Tags Posts tagged with "manouba"

manouba

par -

Des agents de la santé et représentants de syndicats au sein d’établissements hospitaliers dans la région de Manouba ont dénoncé la multiplication des agressions verbales et physiques lors de l’exercice de leur métier dans les services d’urgence ou dans les bureaux d’inscription. Ils ont fait état d’une moyenne de 15 agressions par an, à l’occasion d’une visite effectuée, vendredi, dans la région, par la ministre de la Santé Publique, Samira Merai.
Les représentants du syndicat relevant de l’UGTT et de la fédération régionale de la santé, ont dénoncé une situation « précaire » de la santé dans la région, que ce soit au niveau des équipements ou des ressources humaines de des infrastructures.
« Ceci a rendu médiocre la qualité des services médicaux et partant entraîné une mauvaise relation avec les patients », a expliqué le secrétaire régional de la santé et membre de la fédération générale de la santé, Zouhaier Nasri.
Et d’ajouter que le gouvernorat de Manouba est constitué, en grande partie, de quartiers populaires qui souffrent de problèmes sociaux spécifiques (violence, consommation de la drogue…), ce qui expose le personnel des services d’urgence à des agressions verbales et physiques.
Les parties syndicales et les représentants de l’UGTT et de la société civile et des partis ont estimé, lors d’une rencontre avec la ministre de la Santé, que l’agression est un résultat du manque de médecins spécialistes à l’hôpital local de Tébourba.
La ministre a déclaré que son département envisage de mobiliser des fonds pour assurer la sécurité au sein des services d’urgence, la nuit, dans la plupart des régions, à travers des contrats avec des entreprises privées de sécurité.

par -

L’émergence, depuis une semaine, d’un lac au pied de la montagne Mayana, à Téboulba, suscite la curiosité des visiteurs. Le plan d’eau douce qui s’étend sur 2500 m2, avec une profondeur atteignant trois mètres, par endroit, est entouré de vieilles carrières.
Une équipe de la direction des ressources hydrauliques au commissariat régional au développement agricole s’est déplacée sur les lieux en compagnie du gouverneur Ahmed Smaoui pour effectuer les analyses nécessaires. Selon les résultats préliminaires, l’eau dont la température atteint 18° en surface, proviendrait de la nappe souterraine, non de l’eau de pluie comme on pourrait le supposer.
Le commissaire régional à l’agriculture, Fayez Moslem, affirme à l’agence TAP que les carrières, aux alentours, auraient provoqué une fissure dans les roches calcaires qui couvrent la nappe phréatique provoquant le jaillissement de l’eau souterraine et la formation de ce plan d’eau.

par -

Les brigades de la police judiciaire relevant du district de la Garde nationale à la Manouba ont arrêté, mercredi 22 février 2017, des malfrats qui avaient brûlé en décembre dernier, le drapeau national à la place des martyrs à Mornaguia.

Une source sécuritaire a indiqué à la TAP dans la région qu’une enquête a été ouverte après que des inconnus ont mis le feu au drapeau national à la place des martyrs en face du siège de la délégation de Mornaguia.

Un suspect a été arrêté, a précisé la même source, rappelant que lors de l’interrogatoire il a reconnu avoir commis ce délit ainsi que deux autres jeunes. Un deuxième suspect a été arrêté et le troisième complice est recherché, selon la même source.

par -

Une coupure dans la distribution de l’eau potable sera enregistrée dans plusieurs régions des gouvernorats de Béja, Manouba et Siliana et ce à partir de demain, mercredi 22 février 2017, de 18h à vendredi, 24 février à 07h du matin. C’est ce qu’a annoncé la SONEDE dans un communiqué.

La perturbation concernera ainsi les régions de Bouarada, Aroussa, Boujlida relevant du gouvernorat de Siliana, Borj Amri, Mornaguia, Tborba et Battan, relevant du gouvernorat de La Manouba.

Une coupure de l’eau potable sera enregistrée à Medjez El Beb, Chaouach, Toukaber, Kriâat, Sidi Mdine, Goubellat, relevant du gouvernorat de Béja.

La coupure d’eau potable concernera également les régions de la Cité Entilaka, Menzel Habib, Bouhanech, Hafsia, Ksar Hadid, Tboltech, Chouiki et Argoub, relevant de La Manouba.

par -

« 19 personnes dont 12 recherchées ont été arrêtées lors d’une campagne sécuritaire menée, mercredi 15 février 2017, par les forces sécuritaires dans le gouvernorat de la Manouba », a indiqué une source sécuritaire à l’agence Tap.

La campagne sécuritaire a été lancée dans les délégations de Tebourba, ElBattan, Jedaida, et Borj El Ameri, à la traque des éléments recherchés dans des affaires d’actes de violence, de vente illicite de boissons alcoolisées et autres,

« 7 personnes ont été également arrêtées en état d’ébriété et pour consommation de drogue », a encore précisé la même source ajoutant que 10 motocycles et 220 litres de carburant de contrebande ont été notamment saisis lors de cette campagne.

par -

Les brigades de contrôle économique dans le gouvernorat de la Manouba ont relevé lors de la deuxième semaine du mois de février courant, 70 infractions économiques suite à 365 visites de contrôle effectuées dans les marchés et les locaux de commerce, a indiqué Yasser Ben Khélifa, directeur régional du commerce.
Les infractions ont été relevées dans les secteurs des fruits et légumes, des produits alimentaires, des volailles, des poissons ainsi que de la viande rouge et des produits alimentaires subventionnés.
Plus de 7 tonnes de légumes, dont 6 tonnes de pommes de terre, 470kg de piments, et 414 kg de tomates ont été saisis, ainsi que 4000 œufs, 124kg de viande rouge et 164 litres d’huile et 300kg de sucre subventionné, a précisé la même source.

par -
L’exploitation de la première tranche du projet du réseau ferroviaire rapide (RFR) a été reportée pour juillet 2017 au lieu de juillet 2016. Plusieurs raisons sont derrière ce report. Dans une interview accordée à Africanmanager

La Société du Réseau Ferroviaire Rapide de Tunis (RFR) organise aujourd’hui , mardi 14 février 2017, avec la société française, colas rail, une campagne de sensibilisation sur la sécurité ferroviaire pour les écoliers de la région de « El Gobâa 2 » du gouvernorat de la Manouba où la majorité des élevés traversent la voie ferrée au moins 2 fois par jour sans se soucier de faire plus d’attention, indique un communiqué.

Des exposés seront organisés dans les classes sur les conseils à suivre  (ne portez pas vos écouteurs et écouter de la musique sur votre chemin de l’école
et ne pas prendre un raccourci pour aller à l’école. ne pas laisser ce raccourci vous tuer).

La société prévoit aussi organiser, durant le même jour, une animation clown, DJ avec signature d’une convention qui stipule que RFR et colas rail prendront en charge les travaux de terrassement de la cour et de la clôture de l’école.

par -

Le corps éducatif au lycée Ibn Abi Dhiaf, à la Manouba, a suspendu les cours, lundi matin, en signe de protestation contre l’incendie et le saccage du bureau des absences, fait savoir à l’agence TAP le secrétaire général du syndicat de base de l’enseignement secondaire, Mohsen Riahi.

Les enseignants et le cadre administratif ont découvert, ce lundi matin, l’état du bureau qui aurait été vandalisé par des inconnus le week-end dernier attribuant la responsabilité au laxisme de la direction de l’établissement qui ne fait rien pour protéger le lycée, indique Riahi.

L’établissement qui s’étend sur 3 ha et accueille deux mille élèves a, déjà, subi un incendie, au cours du premier semestre. Le laboratoire et la salle du sport ont été pillés, rappelle le responsable syndical.

par -

La brigade de la police judiciaire relevant du district de la sûreté nationale de la Manouba a intercepté, dimanche après-midi, deux personnes en possession de 1.5 kilogrammes de résine de cannabis, a indiqué une source sécuritaire à l’agence TAP.
Lors d’un contrôle routier, les deux hommes ont montré un comportement nerveux et refusé d’obtempérer à une sommation de s’arrêter. Ils se sont, ensuite, réfugiés dans une maison où ils ont été arrêtés, a précisé la même source.
Âgés de 25 à 30 ans, les deux individus sont originaires de la cité Ettadhamen. Ils ont été placés en garde à vue en attendant le parachèvement de l’enquête, apprend-on de même source.

par -

Une campagne sectorielle de contrôle économique lancée dans le gouvernorat de la Manouba, a été couronné jeudi par l’enregistrement de 42 infractions économiques suite à 210 opérations de contrôle effectuées, a indiqué le directeur régional du commerce de la Manouba, Yasser Ben Khélifa. Cette campagne a été organisée par les brigades de contrôle économique relevant de la direction régionale du commerce avec la participation de 13 équipes de contrôle économique du grand Tunis et de Bizerte, ainsi que des agents de la police municipale, a précisé la même source.
La campagne lancée dans le cadre des préparatifs de la célébration des festivités du nouvel an 2017 a visé différents espaces commerciaux, des marchés municipaux et hebdomadaires ainsi que des locaux de commerce, a ajouté Ben Khélifa.
Il s’agit notamment de 9 infractions économiques dans le secteur d’alimentation générale, 6 infractions dans le secteur des volailles, et 5 infractions enregistrées dans le secteur de restauration.

par -

La direction régionale de la santé à Manouba a organisé, lundi, une journée de sensibilisation sur le VIH ou virus de l’immunodéficience humaine qui peut causer la maladie de SIDA (syndrome d’immunodéficience acquise).
Au programme, de cette initiative qui intervient en marge de la célébration de la journée de lutte contre le sida, le 1er décembre, des tests de dépistage anonyme, confidentiel et gratuit ainsi qu’une exposition de documents et études sur les statistiques, le traitement, l’évolution et les causes du virus.
Selon la directrice régionale de la santé à Manouba Imène Souissi, cette journée s’inscrit dans le cadre du programme mis en place par la direction régionale de la santé pour le renforcement de la sensibilisation et la lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (IST).
Parmi les composantes de ce programme, l’organisation, depuis début décembre courant, de rencontres-débats sur la prévention du VIH/Sida et des IST dans la prison civile de Borj El Amri, les hôpitaux de Razi, Kassab, Tebourba et les centres de santé et soins de base de la région.

par -

Diverses marchandises de contrebande d’une valeur totale de plus d’un million de dinars ont été saisies, au mois de novembre, par les services de la Douane au gouvernorat de la Manouba, a indiqué un responsable douanier.
Parmi les marchandises saisies, des fournitures scolaires, des jeux et jouets pour enfants, des équipements de textile, des paquets de cigarettes et des quantités de cuivre jaune et rouge.

par -
Des affrontements ont eu lieu entre les unités sécuritaires et un groupe de jeunes salafistes dans la nuit de samedi à dimanche

Le collège à Chabaou dans la délégation d’Oued Ellil (gouvernorat de la Manouba) a été attaqué, mercredi après-midi, au cocktail Molotov et par des jets de pierre, semant la panique parmi les élèves, ce qui a nécessité la suspension des cours, indique à l’agence TAP le secrétaire général du syndicat de base de l’enseignement secondaire à Oued Ellil, Hosni Jellali.
Vers 15h30, précise Jellali, un cocktail Molotov a été lancé par des inconnus sur une fenêtre d’un laboratoire du collège où il y avait cours, provoquant une forte explosion, ce qui a semé la panique chez les élèves. Deux d’entre eux ont perdu connaissance et ont été transportées à l’hôpital par une unité de la protection civile. Cette attaque a été accompagnée de jets de pierre ce qui a contraint les enseignants à appeler les gardes nationaux et à suspendre les cours.
Le collège comme tous les autres établissements a connu des protestations d’élèves contre le calendrier des examens, mais plusieurs d’entre eux ont suivi les cours normalement, fait remarquer le responsable syndical.
Les enseignants du collège ont signé une motion qu’ils adresseront, jeudi, au commissariat régional à l’éducation, pour protester contre la violation de l’intégrité de leur établissement en l’absence de sécurité.
Les cours seront suspendus jusqu’à jeudi matin, en attendant que le commissariat régional trouve une solution pour assurer la sécurité de l’établissement, signale Jellali.

par -

Les unités de la Garde Nationale à Tebourba dans le gouvernorat de la Manouba ont arrêté deux agents de la Douane. Ils sont impliqués dans deux affaires judiciaires.

La première pour avoir kidnappé un citoyen âgé de 30 ans et de l’avoir agressé alors que la deuxième concerne l’agression de deux agents de la Garde Nationale pendant l’exercice  de leur service, rapporte Mosaïque Fm.

par -
Sur 572 ordres de démolition de constructions anarchiques

Les agents municipaux renforcés par les unités de la sûreté nationale à Tébourba (gouvernorat de la Manouba) ont exécuté jeudi plus de 50 décisions de destruction de kiosques anarchiques et d’autres étals installés anarchiquement sur les trottoirs et devenus une source de dérangement pour les habitants notamment près du marché municipal, a indiqué le délégué de la région, Nizar Amri.
Cette opération s’inscrit, a-t-il rappelé, dans le cadre des efforts déployés pour lutter contre les étals anarchiques dans les différentes zones municipales, notamment dans les environs du marché. Plus de 50 marchands ambulants installés dans les environs du marché et au niveau des ruelles avoisinantes ont été appelés à occuper l’espace aménagé pour les accueillir, a-t-il encore dit.
Selon la même source, cette campagne concerne également les cafés dont les propriétaires exploitent illégalement les trottoirs privant ainsi les piétons de circuler en sécurité.
Cette campagne a été favorablement accueillie par les habitants de la région, a confirmé la même source.

par -

La brigade de la police judiciaire à Manouba a réussi, en début de semaine, à démanteler un réseau de trafic et consommation de drogues dont de la cocaïne.
Trois membres du réseau ont été pris dans un guet-apens tendu par la police, suite à des informations parvenues autour d’un jeune de la cité Amal qui vend du cannabis et de la cocaïne à travers un intermédiaire, a affirmé une source sécuritaire à la correspondante de l’Agence TAP.
Le revendeur, l’intermédiaire et un consommateur (cadre bancaire) ont été arrêtés. Un quatrième membre, qui s’est avéré le fournisseur du réseau, a pris la fuite, a précisé la même source.
Un avis de recherche a été lancé par la police contre le quatrième membre qui est originaire du Kram (Tunis). Les personnes appréhendées ont été transférées au tribunal de première instance de Manouba, a ajouté la même source.

par -

Plus de 130 permis de vente de tabac au détail ont été retirés, à la Manouba, par la commission régionale de suivi, lit-on dans un rapport de la division de l’action économique et de l’investissement au gouvernorat.
A Tébourba, 87 permis ont été retirés pour commerce passif, 30 à El Battan pour absence de local commercial et neuf pour infraction aux règles de concession.
Au cours du mois d’octobre, la brigade de contrôle économique a saisi 11 mille 772 paquets de cigarettes locales et étrangères, pour vente hors circuits légaux et spéculation, signale à l’agence TAP Yasser Ben Khelifa, directeur régional au commerce. Sur les 386 visites d’inspection effectuées, 72 procès verbaux ont été rédigés, précise-t-il.

par -
Le projet du réseau ferroviaire rapide (RFR)

L’approche participative et le partenariat avec la société civile ont été au centre d’une rencontre tenue, jeudi, au Palais Kobbet Ennhas, à l’initiative de la société de RFR (Réseau ferroviaire rapide du Grand-Tunis), en collaboration avec le gouvernorat de la Manouba. Des représentants d’une cinquantaine d’associations locales y ont pris part.
Cette action vise à créer un cadre de dialogue et un mécanisme de partenariat entre la société et les associations, pour promouvoir le rôle de RFR dans le développement de la région, souligne le Président directeur général de RFR, Mourad Kassab, dans une déclaration à l’agence TAP. La société œuvre à impliquer les associations et les organisations de la société civile dans l’élaboration des priorités et des objectifs du projet RFR dont plusieurs composantes n’ont pas été encore définies, explique le responsable.
Les représentants de la société civile ont recommandé d’intégrer plusieurs agglomérations dans le réseau RFR et de créer une jonction entre Tébourba et la Cité des orangers, à la Manouba, via Jedaida, et de prévoir une gare à Gobaa (délégation d’Oued Ellil). Ils ont proposé d’accorder un intérêt particulier aux commodités et aux accès pour handicapés.
Une rencontre similaire se tiendra dans le gouvernorat de Tunis, signale le Pdg de RFR.
Le réseau RFR, d’un coût global de 3 milliards de dinars, comprend cinq lignes d’une longueur totale de 85 km. Le projet qui atteint un taux de réalisation de 24% devra être fin prêt, en octobre 2018. S’agissant de la ligne D reliant la station de Barcelone (Tunis) à Gobaa (Manouba), sur 12,2 km, les travaux de réalisation des stations sont estimés à 85% (coût 1,2 milliards de dinars).
Ces données ont été présentées lors de la visite de terrain effectuée, mercredi, 12 octobre 2016, à la Manouba, par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, accompagné des ministres du transport et de l’équipement.

par -

Les unités sécuritaires relevant du district de la garde nationale ont arrêté, dans la nuit de mercredi à jeudi un individu recherché soupçonné d’appartenir à un groupe terroriste, a indiqué une source sécuritaire dans la région.
La même source a précisé à la correspondante de la Tap dans la région qu’à l’issu d’une campagne sécuritaire dans la ville de manouba, un habitant de la délégation de Douar Hicher, recherché en raison de son appartenance à un courant religieux interdit, a été arrêté et transféré à la brigade nationale spécialisée dans les crimes du terrorisme à la capitale.

par -

Une séance de travail tenue récemment au siège du gouvernorat de la Manouba a été consacrée à l’examen de plusieurs projets régionaux et nationaux dont un projet agricole de modernisation de la zone irriguée du bassin inférieur de l’oued Majerda sur une superficie de 4318 ha.
Ce projet, d’un cout de 50 millions de dinars et dont le taux d’avancementa atteint 98% , englobe les régions de Battan, Jdaida et Mornaguia.
Outre le réaménagement du canal Aroussia, un projet de construction de 731 logements sociaux sera réalisé au profit des familles à revenus faibles par l’Agence foncière de l’Habitat dans la région.
La délégation de Battan connait aussi la poursuite de la réalisation de plusieurs projets dont l’aménagement de la route locale 510, de la route régionale 55 et de l’entrée de la ville, moyennant une enveloppe de 770 mille dinars et dont le taux d’avancement a atteint 25%.
Au cours de la meme réunion, les participants ont évoqué le projet de réalisation de la maison de la culture, d’un cout de 1900 mille dinars, l’entretien du réseau d’éclairage public dans les zones rurales zouitinia, Mahrine, la cité de l’indépendance et la cité Ennour qui mobiliseront une enveloppe de 94 mille dinars . Il s’agit en outre de la modernisation et la mise à niveau des centres de santé de base (300 mille dinars).
La réunion a été une occasion pour les habitants de la région d’exprimer leurs préoccupations et de présenter les problèmes dont souffre la région dont le chomage, les problèmes du secteur agricole et de transport.
Les intervenants ont revendiqué à cette occasion le renforcement du transport public et scolaire et la nécessité de doter la région d’installations sportives dont une salle omnisports et la régularisation des situations foncières des terrains agricoles et des agglomérations dont Borj Toumi et Aroussia.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Après avoir rencontré les ministres des finances du G20 et les gouverneurs des banques centrales, Jim Yong Kim, le président du Groupe de la...

SPORT