AccueilActualitésLa balance alimentaire, déficitaire de 310,6 MD (4 mois 2016)

La balance alimentaire, déficitaire de 310,6 MD (4 mois 2016)

La balance commerciale alimentaire a enregistré un déficit de 310,6 millions de dinars(MD), au cours des 4 premiers mois de 2016, alors qu’elle était excédentaire de 184,1 MD, pendant la même période de 2015, selon les statistiques du ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, publiées mardi.
Le taux de couverture de la balance commerciale alimentaire a fortement reculé, de 113,6%, à 75%, entre 2015 et 2016 (4 mois), suite à la chute des exportations de 39,7%, alors que les importations n’ont diminué que de 8,6%.

- Publicité-

Baisse des exportations de l’huile d’olive
Les exportations des produits alimentaires ont baissé de 40% par rapport à 2015, à cause de la régression des recettes de l’huile d’olive (-66% en valeur et -71% en quantité), bien que les prix se soient améliorés de 18% (7 dinars/le kilo, contre 5,9 D/K en 2015).
Les exportations des produits de la mer ont dégringolé de 25% en raison d’un recul de la production de 14%, de même que celles des agrumes (-13%) et des conserves de légumes et fruits (-26%).
En contrepartie, les exportations des autres produits alimentaires ont évolué, à l’instar des dattes (+ 7% en valeur et +20% en quantité) dont les ventes ont progressé vers tous les marchés ciblés, à l’exception de l’Amérique du Nord.
Idem pour les légumes frais dont les exportations ont cru de 11% et notamment, les tomates (12 mille tonnes contre 6,9% mille tonnes), provenant des projets exploitant les eaux géothermales et les pommes de terre (2700 tonnes contre 178 tonne au cours de la même période de 2015) ainsi que les conserves de poissons (+29%).
A noter la valeur des exportations alimentaires ont représenté 9,8% des exportations globales de biens du pays contre 15,8%, au cours de la même période de 2015.
Baisse des importations de certains produits de base
La valeur des importations alimentaires a atteint de Janvier à Avril, 926,2 MD, en hausse de 8,6% par rapport à la même période de 2015. La décélération du rythme de l’importation résulte de la baisse des achats de blé tendre (-48%), de l’orge (-23%), des huiles végétales (-18%), du sucre (-53%), du fait de la diminution des quantités importées et des prix mondiaux. Les importations de blé tendre ont, aussi, régressé de 27%.
Par contre, la valeur des importations d’autres produits alimentaires tels que les produits de la mer frais et
congelés, les conserves de poissons et les bananes ont augmenté respectivement de 20%, 90% et 38%.
Les importations alimentaires ont représenté 9,2% des importations globales du pays au cours des quatre mois de 2016, contre 10,2%, en 2015.

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,856SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles