la réponse du constructeur pour se décider sur le remplacement d’un moteur. Dès la réception de la réponse en début de semaine le changement du moteur a été effectué dans la foulée et dans les délais usuels
    – Le 3ème avion était en attente d’un tube pitot défectueux , une fois la pièce livrée, Tunisair Technics a procédé à son remplacement et a relâché l’avion
    Et le 4 ème avion celui de la soirée du vendredi 23 janvier, il était en visite de 20 mois avec des modifications associées. Sa date de sortie était planifiée à l’avance pour le 23-01-2021.
    Donc Nhebbou nefhmou kifech Madame kharrjet les 4 avions? Quel a été son apport sans lequel les avions seraient restés cloués au sol??
    Actuellement, le plus récent des A320 de Tunisair est immobilisé pour manque d’une pièce. Le fournisseur refuse de livrer la pièce tant que le paiement n’a pas été effectué.
    Pourquoi Madame le PDG n’a rien fait pour débloquer la situation ? De même, pourquoi Madame le PDG n’est pas intervenue auprès de l’autorité pour lever la restriction sur les prélèvements des pièces ce qui aurait permis de relâcher l’un des avions (le 3ème ) plutôt? Là ou Tunisair aurait souhaité qu’elle intervienne elle ne l’a pas fait mais elle va s’attribuer le mérite de débloquer une situation qui n’était pas bloquée.
    Madame, nous supposons que vous êtes au courant qu’un A320 est actuellement en visite et sa date de sortie est planifiée pour le 27 janvier. Vu le show auquel nous avons eu droit, nous présumons que vous allez courir au hangar pour célébrer la réparation du 5ème avion grâce à vous ?! Il s’agit d’un programme d’entretien avec des entrées/ sorties d’avions planifiées à l’avance qui avec ou sans vous se seraient déroulées de la même manière d’ailleurs Tunisair est resté 6 mois sans PDG et grâce aux efforts et compétences de son personnel ( Rjelha w Nseha) les avions ont continué de voler.
    😡Stop aux mensonges 😡⛔

  11.  » Ce comité stratégique de conseillers indépendants … d’implémenter le plan de relance de Tunis air. Qui dit mieux ? »

    Je suis désolé de ne pas adhérer à cette euphorie, cette béatitude face à la nouvelle PDG de Tunis Air, magnifiée telle une Wonder Woman sortie directement des studios hollywoodiens.

    Avec tout le respect que je dois à cette dame qui se présente comme spécialiste de la gestion des entreprises en crise, je lui dirai que toute réussite aussi petite ou grande ne peut-être le résultat de l’action d’un seul individu aussi ingénieux (super/man-woman) soit-il/elle.

    Le type management spectacle auquel on assiste depuis son arrivée, cette folle course aux scoops médiatiques (intentionnelle ou non) peut impressionner ceux qui ne sont pas habitués à ce genre de show et particulièrement ceux qui se pensent indéboulonnables (les clous rouillés, les bras cassés et les sangsues). Mais cela rend perplexe ceux qui espèrent, veulent réellement la sortie de la crise et un vrai sauvetage de Tunis air.

    À moins que Mme la PDG a une baguette magique, en l’occurrence, des garanties fermes des autorités publiques et syndicales) Mme la PDG ne ferait malheureusement que du sur place. Car Tunis air est un problème éminemment politique. Seul le Dieu des ténèbres UGTT en détient le pouvoir. Stoppez cette naïveté ambiante. Aucun espoir d’un début de sortie de cette crise n’est possible sans désengagement total et absolue du public de la gestion de la compagnie, l’activation immédiate de l’Open Sky et un compris sérieux avec l’UGTT pour l’allégement de la masse salariale.

  12. Un personnage créé de toute pièce.
    Du vent, un ballon plein d’air à coup de sponsoring sur Facebook depuis des mois et un travail médiatique préparé.
    Ses maîtres ont quelques choses derrière la tête et vous allez tomber dans le panneau comme d’habitude.

  13. Je ne sais pas qui a écrit cet article, mais j’ai tout de même l’impression qu’un enfant de 6 ans en est l’auteur.
    Sinon concernant le fond il y a pas grand chose de nouveau

  14. Un commentaire bien reflechi de l’expert Zouheir ben Khalifa Pourtant Elle a l’air toute belle, toute émancipée, toute moderne , toute jeune, une femme DG de surcroît ça court pas les rues!…
    Flippant que même des femmes émancipées s’érigent contre elle …
    Alors que solidarité s’oblige..
    Jalousie quand tu nous tiens…
    On a à faire ici à une entreprise techniquement en faillite en raison principalement de la gangrène syndicale et d’un sureffectif majoritairement incompétent embauché par la grâce d’un système de pègre …
    On se met du côté de la belle…
    Quoique incompétente…
    Ou on se met du côté de la bête …
    Monstre qui finira par bouffer la gazelle..
    Ou on inclut ennahdha dedans cette affaire et chercher à la rendre encore plus complexe…
    ce mix des genres est il nécessaire lorsqu’on connaît l’origine du mal
    Sur la chaise son cœur pompait à 100 à l’heure..
    La pauvre..
    Bien que non recommandable..
    Bien que cela démontre une totale inexpérience dans la gestion des conflits..
    Le pire mal pourtant c’est les syndicats, c’est le sureffectif , c’est les incompétents par centaines de la gazelle..
    Qu’il faudra absolument éradiquer..
    Pour ceux qui ont un autre avis je leur recommande de bien scotcher leurs valises au prochain voyage..,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles