10 C
Tunisie
mardi 19 janvier 2021
Accueil La UNE L'UTAP charge la barque du futur gouvernement

L’UTAP charge la barque du futur gouvernement

Le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Abdelmajid Zar, a tiré la sonnette d’alarme concernant la situation difficile du secteur et des agriculteurs.

- Publicité-

« La Tunisie connaît un manque de pluies et de ressources en eau de 28%, ce manque pouvant aller jusqu’à 65% dans certaines régions, chose qui influe négativement sur la situation des barrages et par la suite la situation du secteur agricole », a lâché le responsable.

Ces effets seront ressentis non seulement au cours de cette année, mais ils se poursuivront durant ces prochaines années.

« Le manque de pluies aura des retombées assez énormes» , a martelé le président de l’UTAP lors d’une interview accordée ce lundi 1er aout à Africanmanager, avant d’ajouter que plusieurs filières du secteur agricole sont touchées, à commencer par les grandes cultures. Chiffre à l’appui, la production de l’huile d’olive a connu une baisse au cours de la saison 2015/2016 pour atteindre 140 mille contre 340 mille tonnes au cours de la saison précédente, chose qui a affecté les exportations. D’ailleurs, les exportations de l’huile d’olive se sont élevées jusqu’à juin 2016 à 65 mille tonnes, apportant des recettes de l’ordre de 480 millions de dinars.

 » Les indices clignotent au rouge », a alerté notre interviewé, prévoyant ainsi une aggravation du déficit alimentaire durant la période à venir…

Selon les dernières statistiques officielles, la balance commerciale alimentaire a enregistré un déficit de 307 MDT, au cours des cinq premiers mois de l’année 2016, contre un excédent de 183,2 MDT pendant la même période de l’année 2015, selon les dernières statistiques du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Pour plusieurs observateurs, cela est raisonnable étant donné que la Tunisie n’a pas encore défini de modèle économique dans le domaine agricole, raison pour laquelle le secteur demeure fragile et assujetti aux conditions climatiques.

L’agriculture doit faire partie des priorités du futur gouvernement

Partant de ce constat,  le président de l’UTAP s’est montré pessimiste quant à la situation actuelle qui demeure de plus en plus préoccupante, il a appelé les décideurs à classer l’agriculture parmi les priorités du futur gouvernement, sinon la Tunisie se trouvera au bord de l’abîme.

Abelmajid Zar a par ailleurs considéré que cet intérêt devra se traduire d’une manière effective et l’intervention de l’Etat doit cibler plusieurs axes. Comment ? C’est simple, a répondu Zar ; il a affirmé que les priorités sur lesquelles le gouvernement d’union nationale devront se pencher sont les financements, notamment les incitations fiscales et financières afin de restructurer le secteur agricole.

De même, un intérêt devra être accordé à l’accélération de la régularisation de la situation des terrains agricoles, tout en donnant des terres domaniales aux jeunes titulaires de diplôme de l’enseignement supérieur et ce, dans le cadre de coopératives.

Dans le même ordre d’idées, Zar a souligné la nécessité d’encourager les jeunes à exercer les travaux agricoles en décrétant des lois capables de booster l’économie sociale et solidaire. « C’est une démarche cruciale étant donné que 6% seulement des jeunes sont opérants dans le secteur agricole », a-t-il souligné.

L’intervention doit aussi cibler d’autres axes majeurs, a t-il encore suggéré. L’UTAP par la voix de son premier responsable a proposé aussi l’octroi davantage d’encouragements pour s’investir dans les projets de tourisme agricole, environnemental et culturel, tout en assurant la concrétisation de la discrimination positive.

Outre ces recommandations, l’UTAP exige une meilleure intégration du secteur aux nouvelles technologies. « La révolution d’un pays comme la Tunisie ne se fera qu’à travers la révolution des secteurs comme l’agriculture. C’est pour cette raison qu’il est important de tirer profit des nouvelles technologies qui sont entièrement avantageuses et dont le retour sur l’investissement est rapide», a-t-il estimé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,822FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles