Tags Posts tagged with "Kebili,"

Kebili,

par -

Des mouvements de protestation ont été signalés lundi soir à Kébili avec la tentative de jeunes manifestants de prendre d’assaut le district de la Garde nationale sur la route d’El Mansoura, mettant le feu à des voitures garées à cet endroit.
Les forces de l’ordre sont intervenues, faisant usage de gas lacrymogène pour disperser les manifestants et les empêcher de s’introduire dans le district et ravager les biens publics et privés.
Selon des témoins oculaires, les manifestations ont démarré à l’intersection de Choôla, au centre ville de Kebili. Les manifestants se sont ensuite dirigés vers le siège du gouvernorat, où les unités militaires sont intervenues pour les empêcher de s’y introduire, avant de se diriger vers le district de la Garde nationale.
Les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants se poursuivent lundi soir.
Par ailleurs, certaines localités de Kébili, notamment El Galaâ, Jomna, Douz et Souk Lahad ont été le théâtre, lundi, pendant tout l’après-midi et le soir, de marches de protestation pour dénoncer l’intervention des forces de sécurité contre les sittineurs du gouvernorat de Tataouine et exprimer le soutien à ce mouvement de protestation des jeunes dans les gouvernorats de Kébili et Tataouine qui revendiquent le développement et un bon usage des ressources naturelles du pays.
Des manifestants à Souk Lahad, El Kalaâ et Jomna ont bloqué la route principale menant à leurs villes en formant un barrage humain ou en incendiant des pneus pour empêcher le passage de véhicules, particulièrement ceux des renforts sécuritaires qui se dirigeaient vers Tataouine, ont indiqué des sit-inneurs.
Par ailleurs, une grève générale a été observée depuis lundi matin dans les délégations d’El Faouar et les villages avoisinants. La grève a été décrétée dans les institutions publiques, les commerces, les cafés, à l’exception des secteurs de la santé et de l’éducation et les boulangeries.
Une marche de protestation s’en est ensuite suivie dans les principales artères de la ville. Les manifestants ont brandi des slogans réclamant le doit au développement, à la justice économique et à l’emploi.

Sur un autre plan, le syndicat régional des forces de la sécurité intérieure de Kébili a publié un communiqué pour exprimer le soutien des unités sécuritaires aux revendications des manifestants « tant qu’elles sont exprimées de manière pacifique ».
Le syndicat a appelé les différents corps de la sécurité à faire preuve de professionnalisme et de retenue et à ne pas faire usage de la force pendant les mouvements pacifiques, mettant en garde les trois présidences et le ministère de l’Intérieur contre les éventuelles conséquences d’une mauvaise gestion des revendications des manifestants, selon la même source.

par -

Les habitants de la délégation d’El Faouar à Kébili ont entamé ce lundi 22 mai 2017 une grève générale. Cette grève ne concernera pas les établissements scolaires, les hôpitaux et les boulangeries, selon Mosaïque Fm.

Pour rappel, cet appel à la grève a été lancé après la fin du délai accordé par la coordination du sit-in d’El Faouar au gouvernement afin de lancer des négociations.

par -

La propagation du virus ZYMV (virus de la mosaïque jaune de la courgette) dans les cultures géothermiques, dans la région de Kébili, a provoqué d’importants dégâts au niveau des melons et des concombres, fait savoir à l’agence TAP le président de l’association des cultures sous-serre à Limaguess, Mohamed Rhaimi.
Les délégations de Kébili-nord et sud, Souk Lahad et Faouar sont les plus touchées, affirme la même source.
Selon Ahmed Abdeddaiem, responsable au Commissariat régional au développement agricole, le virus transmis par plusieurs espèces de pucerons est apparu, cette année, dans la région, pour la première fois. Le responsable appelle les agriculteurs à changer de cultures pour éviter la propagation du virus et à opter pour la tomate devenue plus résistante aux maladies grâce à l’acquisition d’un savoir-faire par les agriculteurs.

par -

Une commission commune chargée de la révision de l’accord sur le gazoduc, conclu entre le conseil de gestion d’El Golâa (gouvernorat de Kébili) et la compagnie pétrolière Perenco franco-britannique, sera constituée prochainement.
Cette décision a été prise lors d’une réunion tenue, lundi, à Tunis, sur le développement et l’emploi dans le gouvernorat de Kébili, selon un communiqué publié, mardi, par le ministère de l’industrie, des mines et des énergies renouvelables.
La commission est composée, d’une part, de représentants du ministère de l’industrie, des mines et des énergies renouvelables, de l’tunisienne d’activités pétrolières (ETAP) et de la compagnie pétrolière Perenco et du comité de gestion d’El Golâa ainsi que de représentants de la société civile, des députés de la région et de la coordination des sit-inneurs d’El Golâa, d’autre part.

Il s’agit d’une décision qui a été prise afin de répondre aux demandes des jeunes de la ville d’El Golâa (Gouvernorat de Kébili) qui protestent, depuis un mois, devant le champ pétrolifère de la société Perenco pour revendiquer la révision du contrat de location de 60 hectares à la société Perenco en vue du passage de tube de pompage de gaz au cours de la période 1998-2028 avec un coût total qui ne dépasse pas 9 mille dinars.
L’accent a été mis, également, à cette occasion, sur la nécessité pour la société Perenco d’indemniser les habitants de la région concernant les années d’exploitation du terrain, privant les jeunes de terrains aussi bien pour l’extension urbaine que la création de projets agricoles.
Il a été, également, décidé, lors de la séance de travail, de mettre en place, d’ici fin juin 2017, un programme clair pour les interventions de la caisse de responsabilité sociale des sociétés pétrolières, en coordination avec les composantes de la société civile et des autorités régionales.
Ont pris part à cette réunion les ministres de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables, Héla Cheikhrouhou, des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi et le gouverneur de Kébili, Walid Louguini ainsi que des représentants des ministères concernés et des jeunes protestataires du gouvernorat de Kébili.

par -

Un mouvement dans le corps des gouverneurs est prévu dans les jours à venir. Ce mouvement concernera probablement les gouvernorats de Kairouan, Sousse, Kasserine, Médenine et Kébili, rapporte Mosaïque Fm, citant une source bien informée.

Il est aussi prévu que deux des gouverneurs concernés dont l’un a atteint l’âge de la retraite, quittent définitivement leurs postes, indique la même source.

par -

Le charançon rouge demeure sous contrôle grâce à la campagne nationale de lutte contre ce fléau, a affirmé mercredi le secrétaire d’Etat chargé de la production agricole, Omar Behi.
Plusieurs mesures ont été adoptées pour lutter contre le phénomène dont l’intervention au niveau des arbres atteints et le diagnostic des arbres, a ajouté Behi à l’ouverture d’une conférence internationale sur le charançon rouge qui dure trois jours.
Les efforts nationaux dans ce domaine visent à préserver les oasis, notamment à Kebili et Tozeur, compte tenu de leur importance pour l’emploi et l’économie, a-t-il dit, précisant que les exportations de dattes en 2016 ont atteint 500 millions de dinars.
Quelque 2000 chercheurs des différents instituts et institutions de recherche ont joué un rôle dans l’identification des poches de cette maladies, ce qui a permis d’en maitriser la diffusion, a noté de son côté le secrétaire d’Etat chargé de la recherche scientifique Khelil Amiri.
L’Ambassade des Etats Unis partagera son expérience en matière de lutte contre ce fléau, ce dernier ayant été éradiqué lors de son apparition en Californie, a précisé le chargé d’affaires par intérim à l’ambassade des Etats-Unis à Tunis, Benjamin Moelling, soulignant la nécessité de mettre en place tout un système de contrôle et de lutte.

par -

Des protestataires ont pris d’assaut le siège de la délégation d’El Hamma au gouvernorat de Gabès, dans l’après-midi du mercredi 26 avril 2017, et ont détruit plusieurs documents de citoyens et des équipements en y mettant le feu, rapporte Jawhara Fm.

Il est à rappeler que des protestataires avaient bloqué, ce matin, la route nationale n°16 reliant Gabès et Kebili au niveau d’El Hamma avant de la réouvrir.
Les mouvements protestataires se sont déclarés suite à l’arrestation d’un véhicule de contrebande chargé de pommes.

par -

Le juge d’instruction au Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a émis, lundi soir, un mandat de dépôt à l’encontre de cinq personnes impliquées dans l’attaque terroriste contre une patrouille sécuritaire perpétrée, le 12 mars 2017, à Kébili. Deux autres personnes ont été maintenues en libertés, indique à l’agence TAP, le porte-parole du Pôle judiciaire, Sofiène Selliti.
L’enquête sur cette affaire a ciblé 12 personnes, dont deux en liberté, trois en fuite et sept arrêtées, pour meurtre, complicité de meurtre, violence, crimes terroristes, détérioration de biens publics et privés, ainsi que fabrication, transport et détention d’explosifs, ajoute la même source.

par -

Une cellule takfiriste composée de 6 six éléments âgés entre 20 et 30 ans a été récemment démantelée dans le gouvernorat de Kébili, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Ces éléments sont en relation avec trois autres individus se trouvant actuellement en prison pour des affaires de terrorisme.

Lors des investigations, il s’est avéré que les membres de cette cellule glorifient Daech et sont également impliqués dans l’envoi des jeunes vers les zones de conflits.

Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Quatre gardes nationaux ont été blessés, lundi 20 mars 2017 soir à Kébili, après une course-poursuite avec un conducteur d’un véhicule qui a refusé d’obtempérer à une sommation de s’arrêter, ont indiqué à l’agence Tap des témoins oculaires.
 » La voiture des agents de la garde nationale a dérapé et percuté de plein fouet une pelleteuse stationnée dans la délégation de Kébili sud « , apprend-on de même source.
Les gardes nationaux ont été transférés à l’hôpital régional de kébili pour recevoir les soins nécessaires. Leur état de santé a été jugé stationnaire.

par -

Hédi Mejdoub, ministre de l’Intérieur a effectué, ce dimanche 12 mars 2017, une visite d’inspection à Kébilli, et ce suite à l’attaque terroriste dans la nuit du samedi à dimanche.

Notons que les funérailles du martyr de la sécurité nationale Moudhafar Ben Ali auront lieu aujourd’hui au village de Tombar.

Tard dans la nuit d’hier à 00:40, un groupe de terroriste a attaqué une voiture de police dans laquelle se trouvaient 3 agents, à Janoura du gouvernorat de Kebili.

Les terroristes étaient au nombre de quatre, arrivés sur des motos soudainement et ouvrant le feu sur les policiers qui étaient à l’intérieur de leur véhicule.Un agent de la police a été tué, un autre est blessé et a subit une intervention chirurgicale. Côté terroristes, deux ont été tués, un troisième blessé, le quatrième a pris la fuite.

par -

Tard dans la nuit d’hier à 00:40, un groupe de terroriste a attaqué une voiture de police dans laquelle se trouvaient 3 agents, à  Janoura du gouvernorat de Kebili.

Les terroristes étaient au nombre de quatre, arrivés sur des motos soudainement et ouvrant le feu sur les policiers qui étaient à l’intérieur de leur véhicule.

Un agent de la police a été tué, un autre est blessé et a subit une intervention chirurgicale.

Côté terroristes, deux ont été tués, un troisième blessé, le quatrième a pris la fuite.

Sur deux des motos de terroristes, la police a découvert des explosifs de fabrication artisanale, neutralisés après l’intervention  d’une équipe spéciale venant de Gabes.

par -

Une direction régionale relevant de la société régionale du transport (SRT) de Gabès a été inaugurée, mercredi 8 mars 2017, en présence du PDG de la société et du gouverneur de Gabès, rapporte la Tap.

La nouvelle direction œuvrera pour mettre en oeuvre le programme de la société en vue d’améliorer la qualité des services de transport au profit des habitants de la région à travers notamment l’identification des besoins en équipements et du renforcement du parc ainsi que la coordination avec les ateliers d’entretien et de restauration.

par -

Les exportations de dattes, à partir de la région de Kébili, ont atteint 1168 tonnes, au cours de la période du 1er octobre au 30 novembre 2016, selon un rapport présenté, vendredi, à la 3e session ordinaire du Conseil régional.
L’actuelle récolte des dattes est évaluée à environ 150 mille tonnes dont 136 mille t de Deglet Nour.
Le rapport élaboré par la Commission de l’agriculture et de la pêche relevant du Conseil régional fait ressortir que la campagne des dattes a permis d’améliorer les revenus des agriculteurs du fait qu’elle n’a pas rencontré de difficultés dans la distribution et que les prix de vente sont « acceptables ».

par -

Un camion destiné au transport du pétrole de contrebande s’est renversé et a pris feu au niveau de la route de Matmata. Les deux individus à bord du camion ont été blessés, rapporte Shems Fm.

Toujours selon la même source, les deux blessés sont originaires de la délégation de Houmet Souk et ils ont été transférés à l’hôpital régional de Kébili.

Selon une source de l’intérieur de l’hôpital, le premier blessé présente des brûlures du 3ème degré, l’autre des brûlures du second degré.

par -

Le président du district forestier au commissariat régional de l’agriculture dans le gouvernorat de Kébili Abdelmajid Abbes a souligné que « les crédits alloués annuellement au programme national des forêts et de lutte contre la désertification dans la région atteignent près de 2,7 millions de dinars ».
Il a ajouté lors d’une cérémonie organisée, dimanche, 13 novembre 2016, à l’occasion de la fête nationale de l’arbre en présence du ministre du transport Anis Ghedira que le commissariat fournit chaque année plus de 600 mille plants, pour la plupart des arbres destinés à lutter contre l’avancée des sables tels que l’eucalyptus, d’autres servant de brise-vent à l’instar du peuplier et 20% des plants serviront à l’ornementation, tel le musc de la nuit.

Et de préciser que les services de la direction des forêts distribue des plants aux citoyens et établissements éducatifs et privés afin de soutenir les efforts de la direction en matière de plantation d’arbres, indiquant que la saison de plantation a réalisé l’année dernière un taux de réussite de près de 43%.
Le ministre du transport a procédé en compagnie de plusieurs cadres régionaux à la plantation de plusieurs arbres avant de prendre connaissance des efforts du commissariat régional à l’agriculture en matière de fourniture de plants et de lutte contre l’avancée des sables.

Ghedira avait tenu, auparavant, une séance de travail au siège du gouvernorat au cours de laquelle il a pris connaissance des revendications de la région concernant le transport. Parmi ces revendications, la création d’une société régionale du transport, le renouvellement du parc, évoquant également le manque d’agents de maintenance et de chauffeurs ainsi que les pannes multiples des bus de la société de transport interurbain (SNTRI).
Répondant à ces demandes, le ministre a souligné que la création de sociétés régionales de transport dans tous les gouvernorats nécessite nombre de mesures légales et administratives.
IL a ajouté que la détérioration des services des sociétés régionales de transport interurbain est du au faible nombre de bus qui a régressé pour ce qui est des sociétés régionales de 4 mille bus en 2010 à 2900 bus en 2015, alors que le parc de la SNTRI a baissé de 220 bus à 60 bus au cours de la même période.
Cette situation, a-t-il dit, a imposé au ministère le recours à l’acquisition de bus usagés pour la réussite de la rentrée scolaire, notamment dans les gouvernorats de Sfax et de Tunis, en attendant l’acquisition de 1135 bus en 2017 et l’entretien de certains bus de la SNTRI jusqu’à l’achat d’environ 60 bus nouveaux en 2017 et le même nombre à l’orée de 2018.

par -

Les unités douanières sont parvenues en collaboration avec les unités sécuritaires et les équipes de contrôle économique et les agents de la police municipale, à saisir une quantité de marchandise de contrebande à la suite d’une descente hier dimanche, dans 4 entrepôts dans la ville de Kébili, dans le cadre de l’action du comité régional de suivi de l’approvisionnement, la lutte contre la contrebande et le commerce parallèle, a indiqué un responsable de la garde nationale dans la région au correspondant de la TAP à Kébili.
La même source a indiqué que la descente à ces quatre entrepôts, loués à des algériens a été effectuée après l’obtention de l’autorisation du procureur de la république, ajoutant que des quantités importantes de marchandise ont été saisies, qui consistent notamment en des produits alimentaires, du lait en poudre, des produits cosmétiques et des vêtements.
Les marchandises saisies ont été transportées au siège de la douane pour parachever les procédures légales.

par -

Quelque 25 personnes recherchées pour implication dans différents délits ont été arrêtées jeudi lors d’une campagne sécuritaire lancée dans le gouvernorat de Kébili, a indiqué une source sécuritaire au correspondant de la TAP dans la région.
Quelque 40 motocycles ont été notamment saisis lors de cette campagne a précisé la même source ajoutant que des propriétaires de café ont été également verbalisés pour exploitation illégale de trottoirs.

par -

Interrompus depuis 2011, les travaux de construction du village de l’artisanat à Kébili seront repris sous peu, a affirmé le délégué régional de l’artisanat Abdelkrim Maali.
Un accord a été conclu avec un nouvel entrepreneur pour poursuivre la deuxième tranche travaux de ce projet, à partir de la semaine prochaine, a-t-il indiqué.
Le cout du projet, dont le démarrage est prévu durant la moitié de l’année prochaine, a atteint 800 mille dinars, a t-il précisé.
Le village, dont l’architecture respectera le cachet de la ville de Kébili, comporte notamment le nouveau siège de la délégation régionale de l’artisanat ainsi que 10 locaux qui seront loués à des prix raisonnables. Ces locaux seront exploités en tant que des espaces d’exposition et des ateliers de fabrication des articles artisanaux afin de contribuer à la promotion des produits et mieux encadrer les nouveaux apprentis, a-t-il souligné.
Le gouvernorat de Kébili compte 10 mille artisans dont 3000 détenteurs de la carte professionnelle. Près de 2600 artisans ont bénéficié de microcrédits pour le lancement de leurs projets.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Au Maroc la lutte contre la corruption est dans toutes les têtes, notamment dans celles des autorités, comme du reste en Tunisie en ce...

SPORT