Tags Posts tagged with "poste frontalier"

poste frontalier

par -

Une source bien informée au ministère de l’Intérieur a assuré à Africanmanager que le trafic au niveau des frontières tuniso-algériennes fonctionne normalement et qu’aucun préavis de fermeture n’est parvenu aux services sécuritaires de la frontière, démentant ainsi l’information selon laquelle les autorités algériennes fermeront prochainement leurs frontières terrestres avec la Tunisie.

« Tout en se basant sur des rapports sécuritaires, le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a ordonné la fermeture provisoire de tous les postes frontaliers terrestres avec la Tunisie et ce, à partir d’aujourd’hui mercredi 3 mai jusqu’au vendredi prochain, 5 mai 2017« . C’est l’information qui avait circulé dans certains médias.
Selon cette même information, la décision de fermeture entre dans le cadre de la sécurisation des élections législatives, qui auront lieu à partir de demain jeudi 4 mai 2017 en Algérie.

par -

Le ministère du Transport compte réaliser un projet modèle au poste frontalier à Meloula (Tabarka), relevant du gouvernorat de Jendouba, lequel sera prêt à la fin du mois de septembre 2017, a annoncé le ministre du Transport, Anis Ghedira.
« Un appel d’offres a été lancé à cet effet. Ce projet sera réalisé dans le cadre du partenariat public privé (PPP), puis il sera généralisé à tous les postes frontaliers « , a-t-il ajouté, lors d’une séance plénière, tenue, mercredi 19 avril 2017, à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).
Le ministre a également indiqué qu’un appel d’offres pour réaliser une étude cohérente a été lancé en vue d’améliorer les prestations de services des postes frontaliers, dont le nombre a atteint 12, avec l’Algérie et la Libye, répartis entre les frontières Ouest et du Sud Est.
Ghedira a relevé que l’Office National des Postes Frontaliers Terrestres, créé en 2016 dans le cadre d’une nouvelle stratégie, contribuera à l’amélioration des services. L’objectif est de renforcer le rôle de ces postes frontaliers dans les domaines du tourisme et de l’échange commercial.

par -

L’activité a repris, aujourd’hui, dimanche 22 janvier 2017, au passage frontalier de Ras Jedir, conformément à l’accord convenu, mardi dernier, entre les délégations sécuritaires tunisienne et libyenne en vue de la reprise de la circulation des marchandises, à partir du 22 janvier 2017, après deux mois de blocage à cause du sit-in de Ben Guerdane, en protestation contre les pressions subies par les commerçants tunisiens en Libye, rapporte l’agence Tap.

Les camions chargés de marchandises tunisiennes et stationnés, depuis plusieurs jours, sur la route menant à Ras Jedir ont repris, dimanche, leur chemin vers la Libye de même que les commerçants de Ben Guerdane. Ce mouvement a été précédé, samedi après-midi, par l’entrée des libyens de manière timide, alors que les nouvelles dispositions relatives à la sortie des marchandises de Libye n’ont pas encore été fixées.

Malgré la reprise de l’activité à Ras Jedir, le sit-in de Ben Guerdane se poursuit ce qui illustre la fragilité de la situation.

par -

Il est attendu qu’une réunion tuniso-libyenne aura lieu, aujourd’hui, mardi 17 janvier 2017, au poste frontalier de Ras Jedir, pour la préparation au retour du trafic à travers le poste frontalier, rapporte Mosaïque Fm.

La réunion portera également sur d’autres aspects dont principalement la fluidité du  passage des voyageurs et de la marchandise.

Rappelons que la délégation libyenne s’était absentée de la rencontre qui devait avoir lieu, vendredi dernier, avec la délégation ministérielle tunisienne au poste frontalier de Ras Jedir.

par -

Le ministre de la Fonction publique et de la Gouvernance, Abid Briki, a déclaré ce vendredi 13 janvier 2017 que la délégation ministérielle actuellement en visite à Ben Guerdane va s’engager à déterminer une date précise pour la réouverture du poste frontalier de Ras Jedir.
Dans une déclaration exclusive accordée à Africanmanager, il a ajouté que son gouvernement multiplie depuis quelque temps les efforts afin de trouver une issue à cette crise et de résoudre les problèmes auxquels cette ville fait face. « Le gouvernement actuel n’a épargné aucun effort pour gagner ce challenge », a précisé le ministre, faisant savoir que plusieurs réunions et rencontres de concertation ont eu lieu avec la partie libyenne à propos de cette question.

Le ministre s’est montré optimiste quant à la réalisation de cet objectif, surtout que plusieurs réunions sont prévues cet après-midi avec l’ensemble des composantes de la société civile de Ben Guerdane pour traiter cette question, mais aussi pour évoquer d’autres projets de développement, toujours en suspens. Dans le même contexte, le ministre a ajouté qu’une autre réunion est attendue au niveau du poste frontalier pour mieux examiner cette question.
Abid Briki a par ailleurs signalé que le gouvernement d’union nationale ne pourra jamais faire des promesses irréalisables.
Il est à rappeler que la situation dans la délégation de Ben Guerdane est marquée dernièrement par des actions de protestation de la part des habitants, qui réclament ainsi des négociations sérieuses avec la partie libyenne pour une ouverture permanente du poste frontalier de Ras Jedir.
Pour tenter d’apaiser la tension sociale dans cette zone, une délégation gouvernementale, composée d’Abid Briki, de Mehdi Ben Gharbia et d’un représentant du ministère des Affaires étrangères, s’est rendue, aujourd’hui, à Médenine et plus précisément dans la délégation de Ben Guerdane.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a qualifié les mouvements de protestation menés par les habitants de Ben Guerdane de légitimes, rapporte Mosaïque fm.
Youssef Chahed a dans ce cadre ajouté que son gouvernement suit de près la situation dans cette ville. D’ailleurs, une délégation gouvernementale sera rendra ce vendredi 13 janvier à Médenine et ce, dans le but de résoudre le problème au niveau du terminal frontalier de Ras Jedir.
Pour rappel, des heurts ont éclaté, mercredi 11 janvier, entre manifestants et forces de sécurité à Ben Guerdane. Les principales revendications ont porté essentiellement sur les problèmes rencontrés au niveau de ce terminal.
Le calme semble être revenu à présent, puisque les protestataires ont pu rencontrer le délégué de Ben Guerdane pour lui faire part de leurs demandes.

par -

Selma Elloumi, ministre du Tourisme, a visité, dimanche 13 novembre 2016, le poste frontalier de Ghar Dimaoui relevant du gouvernorat de Jendouba, nous apprend un communiqué du département du Tourisme. Cette visite avait pour objectif de prendre connaissance des dispositions récemment prises et visant l’amélioration des conditions de transit des Algériens et l’avancement des travaux de ce point de passage, a ajouté la même source.

par -

Le trafic au niveau du poste frontalier de Ras Jedir à Ben Guerdane a repris ce vendredi 19 août 2016 après sa fermeture dans le soir du jeudi dans les deux sens.

Rappelons qu’un état de grande tension a régné hier au niveau du point de passage frontalier de Ras-Jedir du côté Libyen en raison d’un différend entre deux milices rivales chacune voulant s’emparer du point de passage frontalier.

par -

Les autorités libyennes ont décidé, jeudi après-midi, de fermer le point de passage de Ras Jedir du côté libyen, a indiqué Hafedh Maamar, responsable libyen auprès du poste frontalier.

Cette décision intervient en raison de la poursuite du blocage de la route devant les voitures et camions libyens par des commerçants de Ben Guerdane, a-t-il précisé à la correspondante de l’Agence TAP.

Il a souligné que cette décision sera maintenue jusqu’à ce que les autorités libyennes et tunisiennes trouvent des solutions qui garantissent la circulation sans encombre des passagers et véhicules entre les deux pays.

En colère contre le non-rétablissement de la circulation des marchandises à partir de la Libye, des commerçants des localités « Zokra » et « Jalal » avaient bloqué la route reliant Ben Guerdane à Ras Jedir, empêchant ainsi les voitures et camions libyens de circuler dans les deux sens. L’activité commerciale au point de passage de Ras Jedir devait reprendre, lundi 25 avril 2016, comme convenu la semaine dernière entre les parties tunisienne et libyenne, avaient affirmé des protestataires à l’Agence TAP.

TAP

par -

Le calme est revenu dans la ville de Ben Guerdane dans la matinée de ce jeudi 21 avril 2016 et les camions transporteurs de marchandises ont à nouveau pu faire leur départ vers la Libye par le Passage frontalier de Ras Jedir, rapporte Mosaïque Fm.

Une réunion entre les différentes parties impliquées dans la crise connue par la région aura lieu au cours de la journée, indique la même source.

Rappelons qu’un grand nombre de commerçants à Ben Guerdane soutenus par plusieurs citoyens se sont rassemblés, mercredi, au carrefour de la municipalité de la ville empêchant les camions chargés de marchandises de poursuivre leur route vers la Libye à travers le point de passage de Ras Jedir. Ils protestent contre les restrictions imposées par la Libye à leur activité.

Les manifestants critiquent « l’indifférence » du gouvernement vis-à-vis des problèmes des commerçants à Ben Guerdane dont la situation est devenue « critique », demandant aux autorités d’intervenir auprès de la Libye ou bien de fermer totalement le passage frontalier à la circulation.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux