AccueilMondeUSA : Trump traque ses opposants sur Facebook, comme dans les démocraties...

USA : Trump traque ses opposants sur Facebook, comme dans les démocraties d’opérette!

Même les grandes démocraties peuvent déraper et faire main basse sur les droits élémentaires des citoyens, tout dépend des hommes et femmes qui sont à leurs têtes. C’est, semble-t-il, ce qui est en train de se produire aux Etats-Unis, où tout a changé depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Aux décrets et projets de loi très controversés sur la réforme du système de santé, l’immigration, la lutte antiterroriste…, il faudra ajouter la traque des opposants, jusqu’à les débusquer sur Facebook, laquelle est pourtant une plateforme libre par excellence, rapporte l’AFP.

- Publicité-

Dès le mois de février 2017, quelques jours à peine après son investiture – le 20 janvier – la nouvelle administration a demandé à Facebook des données sur trois utilisateurs présentés comme des têtes brûlées hostiles au nouvel homme fort des USA. La page de l’un de ces dits perturbateurs, nommée «DisruptJ20», et qui relayait des informations et images sur des manifs contre l’investiture, a été assaillie par des milliers d’usagers du réseau social dont le gouvernement a exigé les identités.

Mais la résistance s’organise. L’association américaine de défense des libertés ACLU a déposé hier jeudi 28 septembre une requête auprès d’un tribunal de Washington, la capitale fédérale, pour bloquer la Maison Blanche dans sa tentative de mettre la main sur cette foule de données privées, une affaire qui peut potentiellement incommoder des milliers d’utilisateurs de Facebook. L’ACLU s’adosse sur le quatrième amendement de la Constitution qui prohibe les perquisitions abusives….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,919SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles