AccueilActualitésARP: Plénière tumultueuse, mardi, suspendue à deux reprises

ARP: Plénière tumultueuse, mardi, suspendue à deux reprises

La séance plénière tenue ce mardi à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a été assez mouvementée et a dû être suspendue à deux reprises par la vice-présidente Samira Chaouachi.

- Publicité-

La présidente du bloc du Parti Destourien Libre (PDL) Abir Moussi a insisté pour avoir un temps de parole sur les points d’ordre, ce qui a généré de vifs échanges entre les députés et conduit les blocs parlementaires à demander la première suspension, d’une durée de 30 minutes, la seconde ayant duré 10 minutes, rapporte l’agence TAP.

La présidente de la séance a retiré la parole aux députés Fayçal Tebbini (hors groupe) et à Abir Moussi, et a adressé un premier avertissement à Ahmed Belgacem (bloc Ennahdha), en application de la décision du Bureau de l’ARP en date du 18 mars courant relative aux mesures de maintien de l’ordre.

Le bloc PDL a brandi des pancartes qualifiant l’ARP de « Parlement des Frères Musulmans », suscitant les protestations des clans adverses qui ont dénoncé « une offense au Parlement et à ses élus ».

Ayechi Zammel (bloc national), a réclamé que les mesures nécessaires soient prises à l’encontre du bloc PDL pour « mettre un terme à ses pratiques et offenses au Parlement ».

Samia Abbou (bloc démocrate) a exprimé son rejet des « pratiques » du PDL et Oussama Khelifi (président du bloc Qalb Tounes) a affirmé que « les tentatives de coup d’état et de blocage du Parlement seront contrées ».

La création d’une commission d’enquête parlementaire sur les circonstances de décès du jeune Abdessalem Zayan après son arrestation à Sfax a été approuvée lors de cette plénière.

La séance se poursuit ce mardi et demain mercredi pour examiner la proposition de loi en date du 23 novembre 2020 et relative à la suspension des délais durant la grève des greffiers des tribunaux, la proposition de loi portant approbation du décret-loi du Chef du gouvernement n°2020-31 en date du 10 juin 2020 et relatif à l’échange électronique entre structures et usagers et entre structures, ainsi que les projets de loi relatifs à la Cour Constitutionnelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,699FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,457SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles