Maroc : L’Office des Changes interdit le Bitcoin et les cryptomonnaies

Maroc : L’Office des Changes interdit le Bitcoin et les cryptomonnaies

par -

Dans un communiqué publié sur son site web, l’Office des Changes marocain a interdit tout usage des monnaies virtuelles, notamment le Bitcoin et les autres cryptomonnaies dans les transactions :

“Dans le cadre de l’exercice de ses missions de contrôle des opérations de change, l’Office des Changes a pu constater l’utilisation par certaines personnes physiques et morales des monnaies virtuelles dans la réalisation de leurs transactions financières… L’Office des Changes tient à informer le grand public que les transactions effectuées via les monnaies virtuelles constituent une infraction à la réglementation des changes, passible à des sanctions et amendes prévues par les textes en vigueur.”

L’Office des Changes appelle les personnes concernées à se conformer aux dispositions de la réglementation des changes qui stipulent que les transactions financières avec l’étranger doivent être effectuées via les intermédiaires agréés et avec les devises étrangères cotées par Bank Al-Maghrib.”

“S’agissant d’un système de paiement occulte et non adossé à un organisme financier, le recours aux monnaies virtuelles comporte d’importants risques pour leurs utilisateurs.” Explique l’Office.

Les cryptomonnaies sont parmi les moyens de transfert favoris pour les trafiquants de drogue, les terroristes et les blanchisseurs d’argent.

En juillet dernier, les autorités grècques ont arrêté un citoyen russe, fondateur de la plateforme d’échange de Bitcoins nommée btc-e, une plateforme qui a servi à blanchiment de 4 milliards de dollars depuis 2011.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire