AccueilActualitésTunisie : Les grands moyens, avec un Code des eaux et un...

Tunisie : Les grands moyens, avec un Code des eaux et un Conseil régional

Le Code des eaux est prêt, a été présenté au conseil ministériel et sera soumis prochainement à l’Assemblée des Représentants du peuple (ARP), a déclaré le secrétaire d’Etat chargé des ressources hydrauliques et de la pêche, Abdallah Rabhi.

- Publicité-

Dans sa réponse aux interrogations des députés à l’occasion d’une séance plénière pour l’adoption d’un projet de crédit de l’Institution allemande de crédits pour la reconstruction, le responsable a ajouté que le code comprend 7 chapitres, le premier a trait aux associations d’intérêt commun afin qu’elles puissent jouer au mieux leur rôle, faisant remarquer que 80% de ces associations souffrent en Tunisie de plusieurs problématiques (contre 20% seulement avant 2007).

Rabhi, qui a assisté à la séance en remplacement du ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Laadhari, qui avait un empêchement, a souligné que les thèmes des réformes présentées dans le code concernent essentiellement la lutte contre les pertes en ressources hydriques et la poursuite du remplissage des barrages.

Le secrétaire d’Etat a annoncé, dans ce contexte, la possibilité de créer un Conseil régional de l’eau, précisant que l’Etat a réalisé plusieurs projets dans le secteur des eaux dans les régions dans le cadre de l’ingénierie hydrique.

Concernant les projets en cours, il a affirmé que la station de dessalement de l’eau de Djerba entrera en service cet été et l’entreprise chargée d’exécuter les projets de dessalement de l’eau à Sfax et Zarrat (gouvernorat de Gabes) a déjà été choisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,451SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles