Tunisie : Un juge du TA parle de la révision de la...

Tunisie : Un juge du TA parle de la révision de la Constitution

La révision de la Constitution, un document qu’on avait qualifié de «meilleur du monde» et qui montre désormais ses limites en matière de transition politique dans le pays de ladite révolution du jasmin, devient depuis peu un sujet de débat récurrent. Sur sa page officielle, Karim Jamoussi, juge commissaire d’Etat Général au Tribunal Administratif, y apporte son point de vue, dans un Post titré «On en parle… sans passer au concret !! » :

1) L’amendement de la Constitution 2014 est devenu une nécessité des plus absolues après la faillite du choix d’un régime politique hybride qui ne s’apparente ni à celui parlementaire ni présidentiel, un régime qui ne fait que générer l’instabilité et rend impossible un quelconque sursaut !

2) Pour quand la révision d’un mode de scrutin inapproprié, quand est-ce que le Législateur Tunisien finira par se rendre compte que C bien le scrutin majoritaire, et non proportionnel, qui s’accommode à la réalité de notre pays et ce pour dégager une majorité stable au Parlement et permettre la mise en place d’un gouvernement durable représentant d’une majorité et qui ne soit l’otage d’aucune partie politique.

À défaut, on éternisera les mêmes procédés inefficaces à l’instar des soi-disant consensus, cohabitations et compromis.. qui ne servent qu’à diluer les responsabilités et faire monter l’instabilité !!

1 COMMENTAIRE

  1. le scrutin proportionnel est le meilleur (cf allemagne, angleterre), le majoritaire existe uniquement dans des pays où c’est politiquement n’importe quoi (france, usa)

Laisser un commentaire