AccueilActualitésUTAP/UTICA: Report de la grève nationale du secteur laitier

UTAP/UTICA: Report de la grève nationale du secteur laitier

L’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP) a annoncé qu’il a été convenu avec l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) de reporter la grève nationale du secteur laitier.
L’objectif est de donner une dernière chance pour la prise de décisions qui répondent aux demandes et aux attentes des intervenants du secteur, indique l’UTAP dans un communiqué publié, mercredi.

- Publicité-

Et d’ajouter qu’une réunion sera tenue, vendredi, entre le gouvernement, l’UTAP et l’UTICA pour examiner notamment l’augmentation du prix du lait à la production afin de garantir une marge bénéficiaire à l’agriculteur.
Les ministères de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, de l’industrie et des petites et moyennes entreprises, du commerce et des finances prendront part du côté du gouvernement, à cette réunion qui intervient suite aux mouvements de protestation observés par les professionnels de la filière.
Pour rappel, les professionnels de la filière laitière ont annoncé, le 29 juillet 2020, qu’ils envisagent d’observer une série de mouvements de protestations, à partir du 17 août prochain, pouvant aller jusqu’à la grève générale.
A noter que des producteurs de lait ont tenté, mercredi matin, de bloquer l’entrée du ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche à Tunis, et de couper la route, devant ce département, avant d’être dispersés par les forces de l’ordre. Ils ont alors, ouvert les citernes à bord de leurs camions et déversé le lait sur la voie publique.
Des éleveurs, des collecteurs et des industriels réclament la libéralisation progressive du prix de vente du lait, l’intervention de l’Etat au niveau du stock actuel estimé à 60 millions de litres et le payement par l’état de la subvention d’exploitation qui n’a pas été versée aux industriels, depuis cinq mois, et qui s’élève à 80 Millions de Dinars (MD).
Selon les protestataires, chaque nouveau gouvernement fait fi des décisions prises par le gouvernement précédent, mettant en otage toute la filière qui se trouve bloquée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,455SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles