USA : Le regroupement familial, la prochaine cible de Trump

USA : Le regroupement familial, la prochaine cible de Trump

par -

Après le triomphe de sa loi anti-immigration à la Cour suprême, malgré maints obstacles dressés par des juges fédéraux, le président américain, Donald Trump, veut serrer la vis sur le regroupement familial, selon l’AFP. Le prétexte : Le dernier attentat de Manhattan, le deuxième en six semaines. L’administration américaine veut s’appuyer sur le fait que le responsable présumé de l’attaque du 11 décembre 2017 est entré sur le territoire américain au motif du regroupement familial.
D’après la police new-yorkaise, Akayed Ullah, un chauffeur de taxi de 27 ans originaire du Bangladesh, qui a débarqué aux USA en 2010 avec un visa F-4 mis en place pour le rapprochement familial, est le suspect de l’attentat dans le quartier de Times Square.

Trump s’en est pris à la politique migratoire américaine en déclarant que «[cette attaque] illustre une nouvelle fois l’urgente nécessité pour le Congrès de voter des réformes législatives pour protéger les Américains». Il a ajouté : «Le Congrès doit mettre fin aux migrations en chaîne». Ce sera donc le prochain combat du républicain, qui continue d’agiter la planète avec sa décision sur le statut de Jérusalem…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire