AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelTunisie : Tout le monde veut travailler dans le public, Radio Zitouna...

Tunisie : Tout le monde veut travailler dans le public, Radio Zitouna aussi

Le syndicat de base de Radio Zitouna (confisquée) rappelle dans un communiqué publié dimanche 7 janvier et relayé par la TAP, que les employés, journalistes et techniciens de la station portent le brassard rouge depuis une semaine face à l’incapacité des autorités de trouver des solutions pratiques et radicales pour sauver l’entreprise.

Le syndicat réitère la proposition de rattacher la radio coranique au secteur public dans le souci de préserver son indépendance.

Dans son communiqué, le syndicat rappelle que malgré son approbation par le chef du gouvernement, la Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (HAICA) et des structures syndicales, cette proposition n’a pas pu être concrétisée. « Ce qui confirme que la radio est confrontée à des tiraillements politiques », selon la même source.

Le syndicat appelle le chef du gouvernement à respecter ses engagements envers la radio en la rattachant au secteur public, insistant sur l’urgence d’élaborer une convention pour l’établissement comportant le statut et la grille de salaire en fonction du niveau d’études, de l’ancienneté et de la fonction, conformément à la réglementation en vigueur dans le public.

Le syndicat appelle, aussi, à l’ouverture d’une enquête et à la réalisation d’un audit financier et administratif sur la gestion des ressources de l’établissement ainsi que sur les augmentations des salaires et l’octroi des avantages sans aucun droit.

Le syndicat de base de Radio Zitouna pour le Saint coran est membre du syndicat général de l’information relevant de l’UGTT.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -