11 C
Tunisie
mercredi 3 mars 2021
Accueil Actualités Mouvement de protestation place de la Kasbah pour réclamer la mise en...

Mouvement de protestation place de la Kasbah pour réclamer la mise en place du CSM

Une marche de protestation a démarré, mercredi, du palais de la Justice à Tunis en direction place du gouvernement à la Kasbah pour réclamer la validation par la présidence du gouvernement des  » membres désignés  » du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
Selon les protestataires, « la réticence du gouvernement à valider la liste des membres proposés est à l’origine du retard pris dans l’entrée en vigueur du Conseil ».
Rassemblés place du gouvernement à la Kasbah, les protestataires ont plaidé en faveur de l’indépendance de la magistrature et appelé à placer la justice à l’abri des tiraillements politiques.
Présente à cette manifestation, la présidente de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), Raoudha Karafi a dénoncé les graves dérapages ayant accompagné la mise en place du CSM, citant notamment le dépassement des délais constitutionnels et la prestation de serment des membres du Conseil, alors que sa composition n’est pas encore complète.
 » La prestation de serment devrait normalement avoir lieu une fois la composition du CSM complétée « , a-t-elle lancé.
Les membres du CSM avaient prêté serment, mercredi dernier, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais de Carthage, sous la présidence du président de la République, Béji Caïd Essebsi.
Selon le vice-président de l’Association des magistrats tunisiens, Anas Hamadi, ce rassemblement sera suivi d’un sit-in illimité au siège de l’AMT. Il sera placé sous le signe  » sit-in du redressement du processus de mise en place du CSM « .
 » D’autres mouvements de protestation sont envisagés allant jusqu’à l’organisation d’une grève générale dans l’ensemble des tribunaux de la République « , a-t-il averti.
Hamdi M’rad, membbre du bureau exécutif de l’AMT n’a pas exclu la possibilité de saisir le Tribunal administratif pour statuer sur cette question.
Issue des élections du 23 octobre dernier, le CSM est composé de 45 membres répartis sur trois conseils judiciaires, à savoir l’ordre judiciaire, l’ordre administratif et l’ordre financier.
Quelque 33 membres sont élus, alors que les 12 autres sont désignés, soit 4 membres pour le conseil de l’ordre judiciaire, 4 pour le Conseil de l’ordre administratif et 4 pour le Conseil de l’ordre financier, conformément à la loi organique n°2016-34 portant création du Conseil supérieur de la magistrature.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles