AccueilActualitésTunisie : La plateforme "e-people" facilite la vie aux citoyens

Tunisie : La plateforme « e-people » facilite la vie aux citoyens

La plateforme « e-people » a officiellement été lancée, vendredi, à Tunis. L’annonce a été faite lors d’une cérémonie organisée ce matin par la présidence du gouvernement et l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA).

- Publicité-

Le « e-people » est un système de participation citoyenne multi canal (Mobile, web, face to face, téléphone…) offrant des services en ligne adaptés aux citoyens. Ce système permet au citoyen de déposer une requête, demander une information, déposer une suggestion, lancer une alerte, dénoncer un acte de corruption ou encore participer à des forums de discussion, lit-on dans un document de présentation expliquant les modalités de fonctionnement du système. Il s’inscrit dans le cadre de la coopération tuniso-sud coréenne entre la présidence du gouvernement, à travers le bureau central des relations avec le citoyen (BCRC), et la KOICA.

Dans une déclaration aux médias, Hedi Mekni, secrétaire général du gouvernement, a affirmé qu’il s’agit d’un système consacrant les principes de la bonne gouvernance à travers ses différentes fonctionnalités. D’après lui, ce système constitue un outil de promotion de l’approche participative. Dix bureaux de relations avec le citoyen se sont engagés dans ce système.

« Ce projet national de grande envergure reflète la volonté du gouvernement et sa détermination à faire participer le citoyen dans sa guerre contre la corruption », a-t-il indiqué.

Les administrations travaillent de nos jours dans le cadre d’un gouvernement ouvert (Opengov) qui est appelé à répondre à toutes les demandes de clarification des citoyens, ajoute-t-il. Ce système a pour but, selon lui, de rétablir la confiance entre le citoyen et l’administration et de renforcer le sentiment de citoyenneté.

« De ce fait et pour que ce système soit plus efficace, il faut que l’administration s’engage à répondre dans des délais brefs aux demandes des citoyens conformément à la loi du libre accès à l’information », a-t-il affirmé. Avec le lancement de ce système, l’administration tunisienne ouvre un nouveau canal de communication avec le citoyen, a-t-il conclu.

Selon Faiza Limam, chef du bureau central des relations avec le citoyen à la présidence du gouvernement, le projet a également prévu la création d’un centre de formation électronique qui offre des programmes de formation numérique très avancés et d’un centre d’assistance dédié spécifiquement au système e-people Tunisie. Ce centre est doté d’outils de couplage de téléphone informatique (CTI) et fournit un service d’assistance de haut niveau. Des employés ont déjà été formés et d’autres ont été recrutés afin de garantir un meilleur service à travers cette plateforme, a-t-elle ajouté.

L’accès à cette plateforme est possible à l’adresse suivante: www.e-people.gov.tn. Il faut créer un compte, déposer la demande et attendre la notification de réception automatique. La demande sera ensuite traitée par les autorités compétentes et le citoyen pourra à tout moment consulter son état d’avancement. Une fois la demande est traitée, le citoyen recevrait une notification de réponse. Cette réponse est généralement adressée dans les délais fixés conformément à la réglementation en vigueur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles