AccueilPresse localeTunisie : Dame Nature n'est pas la seule coupable !

Tunisie : Dame Nature n’est pas la seule coupable !

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture, chargé des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Abdallah Rabhi, a souligné, lors de son intervention ce mardi 24 juillet 2018, sur Express Fm, l’importance de la valorisation de l’eau et la nécessité d’adopter un nouveau modèle d’exploitation des ressources.

Selon Rabhi, les réserves en eau dans les barrages sont évaluées à 883 millions de mètres cubes (m3) et il y a un déficit d’environ 100 millions m3 sur une moyenne des trois dernières années, qui sont considérées comme des années de sécheresse. «Notre position pour les trois années consécutives est très faible», a-t-il dit.

D’après Rabhi, les réserves en eau dans le barrage de Sidi Salem affichent 134 millions m3 sur une capacité d’environ 450 millions de m3, et le barrage de Nebhana est vide.

Rabhi a, également, souligné que le retard dans la réalisation de programmes et projets explique en partie la baisse du niveau dans les barrages.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,998SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -