BCE reprend les rênes !

BCE reprend les rênes !

par -

Fini la guerre entre le Nidaa Tounes de Sofiene Toubel et celui de Hafedh Caïd Essebsi, le fils du chef de l’Etat, à en croire un entretien accordé par ce dernier au journal Attounissioune. Béji Caïd Essebsi y aborde, entre autres, la longue crise qui sévit à Nidaa Tounes et annonce une initiative imminente pour y mettre un terme.

Le président de la République dit d’emblée que le pourrissement de la situation au sein du parti qu’il a bâti l’oblige à intervenir; il dévoile dans la foulée une action nationale pour requinquer «le Nidaa unifié». Il redit qu’il reste le président de tous les Tunisiens, mais que cela n’est pas en contradiction avec son devoir de peser de tout son poids pour rebâtir une formation qui a regroupé toute la famille centriste progressiste.

Au sujet des détails de cette affaire, Essebsi a confié qu’elle est dans la droite ligne du dernier congrès, à Monastir; il a indiqué que les 217 membres du comité central seront tous invités pour désigner une nouvelle direction, qui sera validée par tous, et il supervisera lui-même les opérations.
Il a ajouté que tout ce qui sera décidé lors de cette rencontre se fera de manière démocratique afin que les résultats reflètent la volonté de la majorité et sans qu’aucune partie ne soit lésée…
«Une fois qu’il aura dépassé les conflits et qu’il aura resserré les rangs autour des dirigeants, Nidaa Tounes pourra être un acteur de premier plan aux prochaines élections», a déclaré le chef de l’Etat.

Enfin il a dit qu’il est tout à fait envisageable que Nidaa Tounes scelle des pactes avec des partis de la famille centriste, tels que Tahya Tounes et Machrouû Tounes…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire