Tunisie : l’UE tend la perche aux secteurs cuir et chaussure

Tunisie : l’UE tend la perche aux secteurs cuir et chaussure

par -

Le marquage CE (Conformité européenne) est un passeport pour les industriels tunisiens qui veulent conquérir le marché européen“, a souligné vendredi le directeur général du Centre national de cuir et de la chaussure (CNCC) Nabil Ben Béchir.
Lors d’une journée d’information organisée à Tunis sur “l’harmonisation des règlements relatifs à la qualité et conformité des produits d’équipements de protection individuelle“, Nabil Ben Béchir a indiqué que “le marquage CE est une reconnaissance de la performance et la qualité du produit. Le marquage CE a un impact important sur la performance et le développement durable des industries tunisiennes qui comptent accéder aux marchés européens“.

De son côté Amira Barkaoui, ingénieur en chef de l’unité qualité au CNCC, a souligné que ce séminaire est destiné aux entreprises industrielles et aux divers opérateurs du secteur des industries du cuir et de la chaussure qui compte 251 entreprises dont une vingtaine sont actives dans le domaine des équipements de protection individuelle (EPI), précisément des chaussures et gants de sécurité.
L’intervenante a signalé que ce séminaire s’inscrit dans le cadre du programme TAIEX (Technical Assistance Information Exchange) qui est un instrument d’assistance technique de l’Union Européenne dont l’objectif est de mettre à la disposition des administrations publiques des pays bénéficiaires une assistance à court terme pour aider les entreprises industrielles à se conformer aux normes en vigueur et apposer le marquage CE sur leurs produits.
Il s’agit d’une part, de sensibiliser et d’informer les industriels de la démarche à suivre pour appliquer le marquage CE et de la législation européenne dans ce domaine et d’autre part d’informer les structures d’appui dans le secteur de l’industrie, les centres techniques sectoriels, les laboratoires d’essais et les organismes d’inspection de la réglementation et des normes qui régissent la qualité et la conformité des produits en vue d’apporter l’assistance et l’expertise nécessaires aux industriels pour les accompagner dans leur démarche de marquage CE“, a-t-elle expliqué.

Pour sa part, l’expert Geert de Poorter, directeur général du service fédéral en charge de l’économie, PME et de l’énergie en Belgique, a souligné l’importance de connaitre les exigences européennes et la réglementation en vigueur pour confectionner des produits de qualité exportables vers l’Europe.

Expliquant le marquage CE, l’expert indépendant en marquage CE Chokri Ben Ameur a souligné qu’il s’agit d’une preuve de conformité de produit aux exigences essentielles comme la santé et la sécurité, la préservation de l’environnement et la sécurité des équipements et des personnes.

TAP

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire